À Charles Spon, le 29 juillet 1653

Note [24]

François de Barancy {a} était mort le 18 juillet 1653 ; selon Joseph Bougerel {b} (livre v, année 1651, page 353) :

« Il avait été attaqué deux fois d’apoplexie, et deux fois les médecins l’avaient retiré des portes de la mort. Au sortir d’un repas qu’il avait fait avec quelques amis, il fut se baigner dans la Saône à cause des grandes chaleurs qu’il faisait ; mais à peine fut-il dans l’eau qu’il fut attaqué pour la troisième fois. Tout ce qu’il put faire fut de rentrer dans son bateau où il expira. Il était âgé d’environ cinquante-six ans. »


  1. V. note [3], lettre 211.

  2. Vie de Pierre Gassendi, prévôt de l’église de Digne et professeur de mathématiques au Collège royal (Paris, Jacques Vincent, 1737, in‑12 de 486 pages, divisé en six livres).


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 29 juillet 1653, note 24.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0322&cln=24

(Consulté le 24/05/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.