Fiche biographique
Blampignon, Antoine

Ami et collègue de Claude ii Belin. Agrégé au Collège des médecins de Troyes, [1] mais n’étant pas gradué de Paris, Blampignon ne pouvait en principe qu’être docteur de l’Université de Montpellier (quoique son nom ne figure pas dans la liste établie par Dulieu). Né à Troyes, il mourut à Bayonne vers 1667, âgé de plus de 80 ans, aux dires de Guy Patin (dernière lettre, datée du 4 février 1672). Patin lui a écrit une lettre, datée du 26 avril 1641, tandis qu’il était syndic du Collège des médecins de Troyes.

Blampignon appartenait à une famille de la petite noblesse troyenne. La bibliothèque de Troyes a conservé un recueil de thèses intitulé : Quæstiones quatuor cardinales pro suprema Apollinari laurea consequenda propositæ… Quibus accesserunt assertiones, problemata et paradoxa, quorum omnium veritatem (Deo bene favente)… publice propugnabit Antonius Blampignon, Tricassinus… [Quatre questions cardinales soumises pour obtenir le laurier apollinaire suprême… où sont abordés les affirmations, les problèmes et les paradoxes, dont Antoine Blampignon de Troyes a disputé publiquement la vérité (avec la bienveillance de Dieu)] (Lyon, Claude Cayne, 1635, in‑4o) ; Blampignon les avait sans doute écrites pour se faire recevoir au Collège médical de Troyes.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Fiche biographique : Blampignon, Antoine.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8018
(Consulté le 12.08.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.