1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

Les champs de l�odontologie de Pierre Fauchard

R�parer la perte des dents

La proth�se compl�te

Pi�ce enti�re
D�tail de la planche 35, �d. 1746, T II, p. 257

Pi�ce enti�re

Pour r�aliser une proth�se mandibulaire, Pierre Fauchard insiste sur la n�cessit� de bien ajuster l'intrados de la proth�se afin que la configuration de cette m�choire et les �galit�s des gencives sur lesquelles elle prend son assiette puissent la maintenir dans cet �tat. [...] on doit encore consid�rer la figure et la courbure qu'il faut donner � la face int�rieure et � l'ext�rieur de chaque pi�ce artificielle pour �viter que la langue, les gencives et le dedans des joues en soient incommod�s. [...] tandis que cette pi�ce de dents artificielles est engag�e d'un c�t� entre la langue et de l'autre par la l�vre inf�rieure et les joues; elle s'y trouve si stable que sans qu'elle se d�range, la mastication se fait librement et ne diff�re en rien de celle des dents naturelles. Conscient des difficult�s, il n�en est pas moins optimiste.

Son ing�niosit� lui fera concevoir une proth�se compl�te uni-maxillaire � ressorts solidaire d'une armature m�tallique mandibulaire fix�e sur l'arcade dentaire, et s�inspirant de celle-ci, une proth�se compl�te maxillaire et mandibulaire, pour laquelle il pr�conise des ressorts en acier ou de la meilleure baleine.

Machine pour la m�choire sup�rieure
D�tail de la planche 36, �d. 1746, T II, p. 273

Machine pour la
m�choire sup�rieure

Plusieurs dentiers ou pi�ces artificielles
Planche 37, �d. 1746, T II, p. 291 Figure 1 : double dentier mont� par deux ressorts, vu entr�ouvert par sa partie inf�rieure

Figure 2 : le m�me double dentier, vu par une de ses parties lat�rales, pour mieux faire observer la courbure de ses ressorts

Figure 3 : dentier �maill�, vu par sa partie ant�rieure, tout ferm�, avec les dents couvertes des gencives

Figures 4 et 5 : deux ressorts

Plusieurs dentiers ou
pi�ces artificielles

Et pour une proth�se compl�te sup�rieure dont la r�tention n�est pas assur�e par une proth�se d'appui inf�rieure, cette r�tention est alors assur�e par le seul appui des joues et des dents inf�rieures

Pierre Fauchard pressent ainsi l'importance du joint p�riph�rique pour obtenir la r�tention de la proth�se par d�pression sous-proth�tique sous l'action de la pression atmosph�rique.

L��maillage des proth�ses est non seulement destin� � am�liorer l�esth�tique des dentiers, mais aussi � r�duire les alt�rations des bases d�ivoire d�hippopotame par les fluides buccaux.