P. Moulinier. Etudiants étrangers et femmes reçus docteurs en médecine à Paris (1807 - 1919)

DescriptionIssus du versement des archives de la Faculté de médecine de Paris aux Archives nationales, les dossiers individuels des étudiants reçus docteurs en médecine depuis 1807 constituent une exceptionnelle documentation, sans équivalent pour les autres facultés, à l’exception de celle de pharmacie. Classés par année de réception et par ordre alphabétique, quasiment sans lacunes, ils sont renseignés de la première inscription en faculté jusqu’à la fin des études et offrent un aperçu de la scolarité de l’étudiant, du baccalauréat à la thèse, à Paris, en Province voire à l’étranger.

Ces dossiers permettent de retracer des parcours individuels en fournissant nombre de renseignements d’ordre académique ou social sur un étudiant, mais aussi d’étudier des groupes à travers l’analyse de promotions successives ou de s’intéresser à des catégories homogènes d’étudiants (en fonction de leur pays d’origine par exemple).

L’historien et chercheur Pierre Moulinier a exploité ces sources dans le cadre de travaux consacrés à la naissance de l’étudiant moderne ou encore aux étudiants étrangers à Paris au XIXe siècle, qui lui ont donné l’occasion d’établir deux corpus exhaustifs : celui des étudiants étrangers , ou des "coloniaux" nés hors de la métropole reçus docteurs en médecine entre 1807 et 1907 ; et celui des étudiantes françaises et étrangères reçues au doctorat à partir de 1870.

Il a fourni en 2013 à la BIU Santé l’énorme masse d’informations constituée par le dépouillement de ces 3858 dossiers d’étudiants et d’étudiantes conservés aux AN sous les cotes AJ/16/6754-6944 et 7191-7213, afin qu’elle puisse bénéficier à la communauté des chercheurs.

La totalité de ces informations est disponible dans la base biographique de la BIU Santé.

Les données contenues dans ces dossiers varient au gré des réformes de l’enseignement médical, des examens à subir, des étapes de la scolarité qui changent au fil des ans, des exigences administratives, etc. Mais la plupart d’entre eux contiennent un nombre important d’indications sur l’identité de l’étudiant et son cursus scolaire :

  • Le nom et les prénoms
  • La date et le lieu de naissance
  • La date de réception au doctorat
  • Les étapes de la scolarité avant l’entrée à la Faculté de Paris et pendant les études médicales jusqu’à l’obtention du doctorat
  • Les adresses successives à Paris
  • Le stage hospitalier, la réussite à l’internat ou à l’externat
Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, les dossiers s’enrichissent de :
  • L’adresse et la profession des parents
  • L’adresse et la profession du correspondant parisien (ou « répondant », un adulte qui garantit les bonnes mœurs et la solvabilité de l’étudiant)
Bibliographie

  • Pierre Moulinier, La naissance de l'étudiant moderne (XIXe siècle), Paris, Belin, 2002
  • Les étudiants étrangers à Paris au XIXe siècle. Migrations et formation des élites, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012
  • « Naître hors de la métropole et se former à Paris: le cas des docteurs reçus à la Faculté de médecine de Paris au XIXe siècle », in Outre-Mers, revue d'histoire, 1er semestre 2009, n° 362-363, p. 193-211.
  • « Les premières doctoresses de la Faculté de médecine de Paris (1870-1900) : des étrangères à plus d'un titre ! », in Histoire / Genre / Migration aux XIXe et XXe siècles : Actes du colloque international (Paris, ENS, 27, 28 et 29 mars 2006). Organisé par le Centre d'histoire sociale du XXe siècle de l'Université Paris I et l'équipe Réseaux/Savoirs/Territoires (ENS). En ligne.

Tous droits réservés. © Pierre Moulinier 2013. pierre.moulinier@numericable.fr

GroupeRépertoires ou dépouillements d'archives biographiques
 

D201