À Charles Spon, le 20 mars 1649

Note [112]

V. supra note [96], pour la députation des Gens du roi à Saint-Germain, et leur retour devant le Parlement au moment où Arnolfini (v. note [7], lettre 165), l’émissaire de l’archiduc Léopold, demandait audience. Le roi d’Espagne, Philippe iv, était le frère d’Anne d’Autriche, épouse de Louis xiii, et le mari d’Élisabeth de France, fille d’Henri iv. La paix de Westphalie (octobre 1648) n’avait pas mis fin à la guerre franco-espagnole déclarée en 1635.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 20 mars 1649, note 112.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0166&cln=112
(Consulté le 08.08.2020)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.