PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Génération de PDF

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des chapitres de ce livre |

Jeanbrau, Emile. Titres et travaux scientifiques

Paris, G. Steinheil, 1910.

Nombre de pages : 220
Veuillez choisir ce que vous souhaitez télécharger au format PDF : L'ouvrage complet  Une sélection de pages (à préciser ci-dessous)

Afin d'éviter les soumissions automatisées, veuillez recopier le code ci-contre :
 
 [sans numérotation]  [Page de titre]
 [page blanche]  
 5  Première partie. Titres et fonctions. I. Titres obtenus au concours / II. Prix et distinctions honorifiques
 6  Première partie. Titres et fonctions. II. Prix et distinctions honorifiques / III. Titres dans les sociétés savantes / IV. Fonctions antérieures
 7  Première partie. Titres et fonctions. IV. Fonctions antérieures / V. Fonctions actuelles / VI. Presse scientifique
 8  Première partie. Titres et fonctions. VII. Services dans l'enseignement. A. Chirurgie générale / B. Enseignement de la clinique des maladies des voies urinaires
 9  Première partie. Titres et fonctions. VII. Services dans l'enseignement. B. Enseignement de la clinique des maladies des voies urinaires / C. Travaux pratiques de chirurgie opératoire
 10  Première partie. Titres et fonctions. VII. Services dans l'enseignement. C. Travaux pratiques de chirurgie opératoire / D. École municipale de garde-malades et d'infirmières / E. Enseignement de la législation et de la médecine légale des accidents du travail
 11  Première partie. Titres et fonctions. VII. Services dans l'enseignement. E. Enseignement de la législation et de la médecine légale des accidents du travail / VIII. Mission
 [page blanche]  
 13  Deuxième partie. Travaux et publications scientifiques (relevé chronologique)
 14  
 15  
 16  
 17  
 18  
 19  
 20  
 21  
 22  
 23  
 24  
 25  
 26  
 27  
 28  
 29  
 30  
 31  
 32  
 33  
 [page blanche]  
 35  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. I. Anatomie pathologique
 36  
 37  
 38  
 39  
 40  
 41  
Image : Fig. 1. Grenouillette sublinguale. a, épithélium buccal ; - b, derme de la muqueuse et couche conjonctive ; - c, couche lymphoïde limitant la cavité kystique
 42  
 43  
Image : Fig. 2. Grenouillette sublinguale (fort grossissement). c, couche lymphoïde dans laquelle on voit la section d'un capillaire
 44  
 45  
Image : Fig. 3. Kyste congénital à paroi lymphoïde
 46  
 47  
Image : Fig. 4. Coupe sagittale de la tumeur. (Réduction d'un tiers), demi-schématique
 48  
Image : Fig. 5. Cavités tapissées d'épithélium plat
 49  
Image : Fig. 6. Prolifération épithéliale cylindrique du type wollfien
 50  
Image : Fig. 7. Prolifération du type séminal (adéno-carcinome)
 51  
Image : Fig. 8. Formations d'aspect chorio-épithélial
 52  
 53  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. II. Pathologie externe et thérapeutique chirurgicale
Image : Fig. 9. Angiome diffus de la face et du cou
 54  
 55  
 56  
Image : Fig. 10. Schéma sur une coupe transversale passant par le testicule
 57  
 58  
 59  
 60  
 61  
Image : Fig. 11. Coupe de l'estomac de notre blessé, aux confins de l'ulcère traumatique qui a entraîné la mort
 62  
 63  
Image : Fig. 12. Laparotomie médiane sus-ombilicale. Suture d'une perforation gastrique haute
 64  
Image : Fig. 13. Découverte et suture de la perforation postérieure
 65  
Image : Fig. 14. Laparotomie médiane sus-ombilicale avec résection du rebord cartilagineux
 66  
 67  
 68  
 69  
 70  
 71  
 72  
 73  
 74  
Image : Fig. 15. (Jeanbrau et Riche). (D'après nature.) - Coupe sagittale d'un sujet congelé, passant à 3 centimètres à droite de la ligne médiane
 75  
 76  
 77  
 78  
 79  
 80  
Image : Fig. 16. Squelette des membres supérieurs d'un enfant atteint de main bote cubitale
 81  
Image : Fig. 17. Main bote cubitale pure
 82  
Image : Fig. 18. Le lambeau palmaire recouvre le flanc de l'annulaire. Dissection d'un lambeau sur la face dorsale de la main pour combler la perte de substance de l'annulaire
 83  
Image : Fig. 19. Opération terminée. Le lambeau emprunté à la main, rabattu sur l'annulaire, est suturé sur sa face dorsale. Quelques points de suture rapprochent les lèvres de la plaie due à l'emprunt du lambeau
