Création d'un Musée dentaire à Fougères
La collection du Dr Jean Della Vedova

L'ASPAD avec tous les collectionneurs de l'Art Dentaire est très heureuse d'annoncer la future création d'un musée dentaire à Fougères.

Le docteur Jean Della Vedova, correspondant de l'ASPAD, est chirurgien dentiste à Fougères, petite ville historique aux confins de la Normandie et de la Bretagne, à quelques kilomètres du Mont Saint Michel. C'est aussi un collectionneur passionné, entre autres, de fauteuils et d'équipements dentaires anciens.

Il y a quelques années voulant restructurer son cabinet, il fit construire un petit immeuble se donnant beaucoup d'espace pour son exercice et se permettant de pouvoir y intégrer de nombreuses pièces de sa collection. Il se gardait l'éventuelle possibilité d'aménager un espace réservé à un musée dentaire. Actuellement de nombreux modèles anciens sont exposés au sein de son cabinet, mais comme toute collection importante d'autres pièces sont stockées dans des réserves. C'est ce qui explique l'environnement de certaines photos de ce reportage prises au milieu de ces réserves. Cependant nous n'avons pas pu résister à vous présenter quelques exemplaires de cette collection avant leur futur cadre d'exposition. Naturellement il ne s'agit que d'une présentation partielle de cette exceptionnelle collection privée comptant une cinquantaine de fauteuils, une vingtaine d'units et autant de meubles dentaires en n'oubliant pas la petite instrumentation.

En effet Jean Della Vedova, pour mettre en valeur tout ce patrimoine, a décidé de réaliser le projet d'exposition qu'il avait envisagé il y a quelques années. 

A l'heure où en France des musées dentaires ferment, un collectionneur privé, conscient de l'extraordinaire patrimoine historique dentaire français, relève le défi, assume ses responsabilités de particulier en réalisant ce projet face à la démission des organismes officiels et publics.

Il n'était plus possible de garder cette collection dans la confidentialité, c'est pour cela que l'ASPAD en forçant un peu la porte de son correspondant a pu le décider à accepter de montrer une partie de sa collection avant l'aménagement de son espace d'exposition sans doute au cours de l'année 2003.

VISITE DU CABINET

Dés que l'on pénètre dans les vastes locaux très modernes du cabinet de Jean Della Vedova on est attiré par des installations dentaires anciennes complètes et des fauteuils dentaires de collection.

(cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

A l'entrée nous sommes accueillis par un fauteuil de Wirth, Paris c.1895, modèle hôpital, élévation à manivelle, assise et dossier en bois. C'est un fauteuil qui eut beaucoup de succès.

Fauteuil
de Wirth
c. 1895

Fauteuil
Adam Schneider
c. 1883

Puis un autre grand succès, le fauteuil de la maison Adam Schneider de Berlin. Modèle simplex, à bascule, sans élévation.

Dans le même esprit, un concurrent de l'Adam Schneider, un fauteuil anglais de Ash, avec système d'élévation à manivelle et de belles extrémités d'accoudoirs à têtes de lions.

Fauteuil de Ash,
Londres c. 1890

Le fauteuil de Chevalier, sa têtière et sa crosse d'accoudoir.

Une des plus belles pièces de la collection : Le fauteuil de John D.Chevalier c.1885, conçu par le Dr Porter en 1837. Tout en noyer, montage de l'assise par un système à manivelle, bascule de dossier avec crémaillères dans les accoudoirs, réglages en hauteur et antéro postérieur de la têtière. Une très belle réalisation d'ébénisterie masquant tous les mécanismes d'adaptabilité.

Trois sympathiques modèles de fauteuils dentaires pliables nous rappellent que notre profession s'est exercée jadis par des praticiens itinérants.

Trois fauteuils pliables dont le dernier, avec son porte crachoir,
est de la maison Ash.

Installation Ritter
c. 1920,
avec son éclairage
4 boules.

En pénétrant dans le bureau privé du praticien, nous ne nous étonnons pas de trouver une installation complète Ritter c.1920.

Installation Ritter
c.1935.

Dans un des cabinets opératoires nous rencontrons une installation Ritter complète c.1935, avec sa décoration acajou, son vaste scialytique rond et son compresseur sous cloche en verre. Une belle sainte Apolline est associée à l'ensemble.

Le 19 ECB de Quétin.

