Gale

La gale, due à un parasite de l’épiderme, appelé sarcopte, détermine des démangeaisons très violentes et est très contagieuse. Dans certains cas (malades âgés, immmunodéprimés), il se produit, comme chez le malade représenté sur ce moulage, des hyperkératoses auxquelles on donne le nom de gale norvégienne. La découverte du sarcopte de la gale a constitué un moment important de l’histoire de la médecine, car pour la première fois on a isolé une cause externe, parasitaire, à une maladie que l’on attribuait auparavant à un désordre humoral. On retiendra le nom de Simon Renucci, étudiant corse qui, en 1834, montra à Alibert et à tout son service comment, dans son village, les femmes extrayaient les sarcoptes des sillons épidermiques.
Référence : Moulage 3200, collection générale.
Extrait de : Le musée des moulages de l'hôpital Saint-Louis. G.Tilles et D.Wallach, 1996. Ed.APHP et Doin

Image précédente

Image suivante