À Claude II Belin, le 18 octobre 1630

Note [8]

Emploi de deux adjectifs qui appartenaient au vocabulaire de la médecine humorale, où les maladies internes sont attribuées à un déséquilibre (ou intempérie) entre les quatre humeurs du corps (v. note [4], lettre de Jean de Nully, datée du 21 janvier 1656) : sang (v. note [36], lettre latine 98), bile, mélancolie (bile noire ou atrabile) et phlegme (lymphe).

« La pléthore et la cacochymie sont les causes antécédentes de toutes les maladies » (Furetière).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Claude II Belin, le 18 octobre 1630, note 8.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0005&cln=8
(Consulté le 24.09.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.