PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Liste des chapitres

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des pages de ce livre | CosmétologieLittérature médicale en français au XVIIe Cliquez ici pour telecharger tout ou partie de ce document au format Adobe PDF (Acrobat) PDF

Guyon, Louis. Le cours de medecine en francois, contenant le miroir de beauté et santé corporelle... Tome premier
Lyon : Claude Prost, 1664.

 
Nombre de pages : 464            1-464
[sans numérotation] [ex-libris]
[sans numérotation] [Page de titre]
[sans numérotation] Epistre
[sans numérotation] Advis au lecteur
[sans numérotation] Table des chapitres, contenus au premier tome de ce livre
1 Livre premier. De la practique de la Médecine en françois / Chapitre I. De la beauté corporelle, succinte description
4 Chapitre II. De la cheute du poil
8 Chapitre III. Pour faire tomber le poil, où il est indecent d'en y avoir
11 Chapitre IV. Pour noircir les poils chenus, blancs, & empescher ou retarder qu'ils ne deviennent tels
13 Chapitre V. A faire rendre les poils de quelle couleur qu'on voudra, pour les faire frisez, & alongez, & retenir quand ils tombent, les rendre clairs & luisans, & conserver leur couleur naturelle, ou artificielle
16 Chapitre VI. De la teigne des petits enfans; de l'autre teigne mauvaise & de leur guérison
18 Chapitre VII. De la crasse appellée furfures, tant de la teste, que de tout le corps
20 Chapitre VIII. Des poux, cirons, & morpions, qui naissent au tour de poils & autres lieux
24 Chapitre IX. Des douleurs de teste & remedes qui y conviennent. Premierement de celles qui proviennent d'intemperies nues, chaudes, froides, sèches et humides
26 Chapitre X. De la douleur de la teste provenant de plénitude sanguine, bilieuse & pituiteuse
29 Chapitre XI. De la douleur de la teste, qui procède d'yvrognerie, ou de quelque coup ou cheute, & qui vient avant, ou accompagne les fièvres
31 Chapitre XII. De la céphalée très douloureuses & presques continuelle douleur de teste
33 Chapitre XIII. De l'hemicraine, ou migraine, & de ses remedes
34 Chapitre XIV. Du vertigo, ou tournement de teste
36 Chapitre XV. De la phrenesie, & paraphrenesie
42 Chapitre XVI. De la lethargie
44 Chapitre XVII. De la congelation, ou catalepsie
46 Chapitre XVIII. De l'abolition de la mémoire
47 Chapitre XIX. De l'apoplexie
50 Chapitre XX. De la paralysie ou resolution
55 Chapitre XXI. D'aucunes paralysies, ou résolutions particulieres
59 Chapitre XXII. De l'epilepsie, maladie comitiale, de Saint Jean, haut-mal, caduc, sacré, grand mal, Herculeen, Lunatic, puerile
66 Chapitre XXIII. De la convulsion, ou retraction de nerfs
71 Chapitre XXIV. De la convulsion canine, autrement bouche torte, & de la paralysie qui survient
72 Chapitre XXV. Du tremblement
75 Chapitre XXVI. De l'incube, ou chauche-poulet, oppression nocturne, appellée des grecs Ephialtes
77 Chapitre XXVII. De la manie, infanie, folie, & fureur
79 Chapitre XXVIII. De la maladie appellée Melancholie
84 Chapitre XXIX. De la beauté de l'oeil & de son excellence
85 Chapitre XXX. De la cheute de l'oeil, c'est-à-dire selon les latins Exitus oculi : de l'oeil gros, de oculi prominentia: de l'atrophie, creuveure, embrouillement, ou confusion de l'oeil
88 Chapitre XXXI De loeil bouffi, enflé, humide, & de son contraire, de celuy qui semble tout sec, & comme rosti & carbonculeux, & puis du pleurant ou larmoyant ordinairement
91 Chapitre XXXII. Des quatre maladies, qui sont rapportées à l'oeil, à sçavoir la veue basse, ou veue de pres, l'eblouyssement continuel, diminution ou empeschement de la veue: de ceux qui ne voyent rien de nuict, de l'aveuglement de jour, ou oeil de chat
94 Chapitre XXXIII. De l'oeil, & de ses muscles perclus, ou paralytiques, de son branlement & perpetuel mouvement, & de l'oeil louche
