« LES DENTS DE CI, DE LÀ »
Les différents systèmes dentaires
Exposition temporaire en la médiathèque de Contes

La ville de Contes proposa une importante exposition thématique sur les dents, en collaboration avec l’ASPAD et le Muséum d’Histoire Naturelle de Nice, organisant une double exposition temporaire :

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

«  Les dents de ci, de là »
du 8 octobre au 30 novembre 2013.

L’autre exposition temporaire de l’ASPAD sur les progrès de l’Art Dentaire au 19ème siècle est visible sur ce même site.

Contes est un superbe village à 15 km de Nice (Côte d’azur) en remontant la vallée du Paillon. C’est dans le cadre de sa médiathèque et de son musée, que cette double exposition fut aussi animée pendant deux mois de projections cinéma (Pierre et le Loup, Le bal des Vampires), d’ateliers ludo-pédagogiques, d’ateliers de maquillage, de conférences sur les vampires, les loups etc.. N’oublions une remarquable présentation de la galerie Lapita de Nice : « Les dents dans l’art océanien. » avec de splendides parures ornées de nombreuses dents de Papouasie, Fidji et Vanuatu.

La médiathèque de Contes

La grande salle d’exposition

La médiathèque de Contes proposa dans ses vastes locaux une exposition en collaboration avec le Muséum d’Histoire Naturelle de Nice et l’association Gulliver sur les différents systèmes dentaires de la nature. De très nombreux et remarquables spécimens étaient exposés par le Muséum d’Histoire Naturelle de Nice. L’association Gulliver avait prêté une douzaine panneaux pédagogiques très bien choisis et documentés.

Les panneaux pédagogiques sur les différents systèmes dentaires

Logo de l’association
Gulliver Cedipal

Crocodile du Nil (Crocodylus niloticus laurenti)

Grand dauphin (Tursiops truncatus)

Système dentaire du
requin marteau

Grand requin blanc
(carcharodon carcharias)

Poisson scie commun
(pristis pristis)
Baudroie (lophius piscatorius)

Raie aigle commun
(myliobatis aquila)

Gorille
(gorilla gorilla savage)

Chimpanzé Australopithèque
(australopithécus
afarensis)

Homme moderne (homo sapiens) moulage

Tortue placodonte,
mandibule inf, fossile

Système dentaire de requin

Chien
(canis lupus familiaris)

Loup (Lupus /td> Incroyable bec
de calamar.

 

Tortue de Floride (trachemys sripta elegans)

Poule domestique
(gallus gallus domesticus)

Système dentaire du tigre (panthera tigris)

Ours (ursus arctos)

Sanglier

Mouton (ovis aries)

Vache (bos tauris)

Hippopotame

Incroyable finesse de structure

Grenouille

Molaire d’éléphant d’Afrique
et canines d’hippopotame

Molaires d’éléphant

Canines d’hippopotame
(hyppopotamus amphibius)

Tyrannosaure,
reconstitution réduite

Allosaure (allosaurus fragilis marsa) moulage

Félicitations à toute l’équipe de la médiathèque, à Mme et Mr Lemaire pour l’organisation, la programmation très variée et la qualité de cette exposition temporaire remarquable. Ce fut très impressionnant et très marquant pour les plus jeunes et les moins jeunes.

REMERCIEMENTS

L’ASPAD tient à remercier Mme Brigitte Rollier, directrice du Muséum d’Histoire Naturelle de Nice, pour son autorisation orale à pouvoir prendre des photos des pièces du Muséum et pouvoir les reproduire sur son site. Merci aussi à l’association Gulliver, Cedipal, réseau culture scientifique, pour leur autorisation à reproduire leurs panneaux pédagogiques.

INAUGURATION

Inauguration de l’exposition le 8 octobre 2013
par le maire de Contes, Mr Francis Tujague
entouré de l’équipe de la Médiathèque,
de Mr et Mme Lemaire, du Dr Braye de l’ASPAD
ainsi que de Mme Rollier du Muséum de Nice.

DOCUMENTATION PHOTOGRAPHIQUE DE L'ASPAD
avec l’aimable autorisation du Muséum de Nice.

Clichés de l’inauguration par Mme Anouk Gasiglia,
documentation du Musée de Contes, avec son aimable autorisation.

COMPLÉMENT HORS EXPOSITION : LE NARVAL

L’ASPAD se permet, à l’occasion de cette exposition de présenter l’exceptionnel cas du narval, absent de l’exposition de Contes mais bien illustré au Musée Océanographique de Monaco :

Reproduction d’un narval
musée USA

Le narval du musée Océanographique de Monaco et sa dent en forme de corne de Licorne

Le narval, monodonte monoceros, odontocète (baleine à dents), sous ordre des cétacés est en réalité mal nommé. En effet monodonte, une seule dent, est une erreur car il possède deux incisives, l’une le plus souvent est atrophiée ou reste sous forme de germe. Chez le mâle l’autre est sous forme de corne spiralée pouvant atteindre jusqu’à trois mètres de long.

C’est la fameuse dent de la LICORNE. Ce n’est pas une défense, mais un organe sensoriel très développé. Quelques femelles ont aussi une corne moins importante, c’est donc un caractère sexuel secondaire. De très très rares spécimens ont deux cornes (Musée de Hambourg) de grande longueur spiralées dans le même sens.

Le narval est assez mal connu. Il vit toujours en petits groupes, circum polaire Nord, à la limite des banquises. Il n’a pas de nageoire dorsale pour mieux passer sous la glace. Il cherche sa nourriture très profondément jusqu'à 1700 m de fond. Certains mâles pourraient vivre une centaine d’années et peser plus de 1600 kg pour 6 à 7 m de long (y compris leur corne).

Le narval possède incontestablement la plus grande dent du règne animal.

     

 

Le site Web de l'ASPAD est une réalisation du Service informatique de la BIU Santé (Bibliothèque Interuniversitaire de Santé, Paris)
Textes et images © 2011 ASPAD - Reproduction interdite sans autorisation.