À Charles Spon, le 2 juin 1645

Note [2]

La jaunisse (ou ictère) est une coloration jaune de la peau qu’on attribuait alors, et non sans raison, à un « dégorgement de bile » : elle est liée à un excès de bilirubine (pigment dérivé de l’hémoglobine normalement excrété par le foie sous forme de bile) dans le sang. Trois mécanismes peuvent en être la cause : blocage des voies biliaires (calcul, tumeur), défaillance du foie (hépatites infectieuses, cirrhose, etc.), destruction excessive des globules rouges (hémolyse).


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 2 juin 1645, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0122&cln=2

(Consulté le 13/04/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.