À Charles Spon, le 3 septembre 1649

Note [13]

Sur les Pères de l’Église (s’il est permis d’y inclure Tertullien, v. note [9], lettre 119), le prolifique Nicolas Rigault (v. note [13], lettre 86) avait alors notamment publié :

Michaud :

« Rigault, qui paraît avoir eu beaucoup de penchant pour le paradoxe, prétendit prouver, contre l’opinion générale, que Jésus-Christ était d’une figure tout à fait commune : “ Jésus, disait-il, n’ayant point voulu des honneurs ni des richesses, a dû renoncer de même aux avantages de la figure. ” »

Saint Cyprien, Thascius Cæcilius Cyprianus (vers 200-258), évêque de Carthage, mourut martyr ; il fut canonisé, et nommé Père et docteur de l’Église. Son œuvre, écrite en latin, comprend plusieurs traités théologiques et des lettres.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 3 septembre 1649, note 13.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0195&cln=13
(Consulté le 12.08.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.