À Charles Spon, le 11 janvier 1650

Note [7]

Samuel Guichenon (Mâcon 1607-1664) était fils d’un chirurgien protestant. Pendant un voyage en Italie en 1630, il s’était converti au catholicisme. De retour en France, il avait fait ses études de droit et exercé la profession d’avocat à Bourg-en-Bresse ; mais ayant épousé une riche veuve, il avait abandonné bientôt le barreau pour s’adonner uniquement à des travaux historiques, ce qui lui valut les titres d’historiographe de France, de Savoie et de Dombes, des lettres de noblesse de Louis xiv et la dignité de comte palatin que lui conféra l’empereur Ferdinand iii (G.D.U. xixe s.).

Guy Patin mentionnait ici deux de ses nombreux livres :


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 11 janvier 1650, note 7.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0214&cln=7
(Consulté le 14.05.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.