95 Chapitre XXXIV. Des maladies qui viennent aux paupieres, & premierement de l'enfleure, boursoufleure, & pesanteur d'iecelles, de la gratelle ou chassie humide et piquante, demangeaison, ou chassie seche, dureté de l'oeil , ou chassie dure
98 Chapitre XXXV. De la cheute du poil des paupieres, & de l'epesseur d'icelles, avec pelade; de la dureté ou scirrosité d'icelles, puis de l'aspreté et siscosité d'icelles
99 Chapitre XXXVI De l'oeil de lievre, de l'oeil eraillé, des paupieres princes et jointes ensemble, plus des paupières accourcies et fendues
101 Chapitre XXXVII De l'excroissance de graisse en la paupiere, pourriture des paupieres, de l'orgeolet, et de la greffe des dites paupieres
103 Chapitre XXXVIII Du tosse, ou tuf qui se fait au paupieres, plus de la gravelle d'icelles; des poux qui s'engendrent en icelles, et aux cils des poils superflus qui s'engendrent aux cils blessant l'oeil
104 Chapitre XXXIX Des varices des paupieres, de certaines petites chairs qui viennent en icelles, de la relaxation, et imbecillité de la paupiere, des tumeurs appellées atheroma, Steatoma, et meliceris d'icelles
106 Chapitre XL. Des maladies qui adviennent aux membranes de l'oeil : du retrecissement ou rides des membranes de l'oeil: du boursouflement & amaigrissement d'icelle, de l'oeil poché & meurtry
107 Chapitre XLI. De l'inflammation de l'eil, dite Ophtalmie, des Grecs
109 Chapitre XLII. De l'onglée, ou ongle, dite ungula; de la tache blanche, qui s'engendre en la conjonctive; des pustules ou des vessies, & poux de ladite conjonctive
111 Chapitre XLIII. Des sept especes d'ulceres, qui se font en la cornée
112 Chapitre XLIV. Des ulceres malins & rongeants, & des cicatrices qui surviennent en la cornée, & de quelques autres
113 Chapitre XLV. De l'oeil, suppuré : des staphylomes & tranchement de l'vuée
115 Chapitre XLVI. De l'ampliation ou dilatation de la prunelle, & fletrissement, ou estrecissement d'icelle, & desa dislocation
117 Chapitre XLVII. De la sussusion, gutta, aqua, imaginatio, des Latins ; cataracte, taye, bourgeon; & coullisse des François, hypochyma des Grecs,& de glaucosis, oeil verdoyant; & de l'oeil de Lyon
120 Chapitre XLVIII. Des maladies des angles & coings des yeux, & l'aposteme du grand coin de l'oeil, de la fistule lachrymale, de l''excroissance de chair qui vient en la susdite partie
122 Chapitre XLIX. De l'erosion & prurit, ou demangeaison qui vient au coin des yeux, & de la glande lacrymale consommée
123 Chapitre L. De l'etsouppement du nerf optique, ou Goutte ferene, aveuglement, & de l'abaissement, du nerf optique affessé, & abattu, & disruption d'iceluy
124 Chapitre LI. Des maladies des oreilles, de la beauté des Oreilles,& correction de leurs vices & maladies
127 Chapitre LII. Du bruit qui s'engendre dans les oreilles autrement de la ventosité ou tintoin
129 Chapitre LIII. De la surdité provenante d'humeur bilieuse ou crasse,& visqueuse d'ulcere, d'apofteme, de la carnosité & d''un grand bruit;
130 Chapitre LIV. Des corps estranges qui sont tombez dans l'oreille, comme de l'eau, des animaux des légumes, bois, pierres & autres corps
131 Chapitre LV. Du flux de sang immodéré, qui flue sur les oreilles
132 Chapitre LVI. Des parotides
133 Chapitre LVII. De la beauté du nez, & des ses difformités, & premièrement de la puanteur ou punaisie
134 Chapitre LVIII. Du flux de sang par le nez, & des artifices pour l'émouvoir, quand il en est besoin
137 Chapitre LIX. De l'esternuement
138 Chapitre LX. De l'odorat perverty & corrompu
139 Chapitre LXI. Du polype
140 Chapitre LXII. Des ozenes, & autres ulceres du nez
142 Chapitre LXIII. Du rheume & de ses trois especes
145 Chapitre LXIV. De la beauté de la bouche, des levres & de leurs maladies, ou vices, & de leurs remedes
147 Chapitre LXV. De la lèvre fendue, autrement dite bec de lievre, de certaines tumeurs interieurs de la levre, du chancre des levres, & de la peau surpassante le cuir exterieur