 84  
Image : Fig. 20. Ectromélie longitudinale double avec absence de l'humérus gauche
 85  
 86  
Image : Fig. 21. Ostéo-sarcome de l'humérus. Amputation interscapulo-thoracique
 87  
Image : Fig. 22. Ostéo-sarcome de l'humérus (obj. 3, occ. 2, Stiassnie)
 88  
 89  
 90  
 91  
 92  
 [sans numérotation]  
Image :
 [page blanche]  
 93  
Image : Fig. 24. Lipome du pied chez un enfant
 94  
 95  
 96  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. III. Maladies des voies urinaires. Généralités
 97  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. III. Maladies des voies urinaires. Généralités / Reins
 98  
Image : Fig. 25. Pièce n° 7. Vue antérieure. Deux artères rénales à droite. A gauche, une artère polaire supérieure naissant de la rénale / Fig. 26. Pièce n° 10. Vue antérieure. Artères polaires supérieures des deux côtés se subdivisant pour pénétrer dans le rein / Fig. 27. Pièce n° 13. Vue antérieure. A gauche, deux artères rénales. A droite, bifurcation précoce de l'artére rénale / Fig. 28. Pièce n° 16. Vue antérieure. A gauche, grosse artère polaire supérieure naissant de l'artère rénale ; artère polaire inférieure passant en arrière de l'uretère et pénétrant par la face antérieure du rein / Fig. 29. Pièce n° 18. Vue antérieure. A droite, trois veines rénales. A gauche, l'artère spermatique contourne la veine rénale. Arrêt de développement du rein. Bassinet en S
 99  
Image : Fig. 30. Pièce n° 19. Vue antérieure. A droite, trois artères; à gauche, deux artères, dont l'une donne naissance à la spermatique. La veine gauche forme plexus autour de l'artère / Fig. 31. Pièce n° 19. Vue antérieure. Détails du côté droit. Entrecroisement des artères rénales ; la supérieure naît d'un tronc commun avec la spermatique / Fig. 32. Pièce n° 20. Vue antérieure. A droite, deux artères rénales, l'inférieure naissant par un tronc commun avec la spermatique. Deux veines, l'inférieure recevant la veine spermatique. A gauche, trois artères, dont une polaire inférieure / Fig. 33. Pièce n° 20. Vue postérieure. L'artère polaire inférieure gauche croise la face postérieure du bassinet. (Pour les autres détails, voir la légende de la figure précédente.) / Fig. 34. Pièce n° 21. Vue antérieure. La veine rénale gauche se divise en deux branches formant anneau autour de l'aorte. L'antérieure reçoit la veine capsulaire / Fig. 35. Pièce n° 21. Vue postérieure. La branche postérieure de la veine rénale gauche donne une anastomose ascendante la reliant aux veines azygos et passant entre les deux premières artères lombaires
 100  
Image : Fig. 36. Pièce n° 22. Vue postérieure. A droite, grosse artère polaire supérieure naissant de l'artère rénale. La veine spermatique droite se jette dans la veine rénale. A gauche, veine rétro-aortique formant une boutonnière dans laquelle passent deux artères lombaires. La veine est reliée aux azygos par une anastomose. Une anastomose inférieure la relie à la veine cave / Fig. 37. Pièce n° 23. Vue antérieure. L'aorte a été coupée pour montrer l'anastomose rétro-aortique reliant la veine gauche à la veine iliaque. La veine rénale gauche est rétro-aortique et oblique en bas et à droite. Celle du côté opposé reçoit la veine spermatique / Fig. 38. Pièce n° 24. Vue antérieure. La veine cave inférieure, située primitivement à gauche, après avoir reçu la veine rénale de ce côté, croise l'aorte pour aller se placer à droite. La veine spermatique droite se jette dans la veine rénale. De chaque côté, l'artère rénale donne une artère polaire supérieure
 101  
 102  
Image : Fig. 39. Rein en ectopie lombo-iliaque avec bassinet bifide et anomalie vasculaires
 103  
 104  
 105  
 106  
 107  
 108  
 109  
Image : Fig. 40. Hydronéphrose par calcul urétéral arrêté au-dessus d'un rétrécissement de l'uretère iliaque
 110  
 111  
Image : Fig. 41. Hydronéphrose par insertion vicieuse de l'uretère sur le bassinet
 112  
Image : Fig. 42. Le rein que montre la figure 41 a été ouvert par la coupe habituelle. Il est vu par son hile après écartement des deux valves. Le bassinet et l'embouchure pyélo-urétérale sont incisés. L'éperon pyélo-urétéral formé au niveau de l'embouchure anormale de l'uretère se voit nettement
