PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Liste des pages

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des chapitres de ce livre | Editions Baillière Cliquez ici pour telecharger tout ou partie de ce document au format Adobe PDF (Acrobat) PDF

Bernard, Claude. Leçons de physiologie expérimentale appliquée à la médecine, faites au Collège de France / vol II (semestre d'été 1855)
Paris : J.-B. Baillière, 1856.

Les pages sont affichées 100 par 100.
Cliquez sur les flèches pour passer au lot suivant.
Cliquez sur un numéro de page pour
commencer votre lecture à partir de cette page
 

Nombre de pages : 516            1-100 page précédente
[Sans numérotation] Ouvrages de M. Cl. Bernard
[Sans numérotation] [Page de titre]
[Sans numérotation] [Avant-propos]
VI
VII
VIII
[Sans numérotation] Première leçon : De ce qu'on appelle la déduction anatomique.- Elle est impossible.- Rôle de l'anatomie dans les recherches sur l'être vivant.- De l'induction anatomique.- Elle ne peut pas se séparer de l'expémiementation.
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
[Sans numérotation] Deuxième leçon : Sujet du cours.- De la distinction dans l'appareil digestif de deux ordres d'organes, les uns agissant physiquement ou mécaniquement, les autres chimiquement.
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
     Image : Fig. 1. a. Cellules de la glande oarotide / b. Cellules de la sous-maxillaire / c. Cellules de la sublinguale
36
37
     Image : Fig. 2. Glande sublinguale du dindon et glandules salivaires / Fig. 3. Coupe d'une glande sublinguale de canard
38
     Image : Fig. 4. Vacuoles glandulaires de la glande sous-maxillaire du freux
39
40
     Image : Fig. 5. Mamelon glandulaire faisant saillie à la face interne des vacuoles des glandes salivaires chez la tortue
41
     Image : Fig. 6. Cellules épithéliales de la bouche de la raie et de la carpe / Fig. 7. Grandes et petites cellules épithéliales de la bouche de la tortue terrestre
42
43
44 Troisième leçon : Classifications anatomiques des glandes salivaires.- Classification des mêmes glandes au point de vue physiologique.- Du rôle des diverses salives.- Etude de la salive parotidienne au point de vue physique.
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
     Image : Fig. 8. Tube d'argent muni d'un petit mandrin à l'extrémité mousse et conique [introduction dans la conduit salivaire]
56
     Image : Fig. 9. A. Glande parotide du chien / B. Petite glandule génienne venant par exception d'ouvrir sur le trajet du canal de Sténon / C. Orifice du canal de Sténon dans la bouche
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71 Quatrième leçon : De la salive sous-maxillaire.- Procédé d'extraction.- Propriétés physiques.- Composition chimique.- Rôle physiologique de la salive sous-maxillaire en rapport avec le phénomène de la gustation.
72
73
74
75
76
77
     Image : Fig. 10. Glandes sous-maxillaire et sublinguale du chien. Rapports des nerfs avec la glande sous-maxillaire
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
[Sans numérotation] Cinquième leçon : Salive sublinguale, ses caractères distinctifs.- Glandules buccales.- Salive buccale.- Composition chimique.- Des substances qui peuvent se trouver accidentellement dans la salive.- Propriétés physiques des salives caractéristiques.
90
     Image : Fig. 11. Glandes sous-maxillaire et sublinguale chez le chien
91
     Image : Fig. 12 et 13. Glande sublinguale
92
93
94
     Image : Fig. 14 et 15. Glande massétérine du lapin
Nombre de pages : 516            1-100 page précédente