149 Chapitre LXVI. De la beauté des gencives, excressance, relaxation, saletez, flux de sang, ulceres, & de leur erosion ou diminution
151 Chapitre LXVII. De la chair surperflue des gencives, dite paroulis; de leurs apoftemes, dites epoulis
152 Chapitre LXVIII. De la beauté des Dents, de ses maladies ou vices, & des choses à elles contraires et convenables
153 Chapitre LXIX. Des dents limoneuses, noires, comme on les blanchira, & si elles sont tremblantes, comme on les r'affermira
155 Chapitre LXX. Des dents trouées ou pertuisées, creuses, erodées, vermineuses, grincement, stupeur, ou agacement, & moyen de faire sortir les dents aux petits enfans
157 Chapitre LXXI. Comparaison des dents avec les os; de la couleur des dents, causes, remedes, comme il la faut appaiser: remedes à leurs caries, pour les faire tomber sans serremens, si on peut, ou arracher par instrumens propres; comme on doit pourvoir aux accidents, qui peuvent survenir à leur arrachement
160 Chapitre LXXII. De la beauté de la langue, de ses laideurs, vices, maladies, & blesseure
163 Chapitre LXXIII. Du beau teint du visage, & de ses laideurs ou vices
164 Chapitre LXXIV. Du teint moiratre, provenant du hasle du soleil, ou de l'air froid, de la jaunisse noire, qui apparoit au visage, du teint rougeatre, & de celle qu'on appelle coupe-rose
167 Chapitre LXXV. Du teint gasté, du feu volage, gasté de dartres; de celuy qui est pasle & livide, plombin, bazané; blanchir le teint qui est noir, ou brun, tané, roux, ou verd; ou trop couloré de quelque couleur que ce soit; du teint gasté de quleques menues taches, ou grandes, noires, brunes, blanches , vertes, roussâtres, ou d'autre couleur vicieuse; du teint gasté de blesseure, ou sang mort, ou sang meurtry,& des lividitez qui demeuerent après les coups recens
169 Chapitre LXXVI. Du teint gasté par l'ardeur du soleil, par brûleure des fisseures, teint farineux, gasté de lentilles, des pannes, teint sale, à nettoyer; de l'aspreté & dureté du gros & gras teint, & du ridé, & des cicatrices , des marques de la petites vérole, des verrues & porreaux
173 Livre second traitant des beautez, vices, difformitez, maladies, et remedes des parties vitales / Chapitre I. De la beauté du col, & de ses parties, tant internes qu'externes, & de leurs vices; ou maladies, commençant par l'inflammation de l'vuule ou luette, & de sa relaxation
176 Chapitre II. De l'inflammation & tumeur des amygdales, & de leurs ulcères
178 Chapitre III. De l'angine ou squinance
181 Chapitre IV. Méthode pour tirer toutes choses estranges, qui feront tomber dans le gosier, ou trachée artere
183 Chapitre V. De l'enroueure, ou voix rauque
184 Chapitre VI. De la salivation, ou crachement ordinaire
186 Chapitre VII. Des escrouelles, qu'on dit vulgairement le mal du Roy
187 Chapitre VIII. Du Goitre, ou bronchocele
188 Chapitre IX. De la Toux & de ses especes; de la beauté de la poitrine, & de ses vices ou difformitez
191 Chapitre X. De l'asthme, ou courte haleine, & d'orthopnoee, ou respiration qui ne peut se faire, qu'on n'aye le col droit
194 Chapitre XI. De la pleuresie vraye, & non vraye
197 Chapitre XII. De la Peripneumonie, ou inflammations des poulmons
199 Chapitre XIII. De l'Empyeme ou apofteme contenue dans la capacité de la poitrine, ou dans la substance des poulmons, & d'une hydropisie pectorale
201 Chapitre XIV. De la phtisie ou amaigrissement de tout le corps, provenante de quelque indisposition de poulmons
204 Chapitre XV. Du tremblement & Palpitation de coeur
206 Chapitre XVI. Du syncope, ou defaillement de coeur
207 Chapitre XVII. De la beauté des mammelles, & leurs difformitez & remedes
209 Chapitre XVIII. De l'inflammation des mammelles,& de leur suppuration, ou apoftemation
