PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Génération de PDF

 
Fernel, Jean. /+
Paris : Jean Guignard père et fils, 1655.
édition française de Jean du Teil
Exemplaire numérisé : BIU Santé (Paris)
Nombre de pages : 701
Veuillez choisir ce que vous souhaitez télécharger au format PDF : L'ouvrage complet  Une sélection de pages (à préciser ci-dessous)

 [Sans numérotation]  [Page de titre]
 [Sans numérotation]  Eloge de Messire Jean Fernel
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  Au lecteur
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  Extraict du privilège du Roy
 [Sans numérotation]  Préface sur le premier livre : Que les loix de la médecine font conformes à celles de la nature
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  Livre premier. Chapitre premier : Du devoir du medecin et de l'excellence de l'Art
 2  
 3  
 4  
 5  Chapitre II : De l'invention du remède
 6  
 7  
 8  
 9  
 10  Chapitre III : La curation d'une affection simple, doit estre simple aussi
 11  
 12  Chapitre IV : De la méthodique et légitime curation
 13  
 14  
 15  
 16  Chapitre V : Quelle méthode il faut observer lors qu'il y a plusieurs maladies ensemble
 17  
 18  
 19  
 20  Chapitre VI : De la curation extraordinaire opposée à la légitime
 21  
 22  
 23  
 24  
 25  Chapitre VII : Comment il faut définir la quantité du remède
 26  
 27  
 28  
 29  
 30  
 31  
 32  Chapitre VIII : Les jugements des parties par lesquels la quantité du remède est plus précisément limitée
 33  
 34  
 35  
 36  Chapitre IX : La façon d'user du remède
 37  
 38  
 39  
 40  
 41  Chapitre X : En quel temps et en quelle forme les remèdes sont convenables
 42  
 43  
 44  
 45  
 46  
 47  Livre second : de la méthode de remédier. Chapitre I : Ce que c'est qu'évacuation et combien il y a de vices des humeurs
 48  
 49  
 50  
 51  
 52  Chapitre II : Les genres et les différences des évacuations
 53  
 54  
 55  
 56  Chapitre III : Ce que c'est qui est évacué par la saignée et d'où se fait l'évacuation
 57  
 58  
 59  Chapitre IV : Quels sont les vices des humeurs que la saignée évacue des vènes
 60  
 61  
 62  
 63  
 64  Chapitre V : Comment la révulsion et la dérivation se font par la saignée
 65  
 66  
 67  
 68  
 69  Chapitre VI : Le dénombrement des maladies en particulier présentes ou à venir, auxquelles la saignée remedie
 70  
 71  
 72  
 73  Chapitre VII : Quelle vène il faut ouvrir en chaque maladie
 74  
 75  
 76  
 77  
 78  
 79  
 80  Chapitre VIII : L'utilité qu'apporte aux maladies l'éruption de sang qui se fait d'elle-mesme
 81  
 82  
 83  Chapitre IX : Par quels signes on comprend la grandeur de la maladie et des forces : suivant l'indication desquelles il faut tirer du sang ou n'en tirer pas
 84  
 85  
 86  
 87  
 88  
 89  
 90  
 91  
 92  
 93  
 94  Chapitre X : Comme quoy il faut juger de la quantité de l'évacuation par la grandeur de la maladie et des forces
 95  
 96  
 97  
 98  
 99  
 100  Chapitre XI : Remarques des choses présentes et passées, lesquelles monstrent plus certainement la quantité de l'évacuation
 101  
 102  
 103  
 104  
 105  
 106  
 107  Chapitre XII : Observation des choses futures, ou pour mieux dire prévoyance necessaire pour déterminer la quantité
 108  
 109  
 110  
 111  
 112  
 113  Chapitre XIII : En queltemps de la maladie, en quel jour et à qu'elle heure il faut saigner
 114  
 115  
 116  
 117  
 118  
 119  
 120  
 121  Chapitre XIV : Quelle préparation est necessaire avant la saignée
