PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Liste des chapitres

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des pages de ce livre | Anatomie comparée Cliquez ici pour telecharger tout ou partie de ce document au format Adobe PDF (Acrobat) PDF

Larger, René. Théorie de la contre-évolution ou dégénérescence par l'hérédité pathologique [exemplaire annoté par l'auteur en vue d'une deuxième édition]
Paris : F. Alcan, 1917.

 
Nombre de pages : 443            1-443
[sans numérotation] [Plat]
[sans numérotation] [Contreplat]
[sans numérotation] [Page de garde]
[sans numérotation] [Page de faux titre] [Note manuscrite]
[sans numérotation] Ex libris
[sans numérotation] [Page de titre] [Note manuscrite]
[sans numérotation] [Dédicace]
I Préface
VII Table des Matières et Erratum
1 Avant-propos et plan. § 1. - Exposé de la Théorie de la Contre-évolution
6 § 2. - L'extinction des groupes n'est qu'un cas particulier de la Contre-évolution
15 Première partie. Introduction à la paléopathologie générale comparée. Chapitre I. Définitions et questions préjudicielles. § 1. - Définition de la dégénérescence
19 § 2. - Historique du terme "Dégénérescence" en Médecine et en Histoire Naturelle. - Son sens biologique définitif et pathologique et contre-évolutif
21 § 3. - Les "stigmates de Dégénérescence", seul critérium de la nature des phénomènes de : progression, régression ou réversion
25 Concordance avec la loi de "non-spécialisation de Cope". Loi des régressions
28 Concordance avec la loi de "l'irréversibilité" de Dollo
31 § 4. - La dégradation du parasitisme, phénomène évolutif confinant à la dégénérescence
34 § 5. - Mutations ou variations adaptives et inadaptives. Mutations "semi-adaptives" et "semi-adaptation". - "Mutations mixtes". - Leurs rapports avec la dégénérescence
44 Chapitre II. Développement des exemples cités. Adaptation complète des Equidés et des Oiseaux. - Inadaptation des Ratites. - Semi-adaptation des Ptérosauriens et des Thalassothèriens
45 § 1. - Adaptation complète des Equidés à la course / § 2. - Parallèle entre la semi-adaptation au vol des Ptérosauriens et l'adaptation complète des Oiseaux
49 Ratites. § 3. - Leur inadaptation au vol "par défaut d'usage" entraine leur dégénérescence
55 Thalassothériens. § 4. - Pourquoi leur "régression ichthyoïde" d'abord évolutive, devient finalement contre-évolutive
61 Caractères généraux de la dégénérescence des Thalassothériens
64 Stigmates dégénératifs généraux des Thalassothériens
65 1° Gigantisme. - Acromégalie
69 2° Anomalies dentaires
72 3° Asymétrie cranio-faciale des Cétacés
77 Deuxième partie. Principes fondamentaux de la paléopathologie générale comparée. Dégénérescence ou contre-évolution. Chapitre III. De la dégénérescence en général
78 § 1. - De la dégénérescence en général chez l'homme actuel
79 Loi de solidarité ou de corrélation des stigmates
80 Différence de gravité des stigmates. Les "indices de dégénérescence" des prédisposés ou semi-dégénérés. L'œuvre de Ch. Féré
87 § 2. - De la dégénérescence en général chez les animaux actuels et fossiles. - "Loi d'atténuation des stigmates" comparés à ceux de l'homme
96 Chapitre IV. Nature et caractères généraux de la dégénérescence
100 § 1. - Dégénérescence acquise. - Ses facteurs étiologiques. - "Maladies dégénératrices et maladies dégénératives". - La sélection artificielle, facteur occasionnel de dégénérescence
103 1° Maladies dégénératrices
104 2° Maladies dégénératives
108 § 2. - Dégénérescence héréditaire. - La régénération n'existe pas, en principe. - Non-régénération et sélection naturelle ou sexuelle. - Identité des lois héréditaires normales et pathologiques
121 Troisième partie. Dégénérescence par groupes. Chapitre V. Dégénérescence comparée de quelques groupes humains et animaux actuels
125 § 1. - Ségrégations. - Leurs rapports avec la dégénérescence
126 1° Ségrégation géographique
129 2° Ségrégation physiologique
131 § 2. - Migrations
132 1° Dégénérescence par migration d'individus sains dans un milieu infecté
134 1° Dégénérescence par migration d'individus infectés dans un milieu sain
138 Influence du métissage
142 Chapitre VI. Extinction des groupes animaux fossiles par la dégénérescence. Critique des théories de l'extinction
143 § 1. - Théories évolutives anciennes
145 § 2. - Théories évolutives récentes
152 § 3. - Théories pathologiques. 1° Théories épidémiques
158 2° Théories climatiques: glaciation, chaleur, sécheresse, inondations, etc.
