À Charles Spon, le 24 avril 1657

Note [4]

À la mort d’Auguste, premier empereur romain, en l’an 14 de notre ère (v. note [6], lettre 188), Tibère, son gendre et fils adoptif, lui succéda. Il sut habilement obtenir du sénat