 122  
 123  
 124  
 125  Chapitre XV : Qu'est ce qu'il faut faire dans le temps de saignée
 126  
 127  
 128  
 129  
 130  
 131  
 132  Chapitre XVI : Comme quoy il faut gouverner le malade après la saignée
 133  
 134  
 135  
 136  
 137  Chapitre XVII : Observation sur le sang qui a été tiré
 138  
 139  
 140  
 141  Chapitre XVIII : De l'insision des artères
 142  
 143  Chapitre XIX : De la particulière évacuation du sang
 144  
 145  
 146  Chapitre XX : L'universelle évacuation du corps qui se fait par insensible transpiration
 147  
 148  
 149  
 150  
 151  
 152  
 153  
 154  Livre III : De la manière de guerir. Chapitre premier : Ce que c'est que purgation et combien il y en a de différences
 155  
 156  Chapitre II : Du lavbement
 157  
 158  
 159  Chapitre III : Du vomissement
 160  
 161  
 162  
 163  
 164  Chapitre IV : Des forces des medicamens purgatifs et premièrement comme quoy chacun d'eux évacué l'humeur qui luy est familière par similitude de toute la substance
 165  
 166  
 167  
 168  
 169  Chapitre V : Que le médicament purgatif chasse quelque fois hors du corps une autre humeur que celle qui luy est propre et familière
 170  
 171  
 172  
 173  Chapitre VI : Que la faculté du médicament purgatif est excitée par notre chaleur et qu'elle ne passe pas au travers de la substance pour évacuer l'humeur
 174  
 175  
 176  Chapitre VII : Par quelles voyes le médicament évacue l'humeur
 177  
 178  
 179  Chapitre VIII : A quels vices des humeurs et a quelles maladies il faut ordonner la purgation
 180  
 181  
 182  
 183  
 184  Chapitre IX : Par quelles voyes il faut commencer la purgation, par quel genre de medicament et de quelle force il doit estre
 185  
 186  
 187  Chapitre X : Comment il faut déterminer la quantité du médicament
 188  
 189  
 190  
 191  Chapitre XI : Combien et jusques où il faut évacuer universellement ou à reprises
 192  
 193  
 194  
 195  
 196  
 197  Chapitre XII : En quel temps de la maladie, en quel jour et à quelle heure il faut purger
 198  
 199  
 200  
 201  
 202  
 203  
 204  
 205  Chapitre XIII : Quelle préparation doit preceder la purgation
 206  
 207  
 208  
 209  
 210  Chapitre XIV : S'il faut donner la médecine à jeun en quelle forme, et avec quelles observations
 211  
 212  
 213  
 214  Chapitre XV : A scavoir si la purgation a esté utile et parfaicte ou non ?
 215  
 216  
 217  
 218  Chapitre XVI : De la purgation particulière
 219  
 220  
 221  Livre IV : De la manière de guerir. Préface
 222  
 223  Chapitre I : Ce que c'est que médicament et en combien de façons il agit sur nous
 224  
 225  
 226  
 227  
 228  
 229  Chapitre II : Des premieres et secondes facultés des medicaments
 230  
 231  
 232  
 233  
 234  Chapitre III : Des saveurs
 235  
 236  
 237  
 238  
 239  
 240  
 241  
 242  
 243  
 244  Chapitre IV : Par quelles observations il faut establir les ordres des facultés
 245  
 246  
 247  
 248  
 249  Chapitre V : Des troisièmes facultés des médicaments
 250  
 251  
 252  
 253  Chapitre VI : Des poids et mesures de la médecine
 254  
 255  
 256  
 257  Chapitre VII : Des causes de la composition des médicaments
 258  
 259  
 260  
 261  
 262  
 263  
 264  Chapitre VIII : La loy et méthode de composer les médicaments
 265  
 266  
 267  
 268  
 269  
 270  Chapitre IX : Des formes des medicaments et somment il faut extraire les forces
 271  
 272  
 273  
 274  Chapitre X : La manière d'extraire la liqueur par distillation