161 § 4. - Théorie contre-évolutive ou dégénérative
167 Quatrième partie. Dystrophies gigantique, nanique et acromégalique au point de vue de la paléopathologie comparée. Chapitre VII. Gigantisme comparé. § 1. - Gigantisme comparé en général ou dystrophie (dysostose) gigantique
170 § 2. - Dystrophie (dysostose) gigantique simple
181 Chapitre VIII. Nanisme comparé ou dystrophie (dysostose) nanique. § 1. - Nanisme en général
183 § 2. - Paléopathologie. Loi de coexistence du gigantisme et du nanisme
186 § 3. - Hérédité et stigmates de la génération. Les soi-disant Pygmées
187 § 4. - Etiologie
188 § 5. - Epiphyses cartilagineuses
190 Chapitre IX. Acromégalie comparée en général ou dystrophie (dysostose) acromégalique et gigantisme acromégalique de l'homme actuel. - Prototype
191 § 1. - Signes pathologiques et caractères généraux du squelette acromégalique et giganto-acromégalique
196 A. - Signe pathognomonique invariable des la dystose acromégalique
200 Loi de la sinusomégalie
[sans numérotation] Coupes horizontales au niveau du torus sus-orbitaire de 3 crânes de géants acromégaliques humains, d'après Launois et Roy
[sans numérotation] Tableau iconographique N° I. Gorille vieux (même coupe) / Dinosaurien (coupe des sinus vertébraux
203 Chapitre intercalaire. La sinusomégalie vertébrale des dinosauriens et des ptérosauriens. § 1. - Sauropode. Dinosauriens en général
208 § 2. - Description détaillée des sinusomégalies vertébrales des sauropodes
213 § 3. - (Intercalaire). - Théropodes
215 § 4. - (Intercalaire). - Ptérosauriens
219 § 5. - Orthopodes
221 Chapitre IX (Suite et Fin). B. - Autres signes pathognomoniques invariables ou variable suivant les races et l'âge ou le sexe des individus "Signe mandibulaire de Keith". 1° Mandibule
[sans numérotation] Tableau iconographique N° II. Géant acromégalique humain actuel / Homme acromégalique fossile (Néanderthalien)
[sans numérotation] Eléphant fossile ou de Durfort / Eléphant jeune actuel / Mastodonte jeune
226 2° Relèvement de l'occipital et ressaut post-lambdoïdien
227 3° Forme de la voûte du palais
228 4° Cartilages épiphysaires
229 Tableau iconographique N° III
232 C. - Signes pathognomoniques adjuvants ou secondaires. 1° Irrégularités: élargissement ou rétrécissement et multiplication des trous et des sillons vasculo-nerveux des os. Leurs caractères chez les Dinosauriens
237 2° Elargissements des rugosités saillantes et des insertions musculaires et ligamenteuses. Leurs caractères chez les Dinosauriens
239 D. - Stigmates tératologiques concomitants
245 Chapitre X. Pathogénie de l'acromégalie et du gigantisme acromégalique. § 1. - Etiologie et pathogénie de l'acromégalie-gigantisme. - Critique des observations d'Amandus Hahn sur les têtards géants de la grenouille. - Déductions rigoureuses et nécessaires qui s'en dégagent
247 1° Hypophyse / 2° Ovaire
256 § 2. - Critique des théories pathogénétiques actuelles
257 A. - Anatomie et physiologie comparées de l'hypophyse. 1° Anatomie
260 2° Embryologie et phylogénie
262 3° Physiologie
266 B. - Pathologie prétendue spéciale de l'hypophyse
272 C. - Anatomie pathologique de l'hypophyse. Pathogénie de l'acromégalie et de l'acromégalie-gigantisme
276 D. - Echec complet des tentatives thérapeutiques variées de l'acromégalie, avec l'hypophyse pour base. 1° Opothérapie / 2° Radiothérapie
