PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Liste des chapitres

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des pages de ce livre | Littérature médicale en français de 1500 à 1600 Cliquez ici pour telecharger tout ou partie de ce document au format Adobe PDF (Acrobat) PDF

Joubert, Laurent. Traité du ris, contenant son essance, ses causes, et mervelheus effais, curieusement recerchés, raisonnés et observés, par M. Laur. Joubert, Conseilier et Medecin ordinaire du Roy, et du Roy de Navarre, premier Docteur regeant, Chancelier et Juge de l’université an Medecine de Mompelier. Item la cause morale du Ris de Democrite, expliquee et temoignee par Hippocras. Plus un Dialogue sur la Cacographie Française, avec des Annotations sur l’orthographe de M. Joubert
A Paris, chez Nicolas Chesneau, 1579.

 
Nombre de pages : 445            1-445
[sans numérotation] [Page de titre]
[sans numérotation] A tres-auguste, trae-excellante et uertueuse Princesse, Margarite de France, Royone de Nauarre, filhe, soeur unique, & fame de Roy, Laur. Ioubert son tres-humble & trae-affeccionné seruiteur, santé & toute prosperité. Epitre
[sans numérotation] Presage, de ce que M. Ioubert ha commancé d'escrire par le Ris
[sans numérotation] D. Geloti S
[sans numérotation] In D. Laur. Iouberti, Regum Galliae & Nauarrae Medici doctissimi, libros tres de Risu: I. Liebaultius Medicus Parisiensis / Nicole Estienne, a Monsieur Ioubert, tresdocte Medecin
[sans numérotation] Ad D. L. Ioubertum, Medicum regium praestantissimum, I. Dacier Barathalbulanus
[sans numérotation] Idem, de eisdem
[sans numérotation] Indice des matieres
[sans numérotation] Auteurs Hebrieus, Arabes, Grecs, Latins, & uulgaires, allegués en ce traité du Ris
[sans numérotation] Correction des plus notables fautes
1 Premier Liure du Ris, contenant ses causes, & de tous ses accidans. Prologue
15 Quelle est la matiere du Ris. Chap. I
16 Des fais ridicules. Chap. II
29 Des propos ridicules. Chap. III
35 Obseruation aus ridicules. Chap. IIII
40 Quelle partie du cors ressoit premiere l'obiet du Ris. Chap. V
45 Diuision des puissances de l'ame. Chap. VI
56 Des autres parties de l'ame. Chap. VII
61 A quelle puissance de l'ame il faut attribuer le Ris. Chap. VIII
63 Que le Ris uient d'une affeccion du coeur, & nompas du cerueau. Chap. IX
71 Que l'affecion mouuante à rire, n'et simplemant de joye. Chap. X
74 Ce qui auient de la joye particulieremant. Chap. XI
81 Ce qui auient de la tristesse particulieremant. Chap. XII
83 An quoy conuienet la liesse & le Ris. Chap. XIII
87 Que le Ris et fait de contraires mouuemans, ampruntés de joye & & de tristesse. Chap. XIIII
90 De quel mouuemant le coeur se meut au Ris. Chap. XV
93 Commant le diaphragme et ebranlé par le Ris. Chap. XVI
96 Que le Ris peut etre declaré à l'example des soufflets, & des parties tramblantes. Chap. XVII
100 Commant par le Ris et agitée la poitrine, & d'où uient la uois antrerompue. Chap. XVIII
103 D'où procede l'ouuerture de bouche, lallongissemant des laiures, & l'elargissemant du manton. Chap. XIX
114 Commant par le Ris se font des rides au uisage, maimemant à l'antour des yeus. Chap. XX
117 D'où procede que les yeus etincellet & pleuret. Chap. XXI
119 Pourquoy le uisage an rougit, auec anflure des ueines du front & du cou. Chap. XXII