 [sans numérotation]  
Image : Obstruction calculeuse de l'uretère avec distension des calices et du bassinet par de l'acide urique non concreté, sans incrustation de leurs parois
 [page blanche]  
 113  
Image : Fig. 43. Calcul du bassinet pesant 66 grammes (grandeur naturelle)
 114  
 115  
 116  
 117  
 118  
Image : Fig. 44. Pyonéphrose enlevée à une fillette de 11 ans
 119  
Image : Fig. 45. Pyonéphrose partielle ayant détruit la moitié supérieure d'un rein mobile
 120  
Image : Fig. 46. Rein enlevé par néphrectomie lombaire, creusé de cavernes tuberculeuses. Guérison
 121  
Image : Fig. 47. Tuberculose rénale révélée par la cystoscopie et la séparation des urines. Néphrectomie. Guérison
 122  
Image : Fig. 48. Tuberculose rénale révélée par une hématurie. Néphrectomie. Guérison
 123  
Image : Fig. 49. Hydronéphrose par coudure et torsion de l'uretère près du bassinet ; rein lobulé comme un rein de foetus. Diagnostic par la séparation des urines et l'épreuve du carmin d'indigo. Néphrectomie
 124  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. III. Maladies des voies urinaires. Reins / Uretères
Image : Fig. 51. Calcul de l'uretère à surface épineuse formé d'oxalates. (Double de grandeur naturelle.)
 [sans numérotation]  
Image : Fig. 50. Calcul pelvien chez un garçon de 11 ans. Le calcul fut trouvé presque au contact de la paroi vésicale
 [page blanche]  
 125  
 126  
Image : Fig. 52. Les trois variétés de calculs urétéraux. A gauche, le calcul mobile pouvant être refoulé dans le bassinet. Au milieu, le calcul enclavé, arrêté par un rétrécissement. A droite, le calcul enchatonné dans un diverticule latéral formé aux dépens de la paroi amincie et distendue
 127  
 128  
 129  
 130  
 [sans numérotation]  
Image : Fig. 53. Calcul pelvien chez un homme de 30 ans, pyurique, découvert par la rX (cas personnel, cliché du professeur Imbert) / Fig. 54. Calcul pelvien, chez un homme de 54 ans. Remarquer que les taches dues à l'ossification des petits ligaments sacro-sciatiques sont notablement en dehors du trajet de l'uretère (cliché Béclère)
 [page blanche]  
 131  
 132  
 133  
 134  
 [sans numérotation]  
Image : Fig. 55. L'uretère a été découvert par l'incision lombo-iliaque. Un large écarteur refoule en dedans le «sac péritonéal» et son contenu. Une pince à mors souples gantés de caoutchouc oblitère l'uretère qui est incisé sur le calcul. Pour la clarté du dessin, on n'a pas montré les doigts du chirurgien, fixant le calcul, afin qu'il ne fuie pas sous le bistouri
 [page blanche]  
 135  
Image : Fig. 56. En haut, énucléation d'un calcul enchatonné avec la pointe mousse de petits ciseaux courbes. En bas, suture sans mandrin
 136  
Image : Fig. 57. Suture sur le marteau d'Halstead-Delagénière
 137  
Image : Fig. 58. Suture de l'uretère sur une bougie urétrale n° 16. On place d'abord les catguts sans traverser la muqueuse. On noue les fils après enlèvement de la bougie, sans trop serrer. Un second plan de suture n'est pas nécessaire
 138  
 [sans numérotation]  
Image : Fig. 59. Cliché montrant 3 calculs urétéraux, le supérieur phosphatique, l'inférieur formé d'oxalates. L'ombre (que le photograveur a cru bon d'accentuer), indiquée par la flèche, est celle d'une pastille d'acide urique pur comprimé. (Expériences de Jeanbrau, Suquet et Galen, cliché Suquet et Galen.)
 [page blanche]  
 139  
 140  
 141  
 142  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. III. Maladies des voies urinaires. Vessie
 143  
 144  
 145  
Image : Fig. 60. Vue cystoscopique d'un poireau
 146  
 147  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. III. Maladies des voies urinaires. Prostate
 148  
Image : Fig. 61. Prostate d'un octogénaire que j'ai enlevée par la méthode de Freyer. Il n'y avait pas de lobe médian. On voit qu'elle a été énucléée ouverte en avant. Poids 72 grammes / Fig. 62. Prostate enlevée en bloc par la méthode de Freyer
 149  
 150  
Image : Fig. 63. Prostate enlevée par la méthode de Freyer à un malade de 52 ans, en rétention complète. On voit la tumeur qui s'implantait sur la lèvre postérieure du col et recouvrait l'orifice comme un couvercle. (Sur le dessin, la tumeur est représentée dressée verticalement; en réalité, elle était couchée sur la région du col.)
