PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Génération de PDF

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des chapitres de ce livre |

Alglave, P.. Titres et travaux scientifiques

Paris, G. Steinheil, 1910.

Nombre de pages : 231
Veuillez choisir ce que vous souhaitez télécharger au format PDF : L'ouvrage complet  Une sélection de pages (à préciser ci-dessous)

Afin d'éviter les soumissions automatisées, veuillez recopier le code ci-contre :
 
 [sans numérotation]  [Page de titre]
 [page blanche]  
 3  Titres
 4  Enseignement
 5  Publications
 6  
 7  
 8  
 9  
 [page blanche]  
 11  Travaux scientifiques. Segment iléo-caecal de l'intestin
 12  
 13  
Image : Fig. 1. Le segment iléo-caecal est en situation haute, lombaire
 14  
Image : Fig. 2. Le segment iléo-caecal est en situation iliaque. Disposition typique / Fig. 3. Le segment iléo-caecal est en situation pelvienne, chez une femme. Le caecum tombe dans le cul-de-sac de Douglas
 15  
 16  
Image : Fig. 4. Le segment iléo-caecal est dans la fosse iliaque. Les ligaments ont une disposition typique
 17  
Image : Fig. 5. Segment iléo-caecal en situation iliaque. Disposition péritonéale atypique, de grande mobilité / Fig. 6. Segment iléo-caecal en situation iliaque. Disposition péritonéale atypique avec mobilité diminuée
 18  
Image : Fig. 7. Segment iléo-caecal en situation iliaque. Disposition péritonéale atypique avec mobilité diminuée
 19  
Image : Fig. 8. Segment iléo-caecal en situation iliaque. Disparition péritonéale atypique avec mobilité diminuée / Fig. 9. Segment iléo-caecal en situation pelvienne
 20  
 21  
 22  
Image : Fig. 10. Disposition du segment iléo-caecal chez le singe (très grande mobilité). L'anse iléo-caecale est en situation pelvienne
 23  
 24  
Image : Fig. 11. Segment iléo-caecal en situation iliaque avec «caecum erectum» chez un sujet adulte
 25  
Image : Fig. 12. Segment iléo-caecal en situation iliaque avec «caecum erectum» rencontré sur un sujet masculin âgé de 3 ans
 26  
Image : Fig. 13. Segment iléo-caecal en situation haute avec caecum «en antéflexion» par rapport au côlon ascendant. Disposition rencontrée sur un sujet féminin / Fig. 14. Caecum en rétroflexion par rapport au côlon ascendant. Disposition rencontrée sur un sujet féminin âgé de 27 ans
 27  
Image : Fig. 15. Schéma représentant la disposition dans laquelle pourra se présenter une hernie du caecum en «fer à cheval ouvert en avant» et préparée par la disposition primitive du «caecum erectum» ou du «caecum antéfléchi» / Fig. 16. Schéma représentant la disposition sous laquelle pourra se présenter une hernie du caecum en «fer à cheval ouvert en arrière» et préparée par la disposition primitive en «caecum rétrofléchi»
 28  
Image : Fig. 17. Rapports du segment iléo-caecal en situation lombaire
 29  
Image : Fig. 18. Le segment iléo-caecal est en situation iliaque gauche
 30  
Image : Fig. 19. Hernie du caecum et de l'appendice dans une fosse paravésicale droite, chez un sujet masculin âgé de 58 ans
 31  
Image : Fig. 20. Présence simultanée de l'S iliaque et du caecum dans la fosse iliaque droite, adhérents entre eux et à la fosse iliaque chez un homme de 53 ans
 32  
Image : Fig. 21. Présence simultanée dans la fosse iliaque droite de l'S iliaque et du caecum adhérents entre eux et à la paroi postérieure de la fosse iliaque, chez un enfant âgé de 8 mois