121 Commant le Ris meut la tous, & fait sortir par le nez ce qui etoit dans la bouche. Chap. XXIII
123 D'où uient que les bras, les epaules, cuisses, piés, & tout le cors peuuent etre emeus à force de rire. Chap. XXIIII
125 De la douleur qu'on sant au uantre par trop rire. Chap. XXV
127 D'où uient qu'on pisse, fiante, & suë à force de rire. Chap. XXVI
130 Qu'on peut euanoüir de rire, & si on an pourroit mourir. Chap. XXVII
134 Recapitulacion, concluant le premier liure
140 Le second Liure du Ris, contenant sa definicion, ses especes, differances, & diuers epithetes. Preface
163 Quelle et la uraye definicion du Ris. Chap. I
170 Des especes & differances du Ris. Chap. II
175 Du Ris mal-sain, & batard. Chap. III
183 Du Ris qui accompagne le diaphragme blessé. Chap. IIII
189 A sauoir si c'et un uray Ris, celuy du chatoulhemant. Chap. V
201 Sis problemes du chatoulhement. Chap. VI
210 Des autres differances du Ris, & de ses epithetes. Chap. VII
220 Le troisieme Liure du Ris, contenante les problemes & demandes principalles qu'on peut faire du Ris. Proaesme
231 A sauoir-mon si le seul homme rit, & pourquoy. Chap. I
241 Sauoir-mon si le seul homme pleure, comme luy seul peut rire. Chap. II
249 De ceus qui n'ont jamais ou fort peu souuant ry: & d'où uient cela. Chap. III
262 D'où uient que les uns riet plus souuant, & soudain, que les autres. Chap. IIII
267 Pourquoy et-ce, que du uin les uns riet, les autres pleuret. Chap. V
273 Que des melancholiques les uns riet, les autres pleuret. Chap. VI
277 Sauoir-mon si quelqu'un an se doulant peut rire. Chap. VII
282 Pourquoy dit-on que la rate fait rire. Chap. VIII
288 Sauoir-mon, si l'anfant rid auant le quarantieme jour de sa natiuité. Chap. IX
302 Sauoir-mon, si quelqu'un peut rire an dormant. Chap. X
309 D'où uient que le Ris echappe fort soudain, & qu'on ne le peut retenir. Chap. XI
318 Sauoir-mon, si le mouuemant naturel des arteres et changé par le Ris, & quel il aet. Chap. XII
324 Pourquoy et-ce que les grans rieurs deuienet aisemant gras. Chap. XIII
330 Quel bien apporte le Ris, & si quelque malade peut guerir à force de rire. Chap. XIIII
336 Quels maus cause le Ris prodigue, & trop continué. Chap. XV
345 Sauoir-mon si quelqu'un peut mourir de rire. Chap. XVI
353 I. P. Zangmaistre à ses nobles parans
354 A M. Ioubert, conseiller & medecin ordinaire du Roy
355 La cause morale du Ris de l'excellant & tres-nommé Democrite, expliquee & temognee par le diuin Hippocras, an ses Epitres. Traduite de Grec an Fransais, par M. I. Guichard, Doct., reg. an Medeci. de l'Uniuer. de Mompelier, conseiller & medecin ordinaire du Roy de Nauarre. Hippocras a Damagete. Salut
376 Dialogue sur la cacographie fransaize. Expliquant la cause de sa corruption. Antre-parleurs. Fransais & Wolffgang
390 Annotacions sur l'orthographie de M. Ioubert, par Christophle de Beau-chatel
[sans numérotation] Eiusdem, in eundem sensum
[sans numérotation] Du mesme, an mesme sans
[sans numérotation] In Laur. Iouberti Librum de risu, Io. Edoardi du Monin, Burgundi / Eiusdem in eundem, ex eo quod medicorum pueri aiunt, contrariis curari contraria
[sans numérotation] Epigramme sur le traicté du Ris, fait par M. Ioubert docteur en medecine
[sans numérotation] A Monsieur Ioubert
[sans numérotation] Extraict du Priuilege. Acheué d'imprimer
Nombre de pages : 445            1-445