À Charles Spon, le 1er août 1656

Note [19]

Annonce des :

Petri Gassendi, Diniensis Ecclesiæ præpositi, et in Academia Parisiensi Matheseos Regii Professoris, Opera omnia in sex tomos divisa, quorum seriem pagina præfationes proxime sequens continet. Hactenus edita Auctor ante obitum recensuit, auxit, illustravit. Posthuma vero totius Naturæ explicationem complectentia, in lucem nunc primum prodeunt, ex bibliotheca illustris Viri Henrici Ludovici Haberti Mon-Morii, libellorum supplicum magistri…

[Œuvres complètes de Pierre Gassendi, prévôt de l’église de Digne, et professeur royal en mathématiques de l’Université de Paris, divisées en six tomes, dont la page qui suit immédiatement les préfaces présente le sommaire. Avant de mourir, l’auteur a revu, augmenté et enrichi ce qui avait déjà été publié. Les parties posthumes, qui embrassent l’explication de la Nature tout entière, sont pour la première fois mises en lumières, tirées de la bibliothèque de l’illustre M. Henri Louis Habert de Montmor, {a} maître des requêtes…] {a}


  1. V. note [13], lettre 337.

  2. Lyon, Laurent Anisson et Jean-Baptiste Devenet, 1658, en 6 volumes in‑fo :

    1. Syntagma philosophicum [Traité philosophique], contenant la Logica [Logique] et la Physica [Physique (Histoire naturelle)] ;

    2. suite du Traité philosophique, avec la fin de la Physica et l’Ethica [Éthique (Morale)] ;

    3. Opuscula philosophica [Opuscules philosophiques] ;

    4. Astronomica [Astronomie] ;

    5. Miscellanea [Œuvres mêlées] ;

    6. Epistolæ [Correspondance].

    Le premier tome contient plusieur picèes liminaires intéressantes.

    • Le portrait de Gassendi est accompagné de ces vers :

      petrus gassendus diniensis.
      Hic est Ille, dedit cui se Natura videndam,
      Et Sophia æternas cui reservavit opes :
      Inuida non totum rapuistis Sidera ! Vultum
      Nantolius, Mentem pagina docta refert
      .

      pierre gassendi natif de digne Voici celui à qui la Nature s’est donnée à découvrir, et à qui la Sagesse a réservé d’éternelles richesses : astres jaloux, vous ne l’avez pas tout entier emporté ! Par son savant dessin, Nanteuil {i} montre son visage et son intelligence.

    • La préface de Samuel Sorbière, qui traite de vita et moribus [de la vie et des mœurs] de Gassendi. {ii}

    • L’épitaphe de Gassendi : {iii}

      Petrvs Gassendvs,
      diniensis civis, presbyter eivs-
      dem ecclesiæ præpositvs, s.
      theologiæ doctor, in acade-
      mia parisiensi regivs
      mathematices professor.
      heic reqviescit in pace :

      qvi natvs est anno christi
      cd. d. xcii. die ix. kal. febr.
      obiit cd. d. clv. die ix. kal. nov.
      depositvs est vii. kal.

      henricvs lvdovicvs habertvs
      de montmor, libell. svppl.
      magister ; viro pio, sapienti,
      docto, amico svo et hospiti
      posvit
      .

      [Ci-gît en paix Pierre Gassendi, citoyen de Digne, prêtre et chanoine de son église, docteur en théologie sacrée, professeur royal de mathématiques en l’Université de Paris :

      né le 24 janvier 1592, il est mort le 24 octobre 1655, et inhumé le 26.

      Henri-Louis Habert de Montmor, maître de requêtes, a posé cette plaque en mémoire d’un homme pieux, sage et savant, qui fut son ami et son hôte].

      1. Le graveur Robert Nanteuil, v. note [14], lettre 490.

      2. Les noms de Charles Spon et de Guy Patin y apparaissent, parmi bien d’autres.

      3. Epitaphium Solido Mamore Albo et Nigro positum Lutetiæ in Ecclesia S. Nicolai Campensis, atque in ipso Scallo Illustr. Familiæ Monmorianæ, quod S. Iosepho Sacrum.

        [Épitaphe en marbre massif, noir et blanc, placée dans l’église Saint-Nicolas-de-Champs à Paris (v. note [28], lettre 380), en la chapelle de l’illuste famille de Montmor, dédiée à saint Joseph].

        Ce monument a été détruit en 1793.



Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 1er août 1656, note 19.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0442&cln=19
(Consulté le 08.12.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.