Une collection de cl�s de Garengeot
 

(CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR LES AGRANDIR)

 

Un membre de l�ASPAD nous pr�sente quelques cl�s pour extraction dentaire de sa collection. Le Dr Claude Rousseau, historien, nous rappelle l�historique de cet instrument et nous renseigne sur l�origine de son appellation "cl� de Garengeot" :

� La cl�, dite de Garengeot, d�rive du p�lican type tiretoire (voir expo 69). Il est probable que cette appellation ait �t� sugg�r�e par la clef domestique compte tenu de la ressemblance de certains mod�les archa�ques avec la clef commune. Bien que Garengeot d�crive dans son ouvrage de 1725, plusieurs types d�instruments dentaires, on y trouve aucune mention concernant la cl� dentaire. Alors pourquoi cl� de Garengeot ? L�explication la plus plausible de cette �nigme nous est donn�e par J.J. Perret en 1772 (voir expo 82) qui affirme que Garengeot est l�auteur d�un important perfectionnement permettant de faire varier l�orientation du crochet. Et pourtant Gariot en 1805, Henry en 1822 et Maury en 1828 utilisent le terme de � Garengeot � pour identifier chacune de leur cl� dont aucune ne comprend le syst�me de rotation du crochet de Garengeot. �

� Historiquement aucune r�f�rence n�est faite � la cl� dans les ouvrages d�Heister de 1719, de Mangetus de 1721 et de Fauchard de 1728. Il faut attendre l�article d�Alexandre Monro d�Edimbourg en 1742 pour trouver une description d�une reproduction d�une cl� dentaire qu�il attribue au Dr John Fothergill, m�decin � Londres. L�cluse, en 1754, premier auteur fran�ais � mentionner ce type d�instrument, parle de cl� anglaise comme Bourdet en 1757, Jourdain en 1760 et Duval en 1802. �

Cet instrument assez simple fut tr�s utilis� pour les extractions ou les ruptures coronaires pendant pr�s de deux si�cles car il �tait d�une redoutable efficacit� . En effet l�op�rateur disposait d�un important bras de levier , bien d�port� � l�int�rieur de la bouche, permettant un acte rapide, qualit� essentielle m�me avec les premi�res anesth�sies.

Cl� dentaire fer forg� en forme de cl� domestique ca.1750.

Remarquable cl� dentaire, ca.1750, forme cl� domestique orn�e � balustre, avec possibilit� de rotation de 360� de l�attache du crochet articul� de pr�hension de la dent, perfectionnement attribu� � Garengeot par Perret en 1772 : d�o� l�appellation � cl� de Garengeot � pour ce type d�instrument.
  
Cl� � tige droite fer forg� facett�e, manche en corne ca.1750. Cl� fer forg� tige droite en balustre, manche corne ca.1750.
 
Cl� tige fer forg� d�un m�tal de qualit� et ornement�e, � large panneton, manche en corne ca.1750. Cl� tige droite en acier, frapp�e Boulay, manche ivoire. Paris ou Bordeaux ca.1820. Cl� tige � courbure en acier, manche en os ca.1800.
 
Cl� dite de Benjamin Bell. Tige droite � balustre en acier, manche ivoire rainur� ca.1770 . �D�crite chez Bell en 1785 �quip�e d�un appui de forme ovo�de qui r�duit la blessure gingivale. Bell reprend le dispositif innov� par Garengeot qui permet la rotation du crochet sur l�appui.� Autre cl� type Benjamin Bell. Acier et fer forg�, ca. 1790.
Le dispositif de rotation de Garengeot est bloqu� maintenant par un cliquet ouvrag�. Les cl�s de ce type seront appel�es en France � cl�s � noix. �
 

Remarquable cl� � noix � cliquet, tige acier courb�e, manche bois noirci, ca.1800.

 
Belle cl� � noix, tige acier, crochet � d�calage, manche en ivoire tourn� et facett�. Cl� � trois en un � : manche d�vissable pouvant servir d��l�vateur, ca. 1850.
 

Cl� � bascule de type Ferrand. Prototype ? ca.1850. Fer forg� et bois fruitier. Cette cl� poss�de un levier activ� par le serrage des manches et qui agit sur le crochet en coin�ant d�une redoutable efficacit� la dent � extraire.

 
Cl� dentaire originale de Ferrand. Corne et acier. Equip� de son remarquable syst�me de blocage crochet-paneton sur la dent. Probablement fabriqu�e � Nogent vers 1860. Marquage brevet� F.V. (pour Ferrand Vernier). Jean Ferrand Vernier d�posa un brevet en 1855 pour cette � cl�-davier �. La cl� de Ferrand fut beaucoup copi�e.
 
Remarquable cl� � tige acier polie et coud�e. M�canisme � curseur pour changer de crochet avec prot�ge panneton. Tr�s belle poign�e ivoire ouvrag�e � motifs spiral�s. Elle contient un dispositif de d�montage en alliage d�argent. Panneton insculp� Revell � Londres, ca.1790. Cl� de Garengeot perfectionn�e de Maury, ca.1820. La tige acier est fix�e au manche ivoire asym�triquement pour augmenter la force de l�op�rateur. L�interchangeabilit� du sens du manche en ivoire est alors n�cessaire et s�curis�e par un syst�me de levier.
 
Fine cl� 19�me , manche ivoire, tige � d�crochement, agr�ment�e d�un syst�me � coulisse pour crochet dont Perret s�est attribu� l�invention. Paire de cl�s classiques par Charri�re � Paris ca.1860.
 

Remarquable travail par Charri�re ca .1850 : Paire de cl�s manches ivoire tiges acier poli, haute finition de coutellerie.

 

Classiques cl�s de Garengeot 19�me ,acier et manches �b�ne.

 
Cl� tige acier nickel�, par Weiss London ca. 1890. Manche moul� en shellac, r�sine naturelle animale. Cl� de Garengeot par Blanc � Paris ca.1850, tige acier poli dor�, manche ivoire. Exceptionnelle cl� par sir Henry, � Paris ca.1825. Tige acier ornement�e avec poussoir � glissi�re, manche ivoire � embouts forme de godrons en vermeil.
 

Tr�s exceptionnel chef d��uvre de coutellerie par L�er � Paris, ca.1850, destin� � des concours d�expositions internationales. Tige acier ornement�e finition haute coutellerie, manche en ivoire orn� de motifs de rinceaux grav�s.

   

Cl� toute en m�tal nickel�e ca.1920 pour r�pondre � de nouvelles conditions d�asepsie.
Les cl�s de Garengeot figuraient encore dans de nombreux catalogues des ann�es 1940 !

 

Technique d�utilisation des cl�s de Garengeot.

 

Documentation photographique de l�ASPAD

 
 
 
     

 

Le site Web de l'ASPAD est une r�alisation du Service informatique de la BIU Sant� (Biblioth�que Interuniversitaire de Sant�, Paris)
Textes et images � 2011 ASPAD - Reproduction interdite sans autorisation.