 275  
 276  
 277  
 278  Chapitre XI : De l'infusion, elixation et extraction des sucs
 279  
 280  
 281  
 282  
 283  
 284  
 285  
 286  Chapitre XII : Du Iulep, de l'Apozeme, et du syrop
 287  
 288  
 289  
 290  Chapitre XIII : Du lavement et du suppositoire
 291  
 292  
 293  Chapitre XIV : De la potion purgative
 294  
 295  Chapitre XV : Des formes solides et premièrement de la poudre
 296  
 297  
 298  
 299  
 300  
 301  Chapitre XVI : Des moyennes formes des médicaments et premierement du Looch
 302  Chapitre XVII : Des sucs assaisonnés et confits
 303  
 304  
 305  
 306  
 307  Chapitre XVIII : De formes des medicaments externes et premièrement des humides
 308  
 309  
 310  
 311  
 312  Chapitre XIX : De l'huile, du cerat et de l'onguent
 313  
 314  
 315  
 316  Chapitre XX : De la boulie, cataplasme et amplastre
 317  
 318  
 319  
 320  
 321  
 322  Chapitre XXI : Des formes seches des medicaments
 323  
 324  
 325  
 326  Livre V : De la matière ordinaire des medicamens interieurs. Préface
 327  
 328  
 329  
 330  Chapitre Premier : Quels remèdes corrigent l'intemperie simple
 331  
 332  Chapitre II : Des choses qui preparent
 333  
 334  
 335  
 336  
 337  
 338  Chapitre III : Des medicamens froids qui arrestent le debordement et la fureur de la bile et empechent la pourriture
 339  
 340  
 341  
 342  
 343  Chapitre IV : Des medicamens froids qui ont la vertu d'extenuer et de nettoyer
 344  
 345  
 346  Chapitre V : Des formes de potions faites des simples susmentionnés que l'on a coustume d'ordonner sur le champ
 347  
 348  
 349  
 350  
 351  Chapitre VI : Des medicamens qui domtent et preparent la melancolie
 352  
 353  
 354  
 355  Chapitre VII : Des medicamens simples chauds et propres à préparer les humeurs froides
 356  
 357  
 358  
 359  
 360  
 361  Chapitre VIII : De la matière des médicamens purgatifs
 362  
 363  
 364  Chapitre IX : Des medicamens qui evacuent la bile jaune, appellés des Grecs Cholagoga
 365  
 366  
 367  
 368  
 369  Chapitre X : Des médicamens qui ostent la bile noire lesquels a cause de cela on appelle melanagogues
 370  
 371  Chapitre XI : Des médicamens qui ostent la pituite, lesquels pour cette raison sont appelés phlegmagogues
 372  
 373  
 374  Chapitre XII : Des médicamens qui attirent les eaux et humeurs sereuses que l'on appelle hydragogues
 375  
 376  
 377  
 378  
 379  Chapitre XIII : Des medicamens qui provoquent le vomissement
 380  
 381  
 382  
 383  Chapitre XIV : Des medicamens purgatifs qui ne sont plus en usage
 384  
 385  
 386  Chapitre XV : Formulaire d'ordonnances purgatives
 387  
 388  
 389  
 390  
 391  
 392  
 393  
 394  
 395  
 396  
 397  Chapitre XVI : Des particuliers medicamens du cerveau
 398  
 399  
 400  
 401  
 402  
 403  Chapitre XVII : Des medicamens froids qui appaisent les ardeurs de teste et les délires et font dormir
 404  
 405  
 406  
 407  Chapitre XVIII : Des medicamens chauds, qui par leur propriété dissipent les reflets des affections du cerveau, principalement de celles qui sont froides
 408  
 409  
 410  Chapitre XIX : Des choses qui arrestent les fluxions et fortifient le cerveau
 411  
 412  
 413  
 414  Chapitre XX :Pour les vices des poulmons et de la poitrine
 415  
 416  
 417  
 418  
 419  
 420  
 421  
 422  Chapitre XXI : Des medicamens qui chassent les affections du coeur, appelés cardiaques
 423  
 424  
 425  
 426  
 427  
 428  
