Ernest-Henri BESNIER (1831-1909)

N� à Honfleur 21 avril 1831, Besnier mourut à Paris le 15 mai 1909. Externe des Hôpitaux de Paris en 1852, IHP en 1853, docteur en médecine en 1857, Besnier fut nomm� médecin des Hôpitaux de Paris le 12 juin 1863 (1er de sa promotion), successivement affect� à Sainte-P�rine (1867) à Saint-Antoine en 1869, à la Maison municipale de Santé et à Saint-Louis le 1er janvier 1873, succ�dant à Bazin.

Arrivant à Saint-Louis, Besnier "n'avait jusque-l� jamais fr�quent� r�guli�rement les services de l'Hôpital où il devait s�illustrer ; il savait de la dermatologie ce que lui avait appris la lecture des livres de Bazin (�) il se jugea cependant insuffisamment pr�par� à s�orienter seul dans le diagnostic et le traitement de toutes les maladies qu'il observait. Ainsi les premiers mois qui suivirent son entr�e en fonctions, avait-il coutume, sit�t faite la visite de ses salles de se rendre dans le service de son collègue Lailler qui le faisait profiter de sa grande habilet� diagnostique et de sa profonde science th�rapeutique. Ce ne devait pas être un spectacle banal de voir deux collègues aussi �troitement unis, l�un devenant un simple auditeur, l�autre remplissant avec un tact parfait le r�le d��ducateur" (Thibierge).

Au lendemain de la guerre de 1870, l�enseignement de la médecine fut l�objet de r�formes visant notamment à mieux enseigner les spécialit�s. Des cours de clinique annexes furent ainsi institu�s le 20 août 1877 ; les médecins et chirurgiens des hôpitaux non agr�g�s de la Facult� étaient autoris�s à y participer. Besnier fut nommé par le Ministre de l�enseignement, charg� de cours de clinique des maladies de la peau. Cette nomination suscita la r�probation du conseil de l� Facult� qui s'estima attaqu� dans ses pr�rogatives. Des r�actions hostiles contraignirent Besnier à d�missionner.

Attentif à l�évolution de la dermatologie hors des fronti�res et notamment de la dermatologie de langue allemande, Besnier assura avec Doyon la traduction de l'ouvrage de Kaposi dont les nombreuses annotations constituent à elles seules un v�ritable ouvrage à l�int�rieur de celui de Kaposi. Il fut ainsi l�un des rares dermatologues français à attirer l�attention sur la pr��minence de l��cole de Vienne et sur la n�cessit� de r�former l�enseignement de la dermatologie en France en publiant en pr�face de la traduction de l'ouvrage de Kaposi un constat am�re sur la position internationale d�clinante de l��cole française de dermatologie. Besnier cr�a en 1879 le terme biopsie et d�crivit en 1889 le lupus pernio première �tape de la description de la sarcoidose, maladie de Besnier-Boeck-Schaumman.

Sabouraud, Interne de Besnier en 1892 d�crivit son Maître comme "une intelligence claire, pr�cise, document�e, une parole facile et limpide, un esprit m�thodique sachant diss�quer une question et mettre de l�ordre dans les problèmes qu�elle posait". Attentif aux d�couvertes bact�riologiques, Besnier fut le premier à installer à Saint-Louis un laboratoire de bact�riologie et de mycologie dans lequel Sabouraud fit ses premiers travaux sur les cultures de dermatophytes.

Besnier fut vice président de la Société médicale d�observation en 1858, Vice président de la Société anatomique en 1861, secrétaire général de la société médicale des hôpitaux en 1864, élu le 29 mars 1881 membre de l�Acad�mie de Médecine, président du congrès international de dermatologie et de syphiligraphie de Paris en 1900, Pr�sident de la Société française de dermatologie de 1893 à 1902. Besnier fut avec Brocq et Jacquet le directeur de "La Pratique dermatologique " premier ouvrage collectif de l��cole française de dermatologie, publié en 1900.

Besnier fut en 1888 à l�origine des réunions rassemblant chaque jeudi les chefs de service de Saint-Louis ; elles pr�c�dèrent les réunions officielles de la Société Française de Dermatologie fond�e en 1889. Besnier quitta l'Hôpital Saint-Louis en 1896 ; son nom fut donné en 1909 à une des salles du pavillon Bazin.

Principaux ouvrages : La Pratique dermatologique publiée sous la direction de E. Besnier, L. Brocq, L. Jacquet, Paris, Masson 1900-1902 (4vol.) ; traduction et annotations de Kaposi M., Le�ons sur les maladies de la peau, Paris, Masson, 1881. (2 vol.).


Retour