Biographies

Recherche d'un nom

Entrez les caractéristiques
de la personne recherchée

Le catalogue des biographies
de la BIU Santé est géré par
Jean-François Vincent.
Merci de nous signaler rapidement
toute erreur ou omission.

Retour

LANGENBECK (Bernhard Rudolf Konrad von)

Naissance 09/11/1810 - Padigbüttel (Germany) Décès 29/09/1887 - Wiesbaden (Allemagne)

Références bibliographiques

Biographie in :
- Boyes (J. H.)- On the shoulders of giants : notable names in hand surgery.- 1976. p. 83, portr. (cote : 174533)

 

Né le 08 Novembre 1810 à Padingbüttel, bei Bremerhaven, il est décédé le 29 Septembre 1887 à Wiesbaden.

Fils d'un pasteur protestant, il reçut une solide formation humaniste et acquit les connaissances de langues anciennes, ainsi que des langues étrangères parlées. Il étudia ensuite la médecine à Göttingen et fut reçu docteur en 1835, grâce à un travail couronné d'un prix sur "les tumeurs de l'œil".

Après 18 mois de voyage d'études dans les pays de l'Ouest européen (Paris en particulier), il fut qualifié pour l'enseignement supérieur en 1838 pour l'anatomo-pathologie et la physiologie, tout en se consacrant à la chirurgie expérimentale.

En 1842, il fut appelé à l'Université de Kiel pour occuper la chaire de chirurgie. Puis il devint médecin inspecteur pendant la guerre du Schleswig-Holstein avec le Danemark.

Grâce à ses grands mérites, il confirma sa réputation comme opérateur. Après la mort de Johann Friedrich Dieffenbach en 1848, il partit à Berlin et à 35 ans, il prit ses fonctions à la Clinique Chirurgicale de la rue Ziegel. Avec J. Müller, le physiologiste, et Lukas Schoenlein l’interniste, il forma la triade étoilée qui, au milieu du XIXe siècle, fonda le pôle d’attraction mondiale de la Faculté de Médecine de Berlin.

En 1882, âgé de 72 ans, il revint à Wiesbaden. Il a fait progresser la chirurgie de guerre, l’organisation sanitaire et le transport des blessés. Plus de deux douzaines de méthodes opératoires portent son nom. En 1860, il créa "les Archives pour la Chirurgie Clinique" (visage, os, articulations, plastie nasale). Il pratiqua aussi la résection articulaire périostée, évitant ainsi des amputations.

En 1872, il participa à la fondation de la "Deutsche Gesellschaft für Chrurgie" (Société Allemande de Chirurgie), dont il resta Président plus de 13 ans.

Membre Honoraire de la Société médicale allemande de Paris en 1865.

Anobli en 1864.

Publications multiples en chirurgie plastique et reconstructrice, rhinoplastie, amputation de la langue au thermocautère, ainsi que "des observations chirurgicales de la guerre", Berlin, 1874.

Références :  DBE

Notice extraite de : Jean-Marie Mouthon. Un répertoire biographique des médecins de langue allemande à Paris au XIXe siècle. - Tome 2 de la thèse : Les médecins de langue allemande à Paris au XIXe siècle : 1803-1871. - Paris : Ecole pratique des hautes études, 2010.

Présentation du répertoire

Tous droits réservés. © Jean-Marie Mouthon 2010. jeanmarie@mouthon.com

 
Il existe en outre un Dossier biographique (ou portrait) consultable à la Bibliothèque de l'Académie nationale de Médecine