À André Falconet, le 20 avril 1649

Note [1]

Tous les bourgeois avaient été taxés par le Parlement pour contribuer à l’effort de guerre. Gustave Saige a transcrit les Rôles des taxes levées par ordre du Parlement pour l’armement et l’entretien des troupes chargées de la défense de Paris pendant le blocus (Dubuisson-Aubenay, Journal des guerres civiles, tome ii, appendice v, pages 313‑354). On y trouve (page 339), en date du 10 février 1649, pour le quartier de Saint-Germain-l’Auxerrois, le nom de Patin (« médecin, pour la subsistance », sans contribution pour l’armement) avec une somme mensuelle de 50 livres.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à André Falconet, le 20 avril 1649, note 1.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0174&cln=1
(Consulté le 28.01.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.