La collection dentaire du
musée de l'Université d'Utrecht (III)

Trois coffrets de dentisterie

(cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

En plus du coffret de l’Impératrice Marie Louise, la collection dentaire du Musée de l’Université d’Utrecht possède trois autres coffrets dentaires intéressants.

UN COFFRET DE DENTISTERIE PAR KUNDE Ā DRESDE.

Il s’agit d’un petit coffret, aussi de la collection Kalman Klein, recouvert de cuir, à deux niveaux garni d’un tissu vert avec l’adresse de son facteur à Dresde en Allemagne. Le niveau inférieur destiné à divers rangements est malheureusement vide.

Le plateau supérieur qui nous intéresse est complet exceptée une clef de Garengeot manquante, vide de son espace de l’écrin. Il est composé d’instruments remarquables tant au niveau de la conception instrumentale, de la qualité des matériaux utilisés, de la finition des instruments en acier poli et de leur recherche esthétique. Assurément travail d’un grand coutelier dominant particulièrement bien la métallurgie de ses pièces. Elles sont insculpées « Kunde ». Nous n’avons malheureusement pas de documentation sur ce fabricant, mais une datation fin 18ème, tout début 19ème siècle, pour ce coffret est très probable.

Le coffret recouvert de cuir.  Le plateau supérieur.
Pélican type Heister à réglage par son manche rotatif en ébène, avec trois branches à crochet interchangeables Deux daviers d’une métallurgie de l’acier rigoureuse avec recherche d’une forme à la fois fonctionnelle et esthétique
Beau modèle de pélican tiretoire ajustable par son manche rotatif en ébène Elégant élévateur manche en buis

 

UN COFFRET DE DENTISTERIE PAR L. MATHIEU Ā PARIS.

Grand coffret d’une belle ébénisterie en noyer avec cartouche et filets de garniture en laiton. Sur la serrure inscription gravée : Mathieu à Paris. Ce coffret est garni de chamoisine éosinée violine sur deux niveaux.

Le coffret de dentisterie par Mathieu

Le plateau supérieur est composé d’instruments en acier presque tous insculpés « Mathieu » avec manches en ivoire tous frappés « L.Mathieu », viroles en maillechort :

  • Un miroir buccal à glace concave argentique, à monture maillechort orientable à rotule.

  • Un porte-lime.

  • Un porte-scie buccal orientable.

  • Trois élévateurs à extraction, dont un pied de biche.

  • Une vis de Morrison.

  • Une petite clef de Garengeot à tige droite avec ses crochets simples.

  • Une grande clef de Garengeot à tige en baïonnette avec ses crochets à double ancrage.

  • Une série de treize instruments à main : Lime, sondes, rugines à détartrage, curettes, cautère, fouloirs.

Ensemble du plateau supérieur Les instruments à détartrage et soins opératoires

Instruments acier poli, manche ivoire

Le niveau inférieur occupe le fond du coffret, y sont rangés :

  • Un porte-foret type Archimède avec manche en ébène.

  • Deux paires de ciseaux acier.

  • Deux bistouris pliables, manches en écaille.

  • Manque une précelle avec son espace vide dans la gainerie.

  • Une seringue à irrigation gingivale avec ses deux embouts.

  • Un écarte lèvre, écarte joue.

  • Tout un nécessaire à dents, à manche unique avec ses six instruments. (probablement rapporté)

  • Un ensemble de neuf daviers en acier avec manches guillochés, dont deux sécateurs, frappés aussi «  Mathieu à Paris ». A l’intérieur des manches ils portent le marquage FF

Le niveau inférieur Porte-foret d’Archimède, vis de Morrison, seringue à irrigation Deux daviers sécateurs, un davier à extraction

Ce coffret quasiment complet est une belle pièce, témoin de la qualité de réalisation des couteliers parisiens. Sa composition, la forme des daviers, l’initiale L devant Mathieu sur l’ivoire, incline à le dater autour de 1845. Nous ne savons pas grand chose sur les débuts de Mathieu à Paris. Un étude mériterait d’être faite. On remarquera une fois de plus le marquage FF,VF, ou CF à l’ intérieur des daviers. Nous retrouvons ces mêmes marquages sur des daviers tout à fait similaires dans des coffrets parisiens contemporains par Blanc, Lüer, Charrière et Sanson. Les fabricants avaient-ils un fournisseur commun pour les daviers, et peut être pour d ‘autres instruments, sur lesquels ils se contentaient d’apposer leurs marquages ? Ce serait logique et ce n’est pas improbable.

Plaque de donation du coffret au musée

UN COFFRET DE DAVIERS PAR AALDERS D’ AMSTERDAM.

Un coffret en bois fruitier, fin 19ème, est constitué d’un bel ensemble de sept daviers, dont quatre dits forme américaine. Ils sont marqués «J.C.Aalders Amsterdam».

Ensemble
du coffret

Le
marquage

Les sept daviers

Documentation photographique de l’ASPAD
avec la très aimable autorisation du Musée de l’Université d’Utrecht.

Remerciements

L’ASPAD tient à remercier les autorités de l’Université d’Utrecht pour leur accueil au sein du Musée, leur autorisation de photographier et de publication sur ce site internet. Les membres de l’ASPAD en profitent pour renouveler aussi leurs remerciements pour l’importante donation en matériel de collection effectuée par l’Université à leur association.

L’ASPAD manifeste toute sa gratitude spécialement auprès du Pr De Stoppelaar, du Dr.Mooyman, du Drs.Reina De Raat ainsi que de toute l’équipe qui anime la collection dentaire du Musée. Nous avons pu apprécier le remarquable travail qu’ils effectuent, leur grand professionnalisme et tout particulièrementt leur accueil chaleureux.

Le Pr. De Stoppelaar et
Drs. Reina De Raat

Conditions de visite des collections

Universiteit Utrecht Museum
Lange Nieuwstraat 106
3512 PN UTRECHT NEDERLANDS

Phone: (030) 253 8008
Info: (030) 253 8007
Fax: (030) 253 8700
http://www.museum.uu.nl

Bus 2/22 Halte WKZ/ Universiteit museum

Ouverture du Musée : de 10 h à 17 h. Dimanche et fêtes : 13 h à 17 h.

Visites des réserves dentaires au Dental Depot sur rendez-vous :

Bijhouwerstraat 6 , à proximité du Musée, face à une petite Poste.

Contact : Mw.Drs. Reina de Raat
Phone : (030) 253 8652
Email : reina.deraat@museum.uu.nl

 
     

 

Le site Web de l'ASPAD est une réalisation du Service informatique de la BIU Santé (Bibliothèque Interuniversitaire de Santé, Paris)
Textes et images © 2011 ASPAD - Reproduction interdite sans autorisation.