PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Liste des chapitres

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des pages de ce livre | Littérature médicale en français de 1500 à 1600 Cliquez ici pour telecharger tout ou partie de ce document au format Adobe PDF (Acrobat) PDF

Dionyse, Alexandre. Traicte et response de Alexandre Dionyse maistre chirurgien & barbier à Vendosme sur la questio proposee d'Angaron & Martel chirurgies du Roy de Navarre...on peut guarir tant les plaies des harcquebusades qu'autres. La question desdicts d’Angaron et Martel est inseree à la fin de ce present traicté sans y avoir adjousté ne diminué
A Paris, chez Jean Parant, 1581.

 
Nombre de pages : 54            1-54
[sans numérotation] [Page de titre]
[sans numérotation] In lymphaticos quosdam, qui sola frigida vulnera curari volunt
[sans numérotation] A Messieurs Remy Doulcin et Antoine de Bauge docteurs en medecine demourans à Vendosme
[sans numérotation] Sonnet aux Chirurgiens, a la louange de Guidon de Cauliac
[sans numérotation] Eiusdem / Allusio ad nomen Dionysij
[sans numérotation] [Page de titre]
[sans numérotation] Epistre
[sans numérotation] A mes tres chers freres, et amis, Maistre Iaques d'Angaron, & François Martel, Chirurgiens ordinaires du Roy de Nauarre: tresçauans & experts, Salut
[sans numérotation] La premiere question problematiquement agitee par maistres d'Angaron & Martel, Chirurgiens ordinaires du Roy de Nauarre. Est il possible de guarir une harquebusade auec de l'eau simple & froide ? / D'Angaron
[sans numérotation] Martel
[sans numérotation] Ioubert
[sans numérotation] La seconde question discouruë par M. Ioubert, à la requisition des Maistres Iaques d'Angaron & François Martel, Chirurgiens ordinaires du Roy de Nauarre. De la decoction à toutes playes & ulceres, & nommément des harquebusades
[sans numérotation] Epigramme du sieur Aleph, en recommandation de ce petit traicté
[sans numérotation] I.G.M.I.D F.M. / De mesme
Nombre de pages : 54            1-54