PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Liste des chapitres

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des pages de ce livre | Ouvrages reproduits à la demande grâce au service EBooks on Demand Cliquez ici pour telecharger tout ou partie de ce document au format Adobe PDF (Acrobat) PDF

Babinski, Joseph. Association de l'hysterie avec les maladies organiques du systeme nerveux, les névroses et diverses autres affections
Paris : Masson, 1892.

 
Nombre de pages : 23            1-23
1 [Page de titre]
3 Le domaine de l'hystérie prend de jour en jour plus d'extension...
5 Observation I. Hémiplégie spasmodique organique : contracture, exagération des réflexes tendineux, trépidation épileptoïde du pied. Hémianesthésie sensitivo-sensorielle hystérique. Disparition rapide de l'hémianesthésie à la suite de l'application d'un aimant
7 Observation II. Méningo-encéphalite diffuse : embarras spécial de la parole, tremblement de la lèvre supérieure, déchéance intellectuelle, troubles pupillaires. Astasie hystérique. Disparition rapide de l'astasie à la suite de l'application de courants induits
10 Observation III. Paralysie faciale consécutive à une fracture du rocher. Hystérie : troubles locomoteurs, démarche ébrieuse, vertiges. Disparition des manifestations hystériques sous l'influence de la suggestion
12 Observation IV. Névrite périphérique : douleurs fulgurantes, signe de Westphal, diplopie. Hystérie : parésie et anesthésie des quatre membres, rétention d'urine. Disparition des troubles hystériques sous l'influence de la suggestion
15 Observation V. Neurasthénie : sensation de casque, dépression mentale et physique. Hystérie : accès de sommeil. Agoraphobie. Amélioration notable de l'état de la malade sous l'influence de la suggestion
17 Observation VI. Cystite : urines purulentes. Troubles vésicaux d'origine hystérique ; parfois rétention d'urine ; parfois miction possible, mais très douloureuse. Disparition des troubles vésicaux hystériques sous l'influence de la suggestion
19 Observation VII. Endométrite cervicale très légère. Hystérie : accès de rire non motivés ; anesthésie du pharynx ; douleurs pelviennes irradiant vers les cuisses et la région lombaire ; hyperesthésie vaginale. Disparition des douleurs sous l'influence de la suggestion
20 Observation VIII. Coxalgie organique. Hystérie : hémianesthésie, contracture des muscles qui meuvent la cuisse sur le bassin. Pendant le sommeil chloroformique, disparition de la contracture, craquements dans la hanche quand on fait mouvoir la cuisse
22 Observation IX. Périarthrite scapulo-humérale gauche. Hystérie : contracture des muscles de l'épaule gauche ; parésie et anesthésie du membre supérieur gauche. Disparition des troubles hystériques à la suite de l'électrisation faradique du membre supérieur gauche
Nombre de pages : 23            1-23