À Charles Spon, le 16 novembre 1655

Note [10]

« le royaume des cieux souffre violence, et des violents le prennent de force » (Matthieu, 11:13) : pour dire qu’on respecte les règles de la pratique (clientèle), mais que des médecins peu scrupuleux les violent impunément.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 16 novembre 1655, note 10.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0426&cln=10
(Consulté le 05.02.2023)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.