 429  Chapitre XXII : Des medicamens propres à l'estomach
 430  
 431  
 432  
 433  
 434  
 435  Chapitre XXIII : Des medicamens propre au foye
 436  
 437  
 438  
 439  Chapitre XXIV : Des medicamens convenables à la rate
 440  
 441  
 442  Chapitre XXV : Des medicamens des reins et de la vessie
 443  
 444  
 445  
 446  
 447  
 448  
 449  Chapitre XXVI : Des medicamens de la matrice
 450  
 451  
 452  
 453  
 454  
 455  
 456  
 457  Chapitre XXVII : Des medicamens qui sont utiles à la goutte, et à certaines affections exterieures
 458  
 459  
 460  
 461  
 462  
 463  
 464  Livre VI : De la matière des médicamens exterieurs. Preface
 465  Chapitre I : Des medicamens rafraichissans
 466  
 467  
 468  
 469  
 470  
 471  Chapitre II : Des medicamens qui repoussent
 472  
 473  
 474  
 475  
 476  
 477  
 478  Chapitre III : Des medicamens emplastiques qui approchent de ceux qui repoussent
 479  
 480  
 481  Chapitre IV : Des médicamens anodins
 482  
 483  
 484  
 485  
 486  
 487  
 488  
 489  
 490  Chapitre V : Des medicamens narcotiques
 491  
 492  
 493  Chapitre VI : Des medicamens qui ramollissent, relachent et rarefient
 494  
 495  
 496  
 497  
 498  
 499  
 500  
 501  Chapitre VII : Des medicamens extenuatifs
 502  
 503  
 504  
 505  
 506  
 507  Chapitre VIII : Des medicamens qui absorbent
 508  
 509  
 510  
 511  Chapitre IX : Des medicamens attractifs
 512  
 513  
 514  
 515  
 516  
 517  
 518  
 519  
 520  Chapitre X : Du phoenigme, et de son usage
 521  Chapitre XI : Des medicamens qui meurissent
 522  
 523  
 524  
 525  
 526  
 527  Chapitre XII : Des medicamens qui nettoyent les abscès et les ulcères
 528  
 529  
 530  
 531  
 532  
 533  
 534  
 535  Chapitre XIII : Des medicamens qui arrestent le flux de sang
 536  
 537  Chapitre XIV : Des remedes glutinatifs
 538  
 539  
 540  
 541  
 542  Chapitre XV : Des medicamens sarcotiques
 543  
 544  Chapitre XVI : Des medicaments epuloptiques ou qui font venir la cicatrice
 545  
 546  
 547  Chapitre XVII : Des medicaments catheretiques
 548  Chapitre XVIII : Des medicaments septiques
 549  
 550  
 551  Chapitre XIX : Des medicaments escharotiques et caustiques
 552  
 553  Chapitre XX : Des medicamens pour les brulures
 554  
 555  
 556  
 557  
 558  
 559  Livre VII : Des medicaments composés. Preface
 560  
 561  
 562  
 563  Observations de Guillaume Plantius sur le Syrop aigre
 564  
 565  
 566  
 567  
 568  
 569  
 570  
 571  
 572  
 573  
 574  
 575  
 576  
 577  
 578  
 579  
 580  
 581  
 582  
 583  
 584  
 585  
 586  
 587  
 588  
 589  
 590  
 591  
 592  
 593  
 594  
 595  
 596  
 597  
 598  
 599  
 600  
 601  
 602  
 603  
 604  
 605  
 606  
 607  
 608  
 609  
 610  
 611  
 612  
 613  
 614  
 615  
 616  
 617  
 618  Des antidotes, et premièrements des solides qui fortifient particulièrement les parties nobles
 619  
 620  
 621  
 622  
 623  
 624  
 625  
 626  
 627  
 628  
 629  
 630  
 631  
 632  
 633  
 634  
 635  
 636  
 637  
 638  
 639  
 640  
 641  
 642  
 643  
 644  
 645  
 646  
 647  
 648  
 649  
 650  
 651  Des medicaments exterieurs et premierement des huiles
 652  
 653  
 654  
 655  
 656  
 657  
 658  
 659  
 660  
 661  
 662  
 663  
 664  
 665  
 666  
 667  
 668  
 669  
 670  
 671  
 672  
 673  
 674  
 675  
 676  
 677  
 678  
 679  
 [Sans numérotation]  Table des Matières
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]  
 [Sans numérotation]