PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Liste des pages

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des chapitres de ce livre | L'anthropologie médicale, de l’Age classique aux Lumières Cliquez ici pour telecharger tout ou partie de ce document au format Adobe PDF (Acrobat) PDF

Le Clerc, D.. Histoire de la médecine
Amsterdam : G. Gallet, 1702.

Les pages sont affichées 100 par 100.
Cliquez sur les flèches pour passer au lot suivant.
Cliquez sur un numéro de page pour
commencer votre lecture à partir de cette page
 

Nombre de pages : 774            1-100 page précédente
[sans numérotation] [Frontispice]
     Image :
[sans numérotation] Page de titre. Première partie
[sans numérotation] [Dédicace]
[sans numérotation]
[sans numérotation] [Préface]
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation]
1 Première partie, livre premier. L'origine de la médecine ; & ses progrès pendant les XXVIII premiers siècles du monde, ou depuis le commencement du monde jusqu'au temps de la guerre de Troye inclusivement. Chapitre I. Raisons qui ont obligé les hommes à la recherche de la médecine, & leur premier procedé en cette occasion
2
3 Chapitre II. Si la médecine est venue immédiatement de Dieu & comment on a pu trouver les premiers remédes
4
5 Chapitre III. De quelle manière la médecine a été pratiquée chez les plus anciens peuples ; & comment il faut entendre ce qu'on dit des commencements ou de l'invention de la médecine
6
7 Chapitre IV. Le premier homme a été, en un certain sens, le premier médecin. Les partiarches qui ont vécu avant le Déluge ont inventé quelques arts, entre lesquels on a mis la médecine
8 Chapitre V. Bacchus; Hammon; Zoro astre; & Thoth, ou Hermes, inventeurs de la médecine, ou les plus anciens médecins. On dit aussi un mot de Moïse, qui a été confondu par quelques uns avec Hermes
9
10
11
12
13
14 Chapitre VI. Osiris, ou Apis, ou Serapis; & Isis, ont aussi inventé la médecine
15
16
[sans numérotation]
     Image : Isis et Anubis ex casalio
17 Chapitre VII. Horus, ou Apollon, ou Paeon; & Arabus, autres inventeurs de la médecine
18
19 Chapitre VIII. Esculape egyptien ; & Promethée, autres inventeurs de la médecine. Athotis, & Tosorthros, anciens Rois d'Egypte, qui ont été médecins. Cinningo, & Hoamti, anciens Rois de la Chine, qui ont aussi exercé la médecine
20
21
22
23
24
25 Chapitre IX. Melampe, ancien Poëte, Berger, Devin, & Médecin, Thyodamas son fils. On parle aussi des Druides, anciens Docteurs des Gaulois
26
27
28 Chapitre X. Le centaure Chiron ; les Heros qu'il a enseignez, & les autres grands hommes de ce temps là, qui se font mêlez de la médecine
29
30
31
32
33
34 Chapitre XI. Esculape Grec, le plus fameux, ou le plus généralement conu, de tous les inventeurs de la médecine. Sa naissance; & la méthode en général
[sans numérotation]
     Image : Asculapius ex casalio
35
36 Chapitre XII. Des charmes, & de la manière dont ils se sont introduit dans la médecine. Esculape s'en est servi, aussi bien que toute l'Antiquité. On parle aussi des Amuletes
37
38
39 Chapitre XIII. Esculape embrassoit aussi le solide de la médecine. On l'a fait auteur de la médecine clinique. On lui a attribué de merveilleuses cures, & même d'avoir fait revivre des morts
40
41 Chapitre XIV. Si toute la médecine d'Esculape se reduisait presque à la chirurgie, comme l'ont crû quelques uns ? Sentiment de Platon sur cette médecine
42
43
44
45 Chapitre XV. Conciliation du sentiment commun qui font Esculape auteur de la médecine en général, avec celui qui ne lui attribue que la connaissance de la chirurgie. On fait voir en même temps l'antiquité et la nécessité de cette partie de la médecine ; et l'on examine jusques où Esculape pouvait l'avoir poussée
46
47
48 Chapitre XVI. Si Supposé qu'il y ait eu deux Hommes différents, un Egyptien et un Grec, qui ayent tous deux porté le nom d'Esculape, ou en pourait inferer ou que le premier a été plus savant que le dernier, ou qu'ils ont tous deux également inventé la médecine chacun en son païs ? On examine qusi par occasion comment cet Art a passé d'un peuple à l'autre
49 Chapitre XVII. Machaon, et Podalire, deux fils d'Esculape, fameux médecins ou chirurgiens ; leurs femmes, et leur famille
50
51 Chapitre XVIII. Premier exemple de la Saignée. Reflexion sur l'antiquité et sur l'invention de ce remède ; sur celle de la Purgation ; et sur ce qu'on a dit que les bêtes ont enseigné aux hommes divers remedes
52
53
54 Chapitre XIX. Hygieia femme d'Esculape, Aegle ; Panaceia ; Iaso ; Rome ; Aceso, ses filles ; Eriopis, sa soeur
55 Chapitre XX. Suite de l'histoire d'Esculape, où l'on void la part qu'il a eu dans la médecine, après avoir été mis au rang des Dieux
56
57
58
59
60
61
62
63
64 Chapitre XXI. Cybele ; Latone ; Diane ; Pallas ; Angitia ; Mede'e ; Circe ; Polydamna ; Agameda, ou Perimede ; Helene ; et Enone, Deesses, ou Héroines qui ont eu part à l'invention de la médecine, ou qui ont eu conaissance de cet Art
65
66
67
68 Première partie, livre second. Ce qui s'est passé, par rapport à cet Art, depuis le siècle XXVIII jusqu'au XXXVI ou depuis le temps de la guerre de Troye, jusqu'à celle du Péloponnese. Chapitre I. Du vuide qui se trouve dans l'histoire de la médecine, depuis la guerre de Troye jusqu'à celle du Péloponnese
69
70 Chapitre II. Des Asclepiades ; et des écoles qu'ils ont fondées
71
72
73
74
75 Chapitre III. Salomon; Athan; Heman; Chalcol; Dorda; on parle aussi des Esseniens, et de quelques opinions des juifs concernant la médecine. Nechepsus, Petosiris; Lachen; Homere; et Hesiode
76
77
78
79
80
81 Chapitre IV. Thales; Pherecyde; Epimenide; Toxaris; Pythagore; et Zamolxis, les plus anciens des médecins philosophes
82
83
84
Nombre de pages : 774            1-100 page précédente