Fiche biographique
Buncken, Christian

Médecin allemand natif de Hambourg, où il avait été reçu docteur en médecine en 1650, après des études qu’il avait aussi menées à Paris (il y assista aux cours de chirurgie de Guy Patin en 1646, v. note [14], lettre 504), Iéna, Helmstedt et Giessen (Hesse), Buncken (Bunckius en latin) [1] avait été nommé professeur à Giessen et premier médecin du prince de Hesse-Darmstadt en 1651. Médecin pensionné de Hambourg l’année suivante, il y exerça dès lors et mourut en 1659 (Éloy et J. in Panckoucke).

Buncken a laissé deux Dissertationes [thèses] qu’il a disputées à Iéna en 1649, de rheumatico Affectu [sur la Maladie rhumatismale] (v. note [10], lettre latine 98) et de Febre ardente [sur la Fièvre ardente], et son discours inaugural prononcé en 1651, Speculum optimi medici… [1]

Notre édition contient trois lettres que Guy Patin a écrites à Buncken le 7 novembre 1653, le 12 mars 1655 et à une date inconnue (probablement en septembre 1655).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Fiche biographique : Buncken, Christian.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8069
(Consulté le 20.08.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.