1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

Les champs de l�odontologie de Pierre Fauchard

Rem�dier aux maladies

La douleur

Celle des caries est tant�t poignante tant�t pulsative,

Celle des fluxions, en particulier celle des dents nullement cari�es, est d�abord sourde, puis distensive. Di�te, saign�es et purgations sont prescrites avant d�en arriver inexorablement � la solution finale, l�avulsion.

 

Les instruments pour combattre la carie

 

 

Quatre instruments servant � ruginer la carie
Planche 14, �d. 1746, T II, p. 65

De gauche � droite : un foret � �biseler, une rugine en al�ne vue lat�ralement, une rugine en bec de perroquet pointue et une mousse.

Les instruments qui servent � �ter les mati�res renferm�es dans les cavit�s cari�es des dents, et � ruginer la carie de ces m�mes cavit�s sont de quatre esp�ces. Je les distingue par leur extr�mit� tranchante ou poignante. Je range sous la premi�re esp�ce tous ceux qui ont � cette m�me extr�mit� quatre faces se terminant en pointe aigue, et je les nomme for�ts � �biseler [�] trois faces sous la seconde esp�ce et je les nomme rugines pointues [�] la troisi�me esp�ce est la rugine mousse [� ] la quatri�me [� ] deux faces, et je les nomme rugines en al�ne

Quatre instruments servant � ruginer la carie

Cinq instruments servant � limer
planche 11, �d. 1746, T II, p. 51

De gauche � droite : une lime ronde figur�e en queue de rat, qui sert � �chancrer les dents cari�e, une lime recourb�e qui sert � limer les intervalles des deux derni�res dents, une lime demi-ronde, qui sert � agrandir les �chancrures, un coin en coulisse, qui sert � assujettir les dents pendant qu�on les lime.

Cinq instruments servant � limer

Cinq instruments servant � plomber les dents et � les redresser
planche 15, �d. 1746, T II, p. 79

De gauche � droite : un fouloir introducteur le plus pointu, qui sert � introduire, fouler et larder le plomb, une lame d�argent qui sert � redresser les dents, un fouloir en �querre qui sert principalement � fouler et presser le plomb, une autre lame d�argent, un fouloir introducteur mousse, qui a le m�me usage que le premier fouloir.

Il n�est pas indiff�rent de savoir, qu�il est aussi important de plomber les cavit�s cari�es. On donne par ce moyen plus de force � la dent, en remplissant la cavit�, et l�on emp�che l�air d�y entrer, et les portions d�aliments d�y s�journer [�] Il y a des particuliers qui aiment mieux qu�on se serve d�or battu, pour remplir la cavit� cari�e des dents, que du plomb ou de l��tain battu : je ne ferais aucune difficult� de me servir d�or battu, si l��tain fin et le plomb n�avaient pas dans cette occasion la m�me propri�t� que l�or [�] l��tain fin est � pr�f�rer au plomb ; parce que le plomb noircit davantage, et ne dure pas si longtemps

Cinq instruments servant � plomber les dents et � les redresser

Quatre instruments servant � caut�riser les dents
planche 16, �d. 1746, T II, p. 86

De gauche � droite : un caut�re, un autre caut�re actuel, une esp�ce de plaque d�argent, servant � garantir de l�action du feu les parties voisines des dents lorsqu�on les caut�rise, un troisi�me caut�re.

Les instruments dont je me sers pour caut�riser les caries des dents [�] plus ou moins courbes par leur extr�mit�, plus ou moins pointus, et plus ou moins mousses font le m�me effet [�] toutes ces diff�rentes proportions sont indiqu�es pour se mieux accommoder aux diff�rentes grandeurs des trous que les caries ont form�

Quatre instruments servant � caut�riser les dents

 

 

Trois instruments servant aux maladies des dents, des alv�oles et des gencives
planche 6, �d. 1746, T I, p. 279

De gauche � droite : un stylet d�argent, une paire de ciseaux courbes, une sonde de dentiste.

J�introduisis l�extr�mit� de ma sonde dans la cavit� de la dent : je per�ai la membrane qui tapisse l�int�rieur de cette cavit�, et qui couvrait la mati�re [pus] [�] laquelle mati�re en sortit aussit�t : la malade en fut tr�s soulag�e

Trois instruments servant aux maladies des dents, des alv�oles et des gencives