Visite de la collection odontologique du
Royal College of Surgeons of England

(cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

Au centre de Londres, dans le quartier d’Holborn, à proximité du British Museum se trouve un des musées les plus prestigieux d’histoire de la médecine : The Royal college of Surgeons of England. À côté des exceptionnelles collections, notamment celle de John Hunter, s’est constitué une remarquable collection odontologique qui comporte de nombreux instruments de notre spécialité.

À l’entrée des salles d’expositions cinq instruments attirent tout d’abord notre intérêt :

(Pour agrandir les images cliquez dessus, puis cliquez sur l'image agrandie pour refermer la fenêtre)

Ouvre bouche d’Ambroise Paré. ca. 1560 Autre spéculum oris 16ème Facsimile de forceps trouvé à Pompéi

Forceps
ca.1850

Très bel
inciseur
d’abcès
17ème

Dans différentes vitrines seulement une partie de la collection odontologique est exposée, dont quelques instruments absolument uniques. Malheureusement nous sommes obligés de faire une sélection :

Pélican début 18ème très élégant avec son manche ivoire.
En dessous, pélican tiretoire de Douglas avec l’autre extrémité servant d’élévateur, fin 17ème.
Autre rare pélican tiretoire à forme incurvée, milieu 18ème.
Pélican adaptable, type Heister, début 18ème.
Tiretoire non ajustable 18ème. Pélican à système de Perret.
Très astucieux instrument à quatre branches amovibles avec poignée d’activation démultiplicatrice.
Remarquable exécution par Moisson, ca.1770.

Le fait de pouvoir extraire des dents en les sortant verticalement, sans toucher aux collatérales, a toujours été l’objet d’une vive imagination et de réalisations ingénieuses. De nombreux systèmes d’extracteurs ont été mis en applications. Le musée possède quelques spécimen pour extractions perpendiculaires:

Davier équipé d’un troisième manche faisant levier en prenant appuis sur les dents proximales, ca.1800. Au centre instrument à mors ajustables par rotation d’un bouton en ivoire à son extrémité.
L’activation du levier, et les appuis sur les collatérales par les oreillettes près des mors serrés entraînant une extraction perpendiculaire.
Curieux instrument à extraction verticale limité aux dents antérieures. 18ème ? Davier à extraction perpendiculaire. La dent étaient serrée par les mors du davier bloqués par une vis papillon. Puis à l’aide d’une main tenant le manche en bois de l’autre main on activait le levier qui entraînait un mouvement vertical de la dent. Remarquable réalisation de coutelier probablement 19ème.

Examinons d’autres instruments plus classiques :

Rare pseudo davier à serrage des mors par une vis d’Archimède réglable à son extrémité. 18ème. Une série de clés de Garengeot rustiques à fûts droits avec leurs manches soit en buis, soit en
clé domestique, soit équipé d’un élévateur amovible.
Une série d’élévateurs classiques 18ème et 19ème
Classiques clés dentaires à fûts décalés.

Clé dentaire à système
d’après W.Robertson, ca.1840.
Le rapprochement des poignées permettait de bloquer le paneton de la clé directement sur la dent

Une autre vitrine est consacrée aux premiers instruments à forer, ainsi qu’aux maillets à aurification :

De gauche à droite : Porte-fraise mécanique contre angulé à vis d’Archimède, manches ivoire, ca 1850.
Porte-foret mécanique manches en os. 2 porte-fraise manuels.
Maillet à aurification par percussion à ressort.
2 maillets à boule de percussion pour aurification.

À l’extrême droite, dans son écrin, un maillet électromagnétique de Bonwill, SS White 1880
(partiellement). À l’extrême gauche un porte-foret à mouvement d’horlogerie d’Harrington’s Erado avec sa clé de remontage. À coté un coffret en noyer contenant un autre porte-foret d’Harrington’s au complet, ca.1865.

Etui à soins dentaires avec de splendides manches tout en nacre en forme de palmettes, ca.1850.

Avec la visite du musée de la British Dental Association, de la Wellcome historical medical collection au Science Museum ainsi que de ses réserves, le département d’odontologie du Royal College of Surgeons of England complète absolument l’exceptionnelle richesse du patrimoine historique dentaire londonien, visites incontournables de l’histoire de l’odontologie.

Photos de l’ASPAD avec la très aimable autorisation des autorités du Royal College of Surgeons of England pour les prises de vue et la diffusion sur notre site Internet.

BIBLIOGRAPHIE

Directement axée sur la collection du Royal College.
Colyer, sir James Franck Old instruments used for extracting teeth.
Staples Press. 1952
London, New York.

INFORMATIONS PRATIQUES POUR LA VISITE DU MUSÉE

Le musée est ouvert de 10 heures à 17 heures, du lundi au vendredi.
Le musée est fermé les jours fériés.

Appareils de photos et caméscopes interdits.

Museum of the Royal College of Surgeons of England
35 – 43 Lincoln’s Inn Fields
LONDON WC2A 3PN

Tel: 0207 973 2190 Fax: 0207 405 4438
Email: museum@rcseng.ac.uk
Internet: http://www.rcseng.ac.uk

Underground: Holborn, Temple.
Parking à proximité au Lincoln’s Inn Fields.

 
     

 

Le site Web de l'ASPAD est une réalisation du Service informatique de la BIU Santé (Bibliothèque Interuniversitaire de Santé, Paris)
Textes et images © 2011 ASPAD - Reproduction interdite sans autorisation.