À Charles Spon, le 28 janvier 1653

Note [2]

Jean Julliéron, imprimeur ordinaire du roi à Lyon, fils de Guichard, avait d’abord travaillé avec son frère aîné Nicolas (mort en novembre 1628 pendant la peste), puis avait repris sa charge. En 1650 (date probable de sa mort), Jean l’avait lui-même cédée à son fils Antoine (mort en 1701). Leur officine familiale se trouvait rue Raisin. Dans sa lettre du 25 avril 1653 à Charles Spon (note [29]), Guy Patin a dit qu’Antoine Julliéron avait été associé au libraire Rigaud.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 28 janvier 1653, note 2.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0301&cln=2
(Consulté le 06.03.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.