À Claude II Belin, le 4 juillet 1635

Note [10]

Jean Georges ier (Johann Georg i von Sachsen, Dresde 1585-ibid. 8 octobre 1656), électeur (protestant) de l’Empire germanique, duc de Saxe, fils de Christian ier, avait été associé au gouvernement depuis 1607, lorsqu’en 1611 il avait succédé à son frère Christian ii. Pendant la guerre de Trente Ans, il s’était signalé par le continuel changement de ses alliances, avec l’empereur Ferdinand ii et avec le roi de Suède, Gustave-Adolphe.

Le 30 mai 1635, il avait conclu le traité de Prague avec l’empereur, qui lui assurait la possession de la Lusace, puis il entra en guerre contre la Suède. Dès lors, les armées française, suédoise et impériale allaient tour à tour pénétrer dans ses États, qui furent ravagés par la guerre. En 1645, Jean Georges fut contraint de demander un armistice aux Suédois. Les traités de Westphalie (1648) ne lui tinrent pas rigueur de ses incessants et malencontreux changements de parti.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Claude II Belin, le 4 juillet 1635, note 10.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0023&cln=10
(Consulté le 27.10.2020)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.