 33  
Image : Fig. 22. Hernie du caecum inter-psoas-iliaque de la variété «sous-aponévrotique» rencontrée sur un sujet masculin, âgé de 46 ans / Fig. 23. Coupe sagittale de la hernie représentée figure 22. Elle est sous-aponévrotique et inter-musculaire. Son sac s'avance jusqu'au contact du nerf crural
 34  
Image : Fig. 24. Hernie du caecum et de l'appendice dans la fosse iliaque interne droite de la variété sous-aponévrotique, inter-psoas-iliaque, rencontrée sur un sujet féminin de 86 ans
 35  
Image : Fig. 25. Le schéma représente la disposition du sac de la figure 24, par rapport à son contenu, si on en fait une coupe antéro-postérieure. Le sac est complet / Fig. 26. Hernie du caecum et de l'appendice dans la fosse iliaque interne droite, de la variété sous-péritonéale et préaponévrotique chez un sujet masculin, âgé de 36 ans
 36  
Image : Fig. 27. Ce schéma représente la disposition du sac de la figure 26 par rapport à son contenu, si on en fait une coupe antéro-postérieure. Le sac est incomplet / Fig. 28. Hernie du caecum dans la fosse iliaque interne droite, variété préaponévrotique, sous-péritonéale observée chez un sujet féminin, âgé de 35 ans. Le sac est incomplet
 37  
Image : Fig. 29. Hernie du caecum et de l'appendice dans la fosse iliaque interne droite, de la variété sous-péritonéale inter-psoas-iliaque, rencontrée sur un sujet âgé de 19 mois / Fig. 30. Ce schéma représente la disposition du sac de la figure 29 par rapport à son contenu, si on en fait une coupe antéro-postérieure. Le sac est complet
 38  
Image : Fig. 31. Disposition du fascia iliaca observée chez un sujet masculin, âgé de 45 ans. Dessin d'après nature, après ablation du caecum, qui était logé dans la fosse iliaque interne
 39  
 40  
Image : Fig. 32. L'appendice est placé en grande partie derrière le ligament iléo-côlique ou angle iléo-côlique du mésentère
 41  
Image : Fig. 33. L'enroulement du sommet du caecum vers le côté interne et postérieur du corps et aussi vers la base est moins marqué que dans la figure 32. L'appendice est tout entier à découvert au-dessous de l'iléon terminal et sa pointe repose sur le bord du détroit supérieur
 42  
Image : Fig. 34. L'enroulement du sommet du caecum vers le côté interne et postérieur du corps et aussi vers la base a placé l'appendice derrière la base du caecum et l'origine du côlon ascendant. L'appendice est rétro-caecal et même rétro-côlique ascendant / Fig. 35. L'enroulement du sommet de dedans en dehors, en arrière et en haut, a atteint son maximum et dirigé l'appendice vers le bord externe du corps du caecum et vers la gouttière latéro-côlique ascendante
 43  
Image : Fig. 36. L'appendice est en situation latérale interne par rapport au corps du caecum et il est pré-iléal. Cette situation doit être considérée comme rare
 44  
Image : Fig. 37. Disposition générale des artères qui nourrissent le segment iléo-caecal de l'intestin / Fig. 38. Tronc iléo-côlique nourricier du segment iléo-caecal et de son appendice
 45  
Image : Fig. 39. Disposition de l'iléon terminal par rapport au caecum
 46  
Image : Fig. 40. Disposition de l'iléon terminal des éperons et des lèvres de la valvule iléo-caecale
 47  
 48  
 49  
Image : Fig. 41. Mécanisme de fermeture automatique de la valvule iléo-caecale, sous l'influence de la distension des poches sus et sous-valvaires P1. s . v. et P2. s. v.
