Chancre mou

Le chancre mou, ou chancre simple, est dû à Hemophilus ducreyi, bacille découvert par Ducrey en 1889. Connu depuis l’Antiquité, le chancre mou est une maladie sexuellement transmissible d’évolution uniquement locale (ulcération génitale, qui peut être de grande taille) et régionale (adénopathie inguinale qui peut suppurer). Le chancre mou est efficacement soigné par antibiotiques. Actuellement il se rencontre surtout dans les pays tropicaux.
Référence : Moulage 2806, collection générale.
Extrait de : Le musée des moulages de l'hôpital Saint-Louis. G.Tilles et D.Wallach, 1996. Ed.APHP et Doin

Image précédente

Image suivante