À Claude II Belin, le 18 janvier 1637

Note [2]

« ce qui doit être remarqué dans la rigueur des temps où nous vivons ».

La pièce de théâtre nouvelle qui fit alors sensation à Paris était Le Cid de Pierre Corneille. S’il s’agissait bien d’elle ici, l’indication de Guy Patin n’est pas dénuée de valeur car les historiens s’interrogent encore sur la date exacte de sa première, entre décembre 1636 et janvier 1637. Elle fut jouée par la troupe du Marais. L’hôtel Richelieu était sans doute le tout nouveau Palais-Cardinal (futur Palais-Royal, v. note [10], lettre 16), doté d’un théâtre (devenu l’actuelle Comédie française).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Claude II Belin, le 18 janvier 1637, note 2.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0033&cln=2
(Consulté le 06.03.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.