210 Chapitre XIX. Du laict grumelé & caillé en forme de fromage aux mammelles
211 Chapitre XX. De la trop grande abondance de laict, aussi de la defectuosité, & dimininution d'iceluy
213 Chapitre XXI. Des rides, varices & marteleures des mammelles, des creuvaces & fendilleures ou fentes des bouts de tetins, dits mammellons
215 Livre troisiesme qui traite des beautez, difformitez, vices, maladies et remedes des parties naturelles / Chapitre I. Des excoriations ou écorcheures & ulceres de l'oesophague
217 Chapitre II. De la résolution ou Paralysie, ou difficulté d'avaller de l'oesophague ou gueule maladie inconnue par cy-devant
218 Chapitre III. De l'imbécillité de l'estomac, ou ventricule
221 Chapitre IV. De la Nausée, & vomissement
224 Chapitre V. Du vomissement de sang
225 Chapitre VI. De la soif grande & extreme
226 Chapitre VII. De la Cardialgie, ou douleur d'estomac, dite vulgairement quoy qu'improprement mal de coeur
228 Chapitre VIII. De l'inflammation de l'estomach
229 Chapitre IX. Du degoust, & appetit perdu
231 Chapitre X. De l'appetit desordonné, & monstrueux, dont quelques femmes, & filles; et aussi certains hommes font tourmentez que les Medecins en leurs termes appellent Pica
232 Chapitre XI. De la faim canine, & d'une autre maladie, qu'on appelle boulimie
234 Chapitre XII. De la crudité ou indigestion de l'estomac
236 Chapitre XIII. De l'enfleure de l'estomac
238 Chapitre XIV. Du hoquet ou sanglot
240 Chapitre XV. De la maladie dite cholera morbus
243 Chapitre XVI. De la beauté du ventre de ses difformitez & maladies
245 Chapitre XVII. De la diarrhoee ou flux de ventre
247 Chapitre XVIII. De la lienterie
249 Chapitre XIX. De la Dysentrie, ou flux de sang
253 Chapitre XX. Du tenesme, ou espreintes
256 Chapitre XXI. De la colique, ou douleur de ventre venteuse
261 Chapitre XXII. De l'Ileon ou Iliaque passion
263 Chapitre XXIII. Des vers, ou Lumbrics
268 Chapitre XXIV. Des Hemorrhoïdes
270 Chapitre XXV. De la cheute ou relaxation du boyau culier
273 Chapitre XXVI. Des crevaces, ou fentes du siege, & des fics ou condilomes
274 Chapitre XXVII. De la fistule du siege, que les latins appellent Fistulam ani
276 Livre quatriesme traitant des beautez, difformitez des parties naturelles, situées sous les intestins, & c. / Chapitre I. Des intempéries du Foye
280 Chapitre II. De l'obstruction du foye
281 Chapitre III. De l'inflammation du foye et de sa suppuration
284 Chapitre IV. Du foye scirreux et endurcy
286 Chapitre V. Des vices, & maladies de la Ratelle
287 Chapitre VI. De la jaunisse ou Icteritie
289 Chapitre VII. De la mauvaise habitude de tout les corps, ou cacexie
290 Chapitre VIII. De l'hydropisie & de ses especes
292 Chapitre IX. De l'anasarque, hyposarque ou Leucophlegmatie
294 Chapitre X. De l'ascite, seconde espece de l'hydropisie
298 Chapitre XI. De la Tympanie, ou Hydropisie venteuse
299 Chapitre XII. Du flux de sang procedant des reins
300 Chapitre XIII. De l'inflammation des reins
303 Chapitre XIV. Des ulceres des reins
305 Chapitre XV. Du calcul ou pierre des reins, comme il s'engendre, & comment il faut chaffer
308 Chapitre XVI. D'un certain mal des reins qu'on appelle Diabetes
310 Chapitre XVII. Du calcul ou pierres de vessie
314 Chapitre XVIII. Des ulceres de la vessie
316 Chapitre XIX. Du sang qui se jette parmy l'urine provenant de la vessie, ou des reins, & des thrombus ou caillebotes de sang
318 Chapitre XX. De l'inflammation de la vessie
320 Chapitre XXI. De l'urine qui sort goutte à goutte, qu'on appelle Strangurie
321 Chapitre XXII. De la difficulté d'uriner, ou Dysurie
322 Chapitre XXIII. De la suppression d'urine, ou ischurie
324 Chapitre XXIV. De ceux qui pissent involontairement, en dormant dans le lict
326 Chapitre XXV. Des ulceres de la verge, tant internes qu'externes