 50  
 51  
 52  
Image : Fig. 42. Disposition générale de l'intestin du chien
 53  
Image : Fig. 43. Disposition générale de l'intestin du porc
 54  
Image : Fig. 44. Exclusion unilatérale sub-totale avec anastomose iléo-sigmoïdienne / Fig. 45. Résection sub-totale avec anastomose iléo-sigmoïdienne
 55  
Image : Fig. 46. Anastomose simple iléo-sigmoïdienne / Fig. 47. Exclusion totale, anus sur la terminaison du grêle
 56  
Image : Fig. 48. Résection du segment iléo-caecal avec anastomose iléo-côlique ascendante
 57  
Image : Fig. 49. Volvulus de l'intestin grêle après exclusion du gros intestin sans section de l'iléon
 58  
Image : Fig. 50. 1. - Représente la ligature transversale enserrant fortement les tissus et creusant deux sillons dont les lèvres vont se rapprocher derrière le fil. 2. - Les lèvres du sillon se sont rapprochées et soudées derrière le fil, et les tissus étranglés par celui-ci sont en train de se sphacéler pour être emportés par la pression fécale et permettre la reconstitution de la lumière intestinale. 3. - La lumière intestinale s'est refaite et on retrouve seulement au point où existait la ligature deux petite saillies qui s'avancent vers le centre de l'intestin / Fig. 51 et 52
 59  
 60  
 61  
Image : Fig. 53. Modifications anatomiques de l'intestin, provoquée par l'exclusion unilatérale, du gros intestin avec anastomose iléo-rectale faite à 7 ou 8 centimètres de l'anus
 62  
Image : Fig. 54. Modifications anatomiques provoquées sur l'intestin du porc par l'exclusion unilatérale du gros intestin avec anastomose iléo-sigmoïdienne latéro-latérale
 63  
Image : Fig. 55. Modifications anatomiques de l'intestin par l'exclusion unilatérale du gros intestin avec implantation iléo-sigmoïdienne
 64  
 [sans numérotation]  
Image : Fig. 56
 [page blanche]  
 [sans numérotation]  
Image : Fig. 57
 [page blanche]  
 65  
 66  Travaux scientifiques. Contribution à la chirurgie des régions
Image : Fig. 58. Cette figure montre l'aspect de la paroi du crâne au moment de l'intervention quand le volet cutanéo-musculaire l. c. m. fut rabattu
 67  
Image : Fig. 59. Aspect des parties après ablation des esquilles et débridement de la dure-mère déchirée, pour arrêter l'hémorragie qui existe au-dessous d'elle
 68  
Image : Fig. 60. Fissures de la base du crâne provoquée par le traumatisme
 69  
Image : Fig. 61. b. l., base de la langue ; - é., épiglotte ; - p. a. a., portion antérieure de l'abcès pointant en avant ; - p. p. a., portion postérieure de l'abcès fusant en bas et repoussant le repli ary-épiglottique vers le centre de la glotte ; - s. c. h., saillie de la corne hyoïdienne ; - o. s. oe., orifice supérieur de l'oesophage reporté vers la gauche ; - s. p. ph. p., section de la paroi pharyngienne postérieure ; - f. p., fusée purulente vers l'espace inter-trachéo-oesophagien et inter-aortico-oesophagien ; - o. t., orifice fait dans l'extrémité inférieure de la trachée pour montrer sa situation ; - c. a., cavité de l'abcès médiastinal ; - oe. r., portion inférieure de l'oesophage récliné vers la droite ; a. o., aorte réclinée vers la gauche ; - a. s., adénite suppurée latéro-pharyngienne droite
 70  
Image : Fig. 62. Représentation schématique de la lésion dentaire et péri-dentaire
 71  
Image : Fig. 63. Représentation schématique de la disposition des deux collections suppurées du cou et du médiastin
 72  
 73  
Image : Fig. 64. Tracé de l'incision
 74  
Image : Fig. 65. La cavité suppurante est entièrement mise à ciel ouvert ainsi que ses diverticules
 75  
Image : Fig. 66. Pansement à plat avec de la gaze aseptique bourrée pour remplir toute la cavité
 76  
Image : Fig. 67. Aspect du thorax à la date du 29 mars 1910, 3 ans après l'intervention
 77  
Image : Fig. 68. Cicatrice d'une morsure de la langue derrière laquelle sont deux petits abcès froids
 78  
