À Charles Spon, le 10 avril 1650

Note [29]

Jacques Le Tillier, seigneur de La Chapelle-en-Brie (mort à Venise en 1680), avait été reçu conseiller au parlement de Metz en 1634. Maître des requêtes en 1642, il était devenu intendant des finances en juillet 1649. En septembre 1657, son ami l’abbé Basile Fouquet l’imposa comme contrôleur général des finances contre l’avis de son frère, Nicolas Fouquet, et sans l’accord de Mazarin qui s’en fâcha beaucoup. L’incident fut, avec d’autres, à l’origine de la brouille définitive qui s’établit entre les deux frères Fouquet. Devenu peu après receveur des consignations du Parlement, charge réputée de plus grand rapport, Le Tillier essuya en 1665 une banqueroute colossale, quitta la France et fut condamné à mort par contumace en 1668 (Jestaz et Petitfils c, pages 210‑211).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 10 avril 1650, note 29.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0224&cln=29
(Consulté le 30.01.2023)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.