328 Livre cinquiesme traitant des maladies des membres servans à la génération, tant aux hommes qu'aux femmes, ensemble de leur beauté et difformité / Chapitre I. De l'erection ou tension de la verge, dite priapisme, & de la satyriase
330 Chapitre II. De l'erection, ou perdition involontaire de la semence que les grecs appellent Gonorrhée
332 Chapitre III. Pour ceux qui sont impuissants d'habiter avec les femmes, qu'on appelle maleficiez & froids
335 Chapitre IV. Des tumeurs ou enflures qui viennent aux aines, bourses, & genitoires, qu'on appelle hernies
338 Chapitre V. De deux vrayes hernies, l'une zirbale, & l'autre intestinale
342 Chapitre VI. De la relaxation du Nombril, dite des grecs exomphalos, & des autres tumeurs qui viennent de cette dite partie
344 Chapitre VII. Des purgations menstruelles supprimées aux femmes
349 Chapitre VIII. Des menstrues qui fluent outre raison et mesure
352 Chapitre IX. Du flux ou flueur de matrice, qu'aucuns appellent stillicidium uteri
354 Chapitre X. Du mal de Mere ou suffocation de matrice
359 Chapitre XI. De la persuasion, Precipitation, ou descente de la mere ou matrice
362 Chapitre XII. Du faux germe que les médecins appellent mole
364 Chapitre XIII. De l'inflammation de la matrice
365 Chapitre XIV. Du scirrhe, ou dureté de la matrice
366 Chapitre XV. Du chancre de la matrice
367 Chapitre XVI. De l'inflation ou enfleure la matrice
369 Chapitre XVII. De l'ulcération de la matrice
371 Chapitre XVIII. Du prurit ou demangeaison de la vulve, & parties viriles
372 Chapitre XIX. Du retrecissement de la vulve, ou bouche de l'utérus, qu'on dit en terme de Médecine phymosis, & de celuy qui s'engendre au prépuce de l'homme
374 Chapitre XX. Des hemorrhoïdes, verrües, condylomes, ragadies, ou fentes de l'alongement des nymphes, ou aislerons de la partie honteuse de la femme, appellez tentigine
375 Chapitre XXI. De la stérilité, tant de l'homme que de la femme, & le moyen d'y remédier
379 Chapitre XXI. De la retention du fruict ou enfant conceu, & de son avortement
381 Chapitre XXIII. Des causes du mauvais, facheux, difficile, & dangereux Accouchement de la femme grosse d'enfant, & des indices pour les connoistre
384 Chapitre XXIV. Des remedes qui conviennent à chacune cause particulière pour délivrer la femme de son mauvais accouchement, & de la façon de tirer l'enfant mort de la matrice
387 Chapitre XXV. De l'incision césarienne pour extraire l'enfant en vie, la mere morte. Le moyen et remede de faire sortir la secondine ou arriere faix
390 Chapitre XXVI. Comme il faut traiter l'enfant si tost qu'il est nay, remedier aux maladies de la mere, comme des tranchées de ventre, douleurs & suppurations des mammelles et mammmelons, de la restauration des difformitez qui se trouveront en chacun membre du corps de l'enfant
393 DDRCF / Remarques curieuses, secrets et adresses, pour ceux qui veulent pratiquer heureusement la médecine, lesquelles servent l'accomplissement ainsi que l'augmentation au Miroir de la Beauté et Santé corporelle; contenue en trois Sections sur le premier Tome d'iceluy. / Section I. Du moyen facile de venir à la connoissance de quelle maladie que ce soit, par une méthode connue à peu de personnes
406 Section II. Du moyen d'exercer la médecine avec succès; & ce qu'il faut faire pour être heureux en pratique
414 DDRCF / Section III. Des remarques particulières sur chaque livre de la pratique de Medecine, contenue dans le miroir de Beauté et Santé Corporelle. Selon les meilleures et plus nouvelles abservations des médecins anatomiques, & praticiens, jointes à celle de l'autheur de ces remarques
421 Remarques sur le III. livre
424 Remarques sur le IV. livre
430 Table des matières contenue dans le premier tome du miroir de Beauté & Santé corporelle
444 Plusieurs histoires notables digne d'estre lues, qui sont au premier tome du Miroir de Beauté
Nombre de pages : 464            1-464