Image : Fig. 69. L.D.F., lobe droit du foie délimitant la collection purulente en arrière ; - D.D.D., coupole diaphragmatique délimitant la collection en haut et à droite ; - L.S.E., ligament suspenseur du foie délimitant la collection à gauche ; - L.L.L., barrière de fausses membranes délimitant la collection en bas ; - F.M., épaisses fausses membranes ; - V.B., vésicule biliaire ; - P. perforation duodénale ; - S., sillon creusé par le liquide échappé à la faveur de la perforation et qui a dirigé la fibrine sur son passage ; - L.G.F., lobe gauche du foie ; - R., rate ; - E., estomac ; - E.P., grand épiploon ; - C., caecum ; - f.f.f., sont des flèches qui marquent les sillons épiploïques suivis par le pus gagnant la fosse iliaque droite
 79  
Image : Fig. 70. Ulcère perforant aigu de la 1re portion du duodénum
 80  
 81  
 82  
 83  
Image : Fig. 71. Aspect des viscères à l'ouverture de l'abdomen
 84  
Image : Fig. 72. Après dissection on reconnaît que la masse sous-hépatique sur laquelle s'arrête l'intestin grêle, n'est autre qu'une anse grêle énormément distendue et rendue très adhérente au foie par des fausses membranes et des tractus néoformés / Fig. 73. La dissection des anses intestinales est poussée plus loin et on distingue : C., le caecum pourvu de deux appendices dont un doit être l'appendice vrai et l'autre un moignon iléal ; - l'anse grêle E.T. formant anneau a été séparée de l'S iliaque, S.S. à laquelle elle adhérait par un tractus résistant A
 85  
Image : Fig. 74. Représentation schématique de la disposition générale de l'intestin, après dissection complète
 86  
 87  
Image : Fig. 75. Ut., utérus, siège et point de départ de l'épithélioma ; - V., vessie dont la base est envahie et présentait une cavité kystique au point où on a pratiqué une fenêtre ; - S.i., S iliaque adhérente à la face postérieure du corps néoplasique de l'utérus ; - T.g. trompe gauche ; - Ov. G., ovaire gauche ; - M., masse formée du mésentère tordu, des ganglions iléo-caecaux de l'ovaire et de la trompe droite ; - I.T., terminaison de l'iléon, siège d'occlusion en O.1. et anastomosé avec S.i. ; - I., anse d'intestin grêle siège d'occlusion en O.2 ; - C.A.Ca, caecum, appendice et côlon ascendant
 88  
 89  
Image : Fig. 76. Volvulus portant sur les trois derniers mètres de l'intestin grêle et le caecum. En sens inverse des aiguilles d'une montre
 90  
 91  
Image : Fig. 77. Aspect que présentait à l'ouverture du ventre cette invagination iléo-caecale avec volvulus sus-jacent
 92  
Image : Fig. 78. Portion du grêle invaginé dans le caecum et tordue en spire / Fig. 79. Représentation schématique de la disposition de l'intestin par rapport à l'axe mésentérique
 93  
Image : Fig. 80. Adénome pédiculé de l'intestin grêle
 94  
Image : Fig. 81. Polyadénomes multiples étendus à tout le gros intestin
 95  
Image : Fig. 82. Aspect que présente la muqueuse du gros intestin considérée au niveau du caecum et du côlon ascendant
 96  
Image : Fig. 83. Aspect général de la tumeur et de ses connexions à l'ouverture de l'abdomen pour l'autopsie
 97  
Image : Fig. 84. Aspect de la masse néoplasique après ouverture du côlon ascendant et du côlon transverse suivant leur bord convexe
 98  
Image : Fig. 85. Aspect que présentent l'uretère et le bassinet au moment où on enlève en bloc la tumeur et les organes qui l'entourent. Il y a hydro-néphrose et hydro-uretère
 99  
Image : Fig. 86. Invagination intestinale siégeant sur le grêle à 60 centimètres environ du caecum. Le boudin invaginé est fortement plissé en accordéon. La flèche marque le sens de la péristaltique, suivant lequel l'invagination s'est produite / Fig. 87. Représentation demi-schématique de la disposition qui existe dans la figure 83 quand on fait une coupe de la pièce suivant un plan frontal
 100  
 101  
 102  
Image : Fig. 88. Diverticule de Meckel avec diverticule secondaire
 103  
Image : Fig. 89. Diverticules de l'origine de l'intestin grêle / Fig. 90. Diverticule de la terminaison du grêle
 104  
Image : Fig. 91. Hernie par glissement du caecum et de l'appendice avec hydrocèle concomitante
 105  
 106  
Image : Fig. 92. Mise à découvert de l'appendice hernié par l'incision de la paroi antérieure du canal inguinal et du sac scrotal
