À Charles Spon, le 10 avril 1650

Note [10]

Timbre : « cloche sans battant et immobile, qu’on frappe à la main avec un marteau ou que fait sonner un jaquemart. […] Se dit figurément en morale de la cervelle d’un homme ou de son esprit : les vins d’Orléans sont fumeux, ils donnent dans le timbre ; on dit d’un fou, que son timbre n’est pas sain, qu’il y a quelque chose de gâté dans son timbre » (Furetière).

Toussaint Foucaut, natif de Paris, avait été reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris un peu plus de deux ans plus tôt (acte pastillaire le 12 février 1648) (Baron).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 10 avril 1650, note 10.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0224&cln=10
(Consulté le 05.02.2023)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.