Dans un autre espace se trouve réunie une installation complète Quétin, avec le fameux 19ECB des années cinquante.

La collection Della Vedova possède parmi tous les meubles dentaires quelques exemplaires tout en ébénisterie

Le célèbre modèle d'Archer de Ash n°12, en acajou. Un autre modèle d'Archer, en noyer et ronce de noyer, Londres c.1880 Un magnifique " American Cabinet " en chêne. Two Rivers. Wisconsin c.1930. 

Un meuble
de Ritter,
en acajou,
c.1920.

Un meuble
dentaire de
cabinet,
avec son
ébénisterie
de style
Louis XVI.

 

VISITE DES RÉSERVES

Dans une réserve nous découvrons un des premiers units Ritter de Rochester 1917, avec ses boutons en cristal. Il est accompagné d'un fauteuil Ritter Columbia 1887, fauteuil à pompe et sa curieuse têtière.

Unit Ritter 1917 et
fauteuil Ritter Columbia 1887.

Fauteuil Ash 28 c. 1888.
Puis une pièce rare, le fauteuil Ash 28 c.1888, avec sa superbe décoration d'origine. Il est équipé d'une élévation à vis, mais la manivelle est remplacée par un système à deux pédales : Une pour la montée et une pour la descente. Notons un repose bras pour le praticien sur la têtière.

Une autre pièce rare : Le S.S. White Pedal Level Chair de 1879, avec marchepieds à élévation. Système de pédale à levier avec sustentation hydrostatique. Ce modèle a été restauré complètement par notre collectionneur. Félicitations pour cette reconstitution grâce à la complicité d'un autre amateur turinois.

Le Pedal Level Chair
de S.S.White, 1879.

La majorité des pièces de cette collection, avec leur peinture d'origine, sont en effet complètement en état de marche et très peu ou pas restaurées. Mais devant la rareté de certaines pièces, les collectionneurs se doivent aussi de récupérer des épaves pour les rendre le plus fidèlement possible au témoignage de notre patrimoine professionnel.

Fauteuil d'Archer
par Justus Ask.
Fauteuil d'Archer
par Billard.
Nous terminons la visite de la première réserve par deux fauteuils en bois exceptionnels : Un modèle de Justus Ask construit par Archer dés 1860 à Rochester avec son système de bascule antéro postérieure et sa têtière très astucieusement ajustable. Il est d'une très belle ébénisterie en noyer. Ainsi qu'un modèle de la maison Billard de Paris, directement inspiré du fauteuil d'Archer, avec son repose pieds original.

Dans un très vaste grenier nous pénétrons dans une deuxième réserve. 

Il y en a partout, depuis un autre fauteuil de Chevalier en restauration, jusqu'au scialytique des années soixante, en passant par un des premiers units de SS.White.

Nous y avons sélectionné :

Un coin de la réserve. Le fameux modèle " Trident " de Ritter Un unit Ritter des années 1930. 

Un unit des années 1950 avec poste de diathermie (haute fréquence) de la société Minerva. 

Unit de la maison Créange, à Paris, des années 1940.

Nous ne pouvons qu'évoquer de très nombreux équipements plus ou moins démontés, comme les Conformatic de Gallus et Celtic de chez Ash. Sans oublier deux nouvelles acquisitions prestigieuses : Un fauteuil d'Owen 1871 de Ash type 2 modifié à bascule, et un formidable fauteuil de Morrison 1887.

La meilleure conclusion ne nous est-elle pas donnée par la photo de Jean Della Vedova collectionneur heureux au milieu de sa réserve ?

Un collectionneur
heureux.

Nous félicitons notre ami collectionneur pour avoir réuni un aussi bel et complet ensemble mais surtout pour avoir eu le courage de se lancer dans cette réalisation. Connaissant ses grandes qualités d'entrepreneur nous sommes certains de l'excellence du résultat final de son futur musée. Naturellement nous aurons l'occasion de reparler sur ce site de cette exceptionnelle collection privée, certainement une des plus importantes de la spécialité.

Documentation photographique de l'ASPAD
et du collectionneur avec son aimable autorisation.

 
     

 

Le site Web de l'ASPAD est une réalisation du Service informatique de la BIU Santé (Bibliothèque Interuniversitaire de Santé, Paris)
Textes et images © 2011 ASPAD - Reproduction interdite sans autorisation.