PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Génération de PDF

 
Dupuis, Guillaume.
Lyon, Thibault Payen pour G. Rose, [1536].
[Adami primerii, turripini, ad Gulielmum Puteanum Blanciacum, et doctorem medicum doctiss. Hexastichon, f.†1v ; Amplissimo clarissimoque delphinatus Senatui et aequissimorum Senatorum celeberrima integritate suo aeuo foelici, Gulielmus puteanus blangiacus, medicus, civisque Grationopolitanus, omni cum observantia, s., 1536, f. †2r-†2v]
Cote : 32441.
Exemplaire numérisé : BIU Santé (Paris)
Nombre de pages : 246
Veuillez choisir ce que vous souhaitez télécharger au format PDF : L'ouvrage complet  Une sélection de pages (à préciser ci-dessous)

 [sans numérotation]  [Page de titre]
 [sans numérotation]  Hexastichon
 [sans numérotation]  [Dédicace]
 [sans numérotation]  
 [sans numérotation]  Sensuit la table de tout le principal contenu en ce present liure des saignees
 [sans numérotation]  
 [sans numérotation]  
 [sans numérotation]  
 [sans numérotation]  
 [sans numérotation]  
 [sans numérotation]  
 [sans numérotation]  
 [sans numérotation]  
 [sans numérotation]  
 [page blanche]  
 [page blanche]  
 Fo. I  Comment lartifice de bien faire une Phlebotomie est utile et necessaire a tous Chirurgiens et barbiers de lantiquite de chirurgie. Et les dangiers auquelz souuent les Chirurgiens mectent leurs patiens pour ignorer lartifice des saignees. Capitul. primum
 [sans numérotation]  
 Fo. II  
 [sans numérotation]  
 Fo. III  
 [sans numérotation]  
 Fo. IV  Quelle chose est Phlebotomie, et de linuention et utilite dicelle. Et de la difference des vaines non pulsatiles aux arteres. Et quelz docteurs nont iamais voulu consentir aux saignes. Capitulum II
 [sans numérotation]  
 Fo. V  
 [sans numérotation]  
 Fo. VI  
 [sans numérotation]  
 Fo. VII  
 [sans numérotation]  
 Fo. VIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. IX  
 [sans numérotation]  Quelles vaines les Chirurgiens ont accoustume de saigner au corps humain, et de la diuersite du lieu ou se doiuent saigner: et du nom dicelle, selon diuers aucteurs. Capitulum tertium
 Fo. X  
 [sans numérotation]  
 Fo. XI  
 [sans numérotation]  
 Fo. XII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XIV  
 [sans numérotation]  
 Fo. XV  
 [sans numérotation]  
 Fo. XVI  Quelles considerations et quantes doit auoir le Chirurgien, et comment se doit preparer deuant quil face la Phlebotomie. Capitulum quartum
 [sans numérotation]  
 Fo. XVII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XVIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XIX  
 [sans numérotation]  
 Fo. XX  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXI  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXIV  Comment le Chirurgien doit saigner touchant la profundite de la saignee. Capitulum quintum
 [sans numérotation]  
 Fo. XXV  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXVI  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXVII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXVIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXIX  
 [sans numérotation]  Comment le chirurgien doit saigner touchant grande incision ou petite, cestadire quant doit faire grande, ou petite ouuerture en saignant. Capitulum sextum
 Fo. XXX  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXXI  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXXII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXXIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXXIV  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXXV  Comment le chirurgien doit ouurir la veine aulx saignees, touchant la longueur de la veine, la largeur, ou le trauers. Capitulum septimum
 [sans numérotation]  
 Fo. XXXVI  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXXVII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XXXVIII  
 [sans numérotation]  Quelle chose est secundation en matiere de saignee, et comment, et pourquoy aulx saignees fault secunder. Capitulum octauum
 Fo. XXXIX  
 [sans numérotation]  
 Fo. XL  
 [sans numérotation]  
 Fo. XLI  
 [sans numérotation]  
 Fo. XLII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XLIII  Quelle chose est phlebotomie diuersiue, et comment, et par quelz membres du corps humain se doit faire. Capitulum nonum
 [sans numérotation]  
 Fo. XLIV  
 [sans numérotation]  
 Fo. XLV  Comment aulcuns medecins arabes, et leurs imitateurs latins ont erre grandement et errent tous les iours en ces saignees diuersiues. Capitulum X
 [sans numérotation]  
 Fo. XLVI  
 [sans numérotation]  
 Fo. XLVII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XLVIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XLIX  
 [sans numérotation]  
 Fo. L  
 [sans numérotation]  
 Fo. LI  
 [sans numérotation]  
 Fo. LII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LIV  
 [sans numérotation]  
 Fo. LV  Comment fault faire saignee diuersiue scelon la vraye et ancienne methode des Grecz. Capitulum undecimum
 [sans numérotation]  
 Fo. LVI  
 [sans numérotation]  
 Fo. LVII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LVIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LIX  
 [sans numérotation]  
 Fo. LX  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXI  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXII  
Image :
 [sans numérotation]  
 Fo. LXIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXIV  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXV  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXVI  
 [sans numérotation]  Comment la saignee du bras opposite au pleuresis est autant reprouuee de Galien que celle du mesme couste est louee contre lopinion de beaucoup de docteurs medecins de nostre temps lesquelz apres que la verite en ce passaige a este amplement exposee: ce nonobstant demeurent en leur pernicieuse opinion. Capitulum duodecimum
 Fo. LXVII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXVIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXIX  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXX  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXI  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXIV  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXV  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXVI  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXVII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXVIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXIX  Pour mieulx entendre lartifice des saignees, maintenant veul monstrer la contradiction qui se trouue entre les medecins arabiques et leurs imitateurs latins touchant ceste matiere des saignees. Capitulum decimumtertium
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXX  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXXI  
 [sans numérotation]  Dix huit reigles generales, et fort conuenables, tant aux medecins que aux chirurgiens pour scauoir artificiellement faire saignees. Capitulum XIIII
 Fo. LXXXII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXXIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXXIV  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXXV  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXXVI  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXXVII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXXVIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. LXXXIX  
 [sans numérotation]  
 Fo. XC  
 [sans numérotation]  
 Fo. XCI  
 [sans numérotation]  
 Fo. XCII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XCIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XCIV  
 [sans numérotation]  
 Fo. XCV  
 [sans numérotation]  
 Fo. XCVI  
 [sans numérotation]  
 Fo. XCVII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XCVIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. XCIX  
 [sans numérotation]  
 Fo. C  
 [sans numérotation]  
 Fo. CI  
 [sans numérotation]  
 Fo. CII  
 [sans numérotation]  
 Fo. CIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. CIV  
 [sans numérotation]  Comment se doit gouuerner le chirurgien. Apres la saignee faicte, et comment doit traicter son patient. Capitulum XV
 Fo. CV  
 [sans numérotation]  
 Fo. CVI  
 [sans numérotation]  
 Fo. CVII  
 [sans numérotation]  
 Fo. CVIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. CIX  
 [sans numérotation]  
 Fo. CX  
 [sans numérotation]  
 Fo. CXI  
 [sans numérotation]  Certains aduertissement seruans a la matiere des saignees, et finablement une petite question seruant aussi a ce propos
 Fo. CXII  
 [sans numérotation]  
 Fo. CXIII  
 [sans numérotation]  
 Fo. CXIV  
 [sans numérotation]  
 Fo. CXV  
 [sans numérotation]