277 3° Trépanation palliative / 4° Hypophysectomie
278 E. - Tableau clinique sommaire de l(acromégalie-gigantisme
285 Cinquième partie. Paléo-anatomie pathologique de l'homme de La Chapelle (Néanderthalien). - Anatomie pathologique comparée du gorille et des Proboscidiens actuels et fossiles. Chapitre XI. Paléo-anatomie pathologique de l'homme de La Chapelle, type spécifique des Néanderthaliens. - Anatomie pathologique comparée du grille, type spécifique des Anthropoïdes
286 § 1. - L'Homme de La Chapelle-aux-Saints est un acromégalique simple et le type spécifique du groupe entièrement dégénéré des Néanderthaliens
291 § 2. - Paléo-anatomie pathologique complète de l'Homme de La Chapelle-aux-Saints. A. - Paléo-anatomie pathologique "individuelle de l'Homme de La Chapelle-aux-Saints
297 1° Sinusomégalie frontale
304 2° Sinusomégalie double des maxillaires supérieurs
308-309 Tableau des caractères anatomo-pathologiques comparés. Des sinus maxillaires supérieurs de deux acromégaliques humains actuels avec ceux de l'Homme de La Chapelle, du gorille et des anthropoïdes
313 3° Dystoses de la mâchoire. - Parallèle entre les mâchoires de La Chapelle, de Spy et de Mauer, d'une part, et de celle de l'acromégalique humain actuel, de l'autre. - "Signe mandibulaire de Keith" avéré chez Spy I, rudimentaire chez Mauer et Krapina
317 4° Autres dystoses du crâne et stigmates dégénératifs concomitants (Crêtes osseuses crâniennes)
320 5° Dystoses du squelette des membres en général
324 § 3. - Nouvelle "séries de formes dégénératives". - Similitude avec le schéma des composés cycliques des chimistes. - Les quatre chaînons et les trois degrés de l'acromégalie-gigantisme chez les Mammifères supérieurs terrestres
328 A. - Série humaine
329 B. - Série des Anthropoïdes
330 C. - Série des Proboscidiens en général
331 D. - Série des Mastodontes
332 E. - Série des Dinotherium
333 F. - Série des Eléphants
334 § 4. - Facteurs pathologiques antérieurement invoqués à propos des Néanderthaliens
339 Chapitre XI bis. Anatomie pathologique comparée du gorille actuel géant acromégalique du 1er degré
349 Crêtes osseuses crâniennes des Anthropoïdes
351 Chapitre XII. Anatomie pathologique comparée des Proboscidiens actuels et fossiles. § 1. - Eléphants en général, actuels et fossiles
354 § 2. - Eléphants acromégaliques-géants avec persistance des cartilages de conjugaison (Géants acromégaliques du 3e degré)
356 1° Elephas Africanus actuel / 2° Elephas Indicus actuel
361 § 3. - Eléphants acromégaliques-nains, sans persistance ou bien, avec consolidation prématurée des cartilages de conjugaison
364 Caractère insulaire des Eléphants-nains
368 § 4. - Signes acromégaliques des Proboscidiens / § 5. - Contre-évolution ou phylogénie de la sinusomégalie crânienne des Proboscidiens
370 Développement graduel de la dystose sinusomégalique dans le groupe des Proboscidiens en général et dans celui des Tapiridés
376 § 6. - Les soi-disant "défenses" des Proboscidiens
386 § 7. - Signe mandibulaire de Keith, chez les Proboscidiens. A. - Groupe Elephas
389 B. - Groupé Mastodon
391 C. - Groupe Dinotherium
394 § 8. - Variabilité minima des Proboscidiens en général
399 Epilogue
[sans numérotation] [Page de garde]
[sans numérotation] [Contreplat]
[sans numérotation] [Plat]
Nombre de pages : 443            1-443