Mycosis fongoïde

Le mycosis fongoïde, ainsi appelé parce que les tumeurs ressemblent un peu à des champignons, a été décrit par Jean-Louis Alibert, premier dermatologue à l’hôpital Saint-Louis chez un patient appelé Lucas. Vous pouvez lire l’observation de Lucas et voir son portrait dans la section de Livres informatisés de ce site : page 273 de « La Clinique de l’hôpital Saint-Louis », et planche 50.

Le mycosis fongoïde appartient au groupe des lymphomes cutanés épidermotropes, dus à une prolifération anormale de lymphocytes T. Il évolue lentement, en trois phases qui ont été bien individualisées par Ernest Bazin : phase des plaques érythémateuses, puis des infiltrations dites lichénoïdes, puis des tumeurs. Ce moulage représente une tumeur typique de mycosis fongoïde.


Référence : Moulage 942, collection générale.
Extrait de : Le musée des moulages de l'hôpital Saint-Louis. G.Tilles et D.Wallach, 1996. Ed.APHP et Doin

Image précédente

Image suivante