À Charles Spon, le 2 mars 1643

Note [17]

Les taux d’intérêt annuels se marquaient par le nombre de sols (sous) que rapportait une livre prêtée : la livre tournois valant 20 sols, un sol pour livre représentait un intérêt de 5 %. Ce taux officiel des emprunts était fixé par arrêt du Conseil approuvé par le Parlement. Révoquer le sol pour livre, c’était, pour épargner le Trésor royal, refuser de reporter le versement des intérêts liés aux rentes de l’Hôtel de Ville (v. note [8], lettre 39).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 2 mars 1643, note 17.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0077&cln=17
(Consulté le 25.01.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.