À André Falconet, le 30 janvier 1652

Note [1]

« Le sort en est jeté » : célébrissime phrase attribuée par Suétone à Jules César (Vie de César, xxxiii) franchissant le Rubicon. Aujourd’hui en Émilie-Romagne, c’est un petit fleuve côtier qui se jette dans la mer Adriatique aux alentours de Rimini, dont l’identité géographique exacte est aujourd’hui discutée. Il séparait l’Italie de la Gaule cisalpine et aucun général ne devait le franchir sans la permission du Sénat, sous peine d’être traité en ennemi de la patrie. César le fit néanmoins, en 49 av. J.‑C. face aux armées de Pompée (v. note [1], lettre 101) qu’il allait vaincre pour conquérir le pouvoir suprême à Rome.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à André Falconet, le 30 janvier 1652, note 1.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0281&cln=1
(Consulté le 18.04.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.