 107  Travaux scientifiques. Affections des organes génito-urinaires
 108  
 109  
Image : Fig. 93. Ptose rénale du 3e degré
 110  
 111  
Image : Fig. 94. Dessinée d'après nature après distension par le mélange gazogène de Minkowsky et Naunyn
 112  
 113  
 114  
Image : Fig. 95. Coudure du 1er angle duodénal provoquée par une ptose rénale du 3e degré, dilatation de la 1re portion du duodénum. - Dessin d'après nature, sujet féminin âgé de 45 ans
 115  
Image : Fig. 96. Coudure du premier angle duodénal provoquée par une ptose rénale du 3e degré. Dilatation énorme de la 1re portion du duodénum. - Dessinée au moment de l'autopsie
 116  
Image : Fig. 97. Coudure et compression duodénales provoquées par un rein abaissé au troisième degré chez un sujet féminin
 117  
Image : Fig. 98. Disposition normale du rein droit et du côlon dessinée d'après nature sur un sujet féminin de 25 ans
 118  
Image : Fig. 99. Aspect à l'ouverture du ventre d'une coudure colique provoquée par une ptose rénale du 3e degré. Le caecum s'est placé horizontalement / Fig. 100. Aspect à l'ouverture du ventre d'une coudure colique avec mégacaecum provoquée par une ptose rénale du 3e degré
 119  
Image : Fig. 101. Aspect après dissection d'une coudure colique (1re variété) avec mégacaecum provoquée par une ptose rénale du 3e degré
 120  
Image : Fig. 102. Aspect d'une coudure colique de la 2e variété, avec mégacaecum, provoquée par une ptose rénale du 3e degré
 121  
Image : Fig. 103. Disposition de l'intestin trouvée à l'ouverture du ventre chez un sujet où il existait une ptose simultanée du foie et du rein
 122  
Image : Fig. 104. Coudure colique avec mégacaecum provoquée par la ptose simultanée du foie et du rein
 123  
 124  
Image : Fig. 105. Aspect d'une coudure urétérale provoquée par une ptose rénale du 3e degré
 125  
Image : Fig. 106. Hydronéphrose provoquée par une coudure complexe de l'uretère due à une ptose rénale du 3e degré
 126  
Image : Fig. 107. Aspect de l'hydronéphrose de la figure 88 après ouverture médiane du rein et de la poche / Fig. 108. Schéma représentant la disposition de l'uretère à son origine dans la pièce représentée figures 106 et 107
 127  
Image : Fig. 109. Conséquences d'une ptose rénale du 3e degré. - Pièce qui correspond à celle de la figure 96
 128  
Image : Fig. 110. Conséquences d'une ptose rénale du 3e degré. Correspond à la pièce des fig. 96 et 109
 129  
Image : Fig. 111. Conséquences d'une ptose rénale du 3e degré. - Hydronéphrose par coudure de l'uretère sur les vaisseaux utéro-ovariens
 130  
Image : Fig. 112. Conséquences d'une ptose rénale du 3e degré. - Hydronéphrose provoquée par coudure de l'uretère sur les vaisseaux utéro-ovariens et leurs divisions pyéliques
 131  
Image : Fig. 113. Conséquences d'une ptose rénale du 3e degré. Hydronéphrose par coudure de l'uretère sur les vaisseaux utéro-ovariens. La poche d'hydronéphrose a été infectée par la partie descendante du duodénum. Le rein et la poche sont ouverts suivant leur grand axe
 132  
 133  
Image : Fig. 114. Situation du rein par rapport à la crête iliaque chez un garçon âgé de 1 mois
 134  
Image : Fig. 115. Situation du rein par rapport à la crête iliaque chez une fille de 2 ans et demi
 135  
Image : Fig. 116. La croix marque la situation du promontoire. Le caecum cae est placé horizontalement au-dessous du promontoire
 136  
Image : Fig. 117. Aspect que présentent les viscères abdominaux à l'ouverture de l'abdomen. Dessin établi au moment de cette ouverture
 137  
Image : Fig. 118. Aspect que présente le duodénum après incision du ligament gastro-côlique et du ligament cystico-côlique et refoulement vers la droite et en bas du côlon transverse
 138  
Image : Fig. 119. On a relevé la petite tubérosité de l'estomac pour mettre à découvert le duodénum dans toute son étendue
 139  
 140  
Image : Fig. 120. Ganglion iléo-caecal calcifié capable de simuler un calcul droit à la radiographie
 141  
 142  