 [sans numérotation]  
Image : Fig. 1. Vue urétroscopique du canal normal à quelques centimètres en avant du diaphragmes congénital / Fig. 2. Vue urétroscopique du diaphragme congénital / Fig. 3. Vue urétroscopique du diaphragme quinze jours après l'urétrotomie à sections multiples
 [page blanche]  
 151  
 152  
 153  
Image : Fig. 65. Angiome de l'urètre vu à l'urétroscope. Vue urétroscopique après disparition de l'angiome détruit par l'électrolyse
 154  
 155  
 156  
Image : Fig. 66. Coupe d'un urètre atteint de blennorrhagie chronique ancienne ayant abouti au rétrecissement
 157  
 158  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. IV. Appareils et instruments
 159  
Image : Fig. 67. La lame vient de sectionner les rétrécissements de la paroi supérieure. Le pas de vis qui permet au conducteur cannelé de tourner se trouve en avant du couteau. On voit que la forme du manche permet de laisser la lame engagée dans sa rainure dans l'intervalle des sections / Fig. 68. Le conducteur a subi un mouvement de rotation de 180°. Il est dirigé en bas et le couteau vient de sectionner les rétrécissements situés sur la partie inférieure
 160  
 161  
Image : Fig. 69. Schéma de l'urétrotomie à section unique sur la paroi supérieure. La section vient d'être faite / Fig. 70. Schéma de la dilatation au niveau d'un rétrécissement incisé sur sa paroi supérieure / Fig. 71. Schéma de l'urétrotomie à trois sections. Les sections viennent d'être faites / Fig. 72. Schéma de la dilatation obtenue après l'urétrotomie à trois sections. Comparer avec la fig. 70
 162  
Image : Fig. 73. Bouilleur-réservoir pour cabinet de chirurgien. A gauche, l'arrivée du gaz ; à droite, celle de l'eau. Le bouilleur est mobile sur son support
 163  
Image : Fig. 74. Il suffit d'enlever deux vis à oreilles pour faire tourner le bouilleur et permettre ainsi de nettoyer le mur et la paroi du réservoir qui le masque
 164  
 165  
Image : Fig. 75. Explorateur métallique à résonnateur de l'uretère
 166  
Image : Fig. 76. Pince à mors élastiques, inoffensive, pour l'urétérostase
 167  
Image : Fig. 77. Laveur urétral pour le massage du canal sous la douche. Le mandrin glisse dans la sonde perforée de façon à ce que les jets de liquide puissent déterger toute la longueur de l'urètre
 168  
Image : Fig. 78. Modèle amélioré du laveur urétral. L'instrument est grillagé, de façon à ce que les quatre jets soient presque continus
 169  
 170  
 171  
 172  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. V. Pathologie et médecine légale des accidents du travail / Les hernies devant la loi sur les accidents
 173  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. V. Pathologie et médecine légale des accidents du travail. Les hernies devant la loi sur les accidents / Etudes sur les relations des tuberculoses avec les accidents du travail
 174  
 175  
 176  
 177  
 178  
 179  
 180  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. V. Pathologie et médecine légale des accidents du travail. Etudes sur les relations des tuberculoses avec les accidents du travail / Traumatismes et appendicite
 181  
 182  
 183  
 184  
 185  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. V. Pathologie et médecine légale des accidents du travail. Traumatismes et appendicite / Les cardiopathies d'origine traumatique
 186  
 187  
 188  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. V. Pathologie et médecine légale des accidents du travail. Les cardiopathies d'origine traumatique / Tétanos
 189  
 190  
 191  
Image : Fig. 79. Mécanothérapie simplifiée. Flexion de l'avant-bras sur le bras à l'aide d'une bande en caoutchouc
 192  
Image : Fig. 80. Supination de l'avant-bras et de la main
 193  
Image : Fig. 81. Mécanothérapie simplifiée. Flexion du pied sur la jambe à l'aide d'une bande de caoutchouc, dans les cas de raideur tibio-tarsienne
 194  
 195  
 196  
 197  
 198  Troisième partie. Résumé analytique des principaux travaux. VI. Questions professionnelles
 199  
 200  
 201  
 [page blanche]  
 203  Table des matières
 204  
 205  
 206  
 207  
 208  

Afin d'éviter les soumissions automatisées, veuillez recopier le code ci-contre :