À Charles Spon, le 5 mars 1652

Note [41]

D’ici à un mois.

La cour allait quitter Saumur le 7 mars pour atteindre Richelieu le 8, Tours le 10, et Blois le 13, « où elle est encore [le 15] et parle de venir à Orléans, quoique les habitants témoignent à Son Altesse Royale [le duc d’Orléans] beaucoup de disposition de refuser l’entrée à la cour » (Journal de la Fronde, volume ii, fo 42 vo).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 5 mars 1652, note 41.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0282&cln=41
(Consulté le 19.04.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.