Image : Fig. 121. Utérus unicorne avec ovaire droit en ectopie sous-caecale dans la fosse iliaque interne
 143  
Image : Fig. 122. Ectopie pelvienne congénitale du rein droit avec inversion des organes du bassinet
 144  
 145  
Image : Fig. 123. Fongus superficiel tuberculeux
 146  
Image : Fig. 124. Coupe antéro-postérieure du fongus et de l'appareil épididymo-testiculaire
 147  
Image : Fig. 125. G., Gomme centro-testiculaire ; - t. ep. et q. ip., tête et queue de l'épididyme
 148  
Image : Fig. 126. Rupture de la vessie et du fascia prévésical. Représentation schématique de la disposition qui fut trouvée au moment de l'opération
 149  
Image : Fig. 127. Représentation schématique de la forme en étoile à quatre branches de la déchirure vésicale
 150  
 151  
 152  
 153  
Image : Fig. 128. Tracé de l'incision d'ablation en bloc du néoplasme et de son territoire lymphatique cutané et ganglionnaire / Fig. 129. Reconstitution autoplastique d'un moignon pénien et d'un méat urinaire. La muqueuse urétrale est éversée et suturée à la peau
 154  Travaux scientifiques. Affections des membres
Image : Fig. 130
 155  
Image : Fig. 131. Aspect que présentait le pouce luxé / Fig. 132. La luxation vue par la radiographie
 156  
 157  
Image : Fig. 133. Aspect du membre dans l'extension portée à son extrême limite / Fig. 134. Radiographie faite dans la position de flexion maxima
 158  
Image : Fig. 135. Pseudarthrose fibro-synoviale de la partie moyenne de l'humérus gauche vue par la radiographie
 159  
Image : Fig. 136. Représentation demi-schématique de la disposition que présentait la pseudarthrose au moment de l'opération
 160  
Image : Fig. 137. Représentation schématique de la disposition des deux fragments l'un par rapport à l'autre après la dernière opération
 161  
Image : Fig. 138
 162  
Image : Fig. 139. Lipome avec noyau central calcifié
 163  
Image : Fig. 140. La fracture s'est faite à la limite de la portion saine et de la portion malade de l'os
 164  
 165  
Image : Fig. 141. Cerclage central des fragments d'une fracture d'après une radiographie faite un mois après l'opération
 166  
Image : Fig. 142. Cerclage central des fragments d'une fracture
 [sans numérotation]  
Image : Fig. 143 / Fig. 144 / Fig. 145
 [page blanche]  
 167  
Image : Fig. 146. Aspect du mollet, siège de la tumeur à cysticerques
 168  
Image : Fig. 147. Membranes qui formaient une partie du manteau de la colonie de cysticerques / Fig. 148. Aspect aréolaire que présentent certaines portions de la tumeur à cysticerques après ablation
 169  
Image : Fig. 149 et 150. Aspect que présente le manteau d'un cysticerque et éléments papillaires qui permettent de le reconnaître
 170  
Image : Fig. 151. Photographie faite le 9 novembre 1907 avant l'opération, sarcome primitif des muscles péroniers latéraux
 171  
Image : Fig. 152. Sarcome primitif des muscles péroniers latéraux enlevé en bloc. Aspect de la tumeur sectionnée en son milieu et incluse au sein des muscles péroniers latéraux
 172  
Image : Fig. 153. Sarcome primitif des muscles péroniers latéraux à cellules fusiformes
 173  
Image : Fig. 154. Aspect de la tumeur enlevée par la première intervention
 174  
Image : Fig. 155. Sarcome à cellules rondes
 175  
Image : Fig. 156. Photographie faite quinze mois après la désarticulation de la hanche avec ablation des muscles au ras de l'os iliaque
 176  
Image : Fig. 157
 177  
 178  
 179  
Image : Fig. 158
 180  
 181  
 182  
Image : Fig. 159. Photographie d'une dissection d'un membre variqueux sur lequel on avait fait une résection partielle de la saphène interne trois ans auparavant
 183  
Image : Fig. 160. Photographie d'une dissection faite sur un membre variqueux sur lequel on avait fait une résection partielle de la saphène interne
 184  
 185  
Image : Fig. 161. Photographie d'une dissection d'un membre variqueux sur lequel on avait fait une résection partielle de la saphène interne trois ans avant la dissection
 186  
Image : Fig. 162. Photographie d'une dissection faite sur un membre variqueux sur lequel on avait un an auparavant fait une résection totale de la saphène interne
