Colloque (en ligne) : quatre atlas de myologie inédits du Siècle d’or néerlandais

Quatre atlas de myologie inédits du Siècle d’or néerlandais. Approche pluridisciplinaire des dessins de Johannes van Horne et Marten Sagemolen

Colloque international, organisé par la BIU Santé Médecine

Dates : vendredi 18 et samedi 19 juin 2021
Langues de travail : français et anglais
En ligne (Zoom)
Gratuit sur inscription préalable avant le 11 juin 2021.
Inscription au colloque / Symposium registration

Cette inscription, gratuite et obligatoire, nous permettra de vous fournir toutes les informations techniques nécessaires à l’approche du colloque.

Contact : info-hist@biusante.parisdescartes.fr

La présentation du colloque, le programme, la présentation des intervenants, les actualités concernant le colloque se trouvent sur la page qui lui est consacrée (cliquer sur l’image ci-dessous):

Colloque et exposition : quatre atlas de myologie du Siècle d’or néerlandais

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail

3 réflexions sur « Colloque (en ligne) : quatre atlas de myologie inédits du Siècle d’or néerlandais »

  1. J’ai malheureusement raté ce rendez-vous que je découvre juste à l’instant. Les écorchés exercent toujours une certaine fascination sur le commun des mortels. Ces planches illustrent l’anatomie du corps en mêlant à la fois la science et l’artistique. Léonard de Vinci en a réalisé plusieurs grâce à ses observations de cadavres disséqués. Je lis sur la présentation que le musée d’histoire de la médecine expose actuellement ses dessins anatomiques jusqu’au 15 janvier 2022. Me voilà donc rassurée ! Je vous remercie d’avance chaleureusement pour cette exposition

    1. Bonsoir Docteur,
      Pour le colloque, ce n’est que partie remise, puisque nous prévoyons d’en éditer les actes, normalement dans le courant de l’année prochaine. Merci pour votre commentaire.
      JF Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.