Antoine-Augustin Parmentier (1737-1813) : pharmacien et agronome

En hommage à Antoine-Augustin PARMENTIER, la BIU Santé vous présente sa nouvelle exposition virtuelle.

Cliquez ici pour accéder directement à l’exposition virtuelle.

À l’occasion du bicentenaire de la mort d’Antoine-Augustin Parmentier, la BIU Santé a souhaité lui consacrer une exposition virtuelle qui permet de redécouvrir l’œuvre immense de ce savant, pharmacien et agronome qui a passé 50 ans de sa vie à se battre pour améliorer les conditions de vie des Français.

Portrait de Parmentier. BIU Santé Pharmacie. Cote : FI 005×043

Homme de l’Ancien Régime, né sous le règne de Louis XV, savant des Lumières épargné par la Révolution, puis pharmacien emblématique de l’Empire, Antoine-Augustin Parmentier s’est trouvé à la charnière de la révolution des sciences. Il a été directement confronté aux grands bouleversements sociaux et politiques qui ont marqué le tournant des XVIIIe et XIXe siècles.

Le texte de cette exposition a été confié à Anne Muratori-Philip, historienne, à qui l’on doit notamment une biographie de référence sur Parmentier. Conçue pour un large public, cette exposition aborde les différents aspects de la vie et de l’œuvre d’un homme dont le nom reste aujourd’hui très étroitement associé à la « découverte » de la pomme de terre. Mais en concevant cette exposition, ses auteurs ont choisi d’honorer, non seulement le vulgarisateur du précieux tubercule, mais aussi l’apothicaire, le pharmacien militaire, le missionnaire de l’agriculture, le père de la boulangerie moderne, le grand serviteur de l’État, en un mot : l’immense savant.

Gravure Parmentier
Ne le nommez pas ! Il ne nous ferait manger que des pommes de terre … CHP-CNOP. Cote : INV. 1967 1.2043 (Tous droits réservés)

Une iconographie, rigoureusement sélectionnée et commentée, accompagne le texte d’Anne Muratori-Philip. Elle est principalement issue des riches collections de la BIU Santé Médecine et Pharmacie, et du Centre d’histoire de la pharmacie – Conseil national de l’ordre des pharmaciens, dont la collaboration a été précieuse. D’autres institutions culturelles ou patrimoniales ont eu l’amabilité de participer à cet événement commémoratif :  en particulier, le Domaine de Sceaux et le Musée Jean-Jacques Rousseau.  Sans oublier la participation de collectionneurs privés.

Cliquez ici pour accéder directement à l’exposition virtuelle.

Neuf bonnes raisons de visiter l’exposition.

Téléchargez l’affiche de l’exposition.

 

 

Contact : philippe.galanopoulos@biusante.parisdescartes.fr

Continuer la lecture de « Antoine-Augustin Parmentier (1737-1813) : pharmacien et agronome »

Une nouvelle pharmacopée africaine

Une nouvelle Pharmacopée africaine en deux gros volumes d’environ 1 000 pages chacun est disponible depuis cette semaine au pôle Pharmacie de la BIU Santé (présentoir des Nouveautés). Cette somme remarquable, sous-titrée Dictionnaire et monographies multilingues du potentiel médicinal des plantes africaines‎ : Afrique de l’Ouest, n’est pas une pharmacopée officielle à valeur réglementaire, mais un inventaire minutieux qui recense près de 1 000 plantes de la pharmacopée traditionnelle de huit pays de l’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Sénégal et Togo.
Des index fournissent les noms africains et européens de chaque plante (dans plus de 150 langues) et permettent une recherche par maladies et par indications médicinales.
Le Volume 2 (Monographies par plante) est illustré de dessins et de 755 photographies en couleurs.

Continuer la lecture de « Une nouvelle pharmacopée africaine »

Guide de recherche sur les plantes : de la science à l’histoire

Nicotiane ou Tabac
Nicotiane ou Tabac, Dictionnaire oeconomique…, Chomel et Marret, 1741.

La BIU Santé met à la disposition des étudiants, enseignants et chercheurs un guide de recherche sur les plantes. Ce guide a pour objectif premier d’orienter les usagers vers les sites institutionnels les plus sûrs en matière de botanique, de signaler les bases de données les plus utiles dans les domaines de la pharmacognosie et de la phytochimie, et donner des informations bibliographiques de base sur une ou plusieurs plantes. Il contient également une liste d’ouvrages anciens de référence, parfois numérisés, permettant de remonter le temps et de découvrir (ou de redécouvrir) l’histoire des plantes et les usages traditionnels, populaires ou savants qui en étaient faits.

Ce guide a été réalisé avec l’aide précieuse de la Société botanique de France et l’équipe de l’UMR 8638 Pharmacognosie, chimie des substances naturelles de la faculté des Sciences pharmaceutiques et biologiques de l’université Paris Descartes.

Pour accéder au guide, cliquez sur ce lien.

Contact :
philippe.galanopoulos@biusante.parisdescartes.fr