 187  
 188  
 189  
Image : Fig. 163. Photographie d'une dissection faite sur un membre variqueux où on avait fait un an auparavant une résection totale de la saphène interne en respectant la saphène externe / Fig. 164. Photographie d'une dissection faite sur un membre variqueux où on avait fait un an auparavant une résection partielle de la saphène interne et respecté la saphène externe
 190  
 191  
Image : Fig. 165. État d'un membre gauche variqueux trois mois après des ligatures étagées pratiquées sur la saphène interne
 192  
Image : Fig. 166. État d'un membre gauche variqueux trois mois après des ligatures étagées pratiquées sur la saphène interne
 193  
Image : Fig. 167. État du membre gauche des figures 147 et 148 après résection totale de la saphène interne et de la saphène externe (face interne)
 194  
Image : Fig. 168. État du membre gauche de la figure 167, après la résection totale des deux saphènes (face postérieure)
 195  
Image : Fig. 169. État des membres d'un malade qui avait subi à gauche une opération par la méthode des ligatures étagées et à droite une opération de résection partielle. Récidive des deux côtés
 196  
 197  
Image : Fig. 170. Malade chez qui nous avons comparé les effets de deux méthodes : 1. La résection totale de la saphène interne ; 2. La section circulaire de Moreschi
 198  
Image : Fig. 171. Ulcère survenu dans le domaine de la saphène externe sur un membre où on avait fait une résection totale interne. Cet ulcère fut définitivement guéri par une résection totale externe
 199  
 200  
Image : Fig. 172. État du membre de la figure 171 après résection totale interne et totale externe. Guérison définitive des varices et des ulcères
 201  
Image : Fig. 173. Aspect d'un membre variqueux pour lequel il est indiqué de faire la résection totale des deux saphènes (côté interne)
 202  
Image : Fig. 174. État d'un membre variqueux pour lequel il est indiqué de faire une résection totale des deux saphènes (côté postérieur)
 203  
 204  
Image : Fig. 175. Incisions de résection totale de la saphène et de ses branches
 205  
Image : Fig. 176. Résection de la saphène interne et de ses branches par deux incisions distinctes
 206  
Image : Fig. 177. Incision de résection totale de la saphène externe
 207  
Image : Fig. 178. Incisions de réaction aussi complète que possible des varices au-dessus et au-dessous de l'ulcère
 208  
Image : Fig. 179. Varices de la saphène interne avec ulcère de jambe à la partie moyenne
 209  
Image : Fig. 180. Guérison après résection de la saphène interne sus-jacente à l'ulcère et incision circulaire basse de Moreschi
 210  
 211  
Image : Fig. 181. Ampoule du tronc de la saphène intérieure développée au-dessus d'un point atrésié du tronc au niveau d'un confluent veineux où aboutit une veine perforante
 212  
Image : Fig. 182. Ampoules variqueuses qui sont apparues à la jambe et à la cuisse chez un individu âgé de 43 ans, après des marches forcées et prolongées
 213  
 214  
Image : Fig. 183. La crosse de la saphène interne a été liée près de son embouchure au-dessus du tronc des veines honteuses / Fig. 184. La masse variqueuse et phlébitique a été enlevée en bloc ; en clivant à la jambe, au contact de l'aponévrose jambière, respectant les filets nerveux et pinçant, à mesure qu'on les découvre, les veines perforantes
 215  
Image : Fig. 185. Pièce de résection totale de la saphène interne et de ses branches atteintes de phlébite oblitérante, vues par leur face interne après dissection et photographie
 216  
Image : Fig. 187. Aspect du membre six semaines après l'opération. Le malade marche avec une aisance parfaite
 217  
 218  
 219  
 [sans numérotation]  
 [sans numérotation]  
Image : Fig. 188 / Fig. 189 / Fig. 190 / Fig. 191
 [page blanche]  
 [sans numérotation]  
Image : Fig. 192 / Fig. 193
 [page blanche]  
 [sans numérotation]  Table des matières

Afin d'éviter les soumissions automatisées, veuillez recopier le code ci-contre :