1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

Les champs de l�odontologie de Pierre Fauchard

La nature des dents, leur accroissement, leur structure

L�h�ritage

Frontispice Andr� V�sale (1514-1562), Humani corporis fabrica
Libri septem, B�le, Johan Oporinum, 1555 (BIU Sant� 302 A)

Andr� V�sale
(1514-1562), Humani corporis fabrica


 

Page de titre Bartolomeo Eustachio, Tabulae anatomicae
Cologne, Cramer, 1717 (BIU Sant� 1938)

Bartolomeo Eustachio, Tabulae anatomicae

Mandibule vue vestibulaire et linguale
Humani corporis fabrica Livre I p. 54

Mandibule vue vestibulaire et linguale

Planche dentaire
Humani corporis fabrica Livre I p. 56

Planche dentaire

Page de titre Gabriel Fallope (1523-1562), Observationes anatomicae
Paris, Jacques Kerver, 1562 (BIU Sant� 31594 A)

Page de titre Gabriel Faloppe (1523-1562), Observationes anatomicae

Fallope d�crit la formation des germes in utero, le gubernaculum dentis (la dent fait son �ruption le long du prolongement ant�rieur � travers le canal osseux qui se dilate � cet effet). Il pressent le paquet vasculo-nerveux qui tapisse la cavit� (pulpaire) de la dent et explique ainsi la douleur pulsatile ressentie par Galien.
Comme pour Galien, les dents sont pour V�sale "des os qui ont facult� de sentir", qui sont fich�s comme des clous dans une planche (gomphose). Il d�crit les racines des dents et la cavit� (pulpaire), le sinus maxillaire, r�affirme apr�s Ab-del-Atif l�unicit� de la mandibule. Un accident personnel d��ruption d�une dent de sagesse lui fait recommander judicieusement des scarifications.
Planche des os

Planche des os

Maxillaires et dents

Maxillaires et dents

Eustache est le premier � d�clarer : "Les dents ne sont pas des os et sont compos�es d'un assemblage �troit entre deux substances", distinguant ainsi l��mail de la dentine, combattant ainsi le dogme gal�nique qui va perdurer jusqu�� John Hunter ; la formation in utero de tous les germes dentaires ; l�autonomie morphologique des deux dentures temporaires et permanentes ; des anomalies dentaires, alv�olaires et maxillaires, il d�finit les trois classes des dysmorphoses dento-faciales. (1563, Libellus de dentibus)