Autres écrits
Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709)
Faux Patiniana II, Préface  >

Le libraire au lecteur [1][1]

« Ce livre, qui est plein d’observations critiques et de remarques curieuses, peut également instruire et divertir l’esprit. L’auteur a eu si grand soin de joindre mille belles instructions de morale à d’agréables traits d’érudition que le public me saura bon gré de lui faire présent de ce nouveau recueil. Les choses dont il est composé sont toutes du génie de l’illustre Monsieur Patin : il y en a plusieurs qu’on a tirées de ses lettres, dont chacun connaît le mérite ; il y en a beaucoup qui lui sont échappées dans la conversation, et que ses amis, justes admirateurs de sa vivacité et de son propre savoir, ont ramassées avec exactitude. Celui de qui je les tiens les a eues par une aventure si heureuse qu’il me semble que le hasard était d’intelligence avec le génie du monde savant pour rendre commun à la république des lettres un trésor qu’ils prétendaient ne devoir enrichir que leur cabinet. [2]

On avait donné à cet ouvrage le titre de Patiniana. Il le mérite puisque c’est un précis de ce qu’il y a de meilleur dans les ouvrages de Monsieur Patin, et de ce qui s’est trouvé de plus exquis dans ses conversations ; mais on a supprimé ce titre à cause qu’il a déjà été donné à un petit livre qu’on a voulu mettre en réputation à la faveur de celle de Monsieur Patin. Il est aisé de faire la différence des choses dont il est l’auteur, et des pensées que la vaine gloire de quelques écrivains anonymes lui attribue. [3] Le génie de Monsieur Patin se découvre dans cette compilation : tout son esprit s’y développe, jusqu’aux sentiments les plus secrets de son cœur ; et l’on peut dire qu’il s’est parfaitement appliqué cette belle maxime de Sénèque, Quoties aliquid scripturus es, scito te motum tuorum et ingenii chyrographum dare[4]

Pour le faire mieux connaître, j’ai jugé à propos de mettre à la tête de ce recueil son Portrait historique, à peu près tel qu’il est dans l’édition de ses Lettres. » [5]


1.

Prologue anonyme de L’Esprit de Guy Patin, tiré de ses conversations, de son cabinet, de ses lettres et de ses autres ouvrages. Avec son Portrait historique (Amsterdam, Henry Schelten, 1709, in‑12 de 380 pages, pour la première de nombreuses éditions).

2.

Ce propos est une monumentale et consternante imposture : l’Introduction aux ana de Guy Patin analyse les 497 articles contenus dans L’Esprit de Guy Patin et prouve qu’au moins 213 viennent d’autres sources que ses lettres ou ses conversations. Être leurré est le risque encouru par tout critique qui a voulu, veut ou voudra en tirer des éclairages sur le véritable « esprit » de Patin.

3.

Ce Patiniana, paru en 1701 avec le Naudæana, figure dans notre édition, divisé en quatre parties, sous le titre de Patiniana I. Le libraire de 1710 mettait en doute l’authenticité complète de ce premier recueil, mais il semble évident que ses motifs étaient plus publicitaires que littéraires. Ce serait excusable s’il n’avait pas dissimulé sa maligne volonté de duper effrontément ses lecteurs.

4.

« Chaque fois que tu écriras, sache que les caractères que ta main tracera feront voir tes sentiments et ton intelligence. » J’ai vainement cherché cette sentence dans les deux Sénèque ; elle est pourtant citée par maints ouvrages, dont deux ont appartenu au monde de Guy Patin :

5.

Suit, sous le titre de Portrait historique de M. Guy Patin, docteur en médecine de la Faculté de Paris, et professeur au Collège royal, L’Avis au lecteur, rédigé par Charles Patin et Jacob Spon pour introduire leur première édition des Lettres choisies de feu Monsieur Guy Patin… (Francfort [Genève], 1683, v. note [152] des Déboires de Carolus).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709)
Faux Patiniana II, Préface.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8213
(Consulté le 20.08.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.