À Charles Spon, le 20 mars 1649

Note [184]

Olivier Le Fèvre d’Ormesson ( Journal, tome i, page 738) :

« Le 15 avril, l’on recommença de remettre les droits d’entrée aux portes de cette ville, que l’on n’avait point levés depuis que le roi en était sorti. {a} En quoi il n’y eut pas de difficulté à cause de l’absence de Sa Majesté. »


  1. La période du 6 janvier au 15 avril 1649 comptait 99 jours ; à 20 000 écus de droits d’entrées par jour, cela représentait quelque six millions de livres perdus par le Trésor royal.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 20 mars 1649, note 184.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0166&cln=184
(Consulté le 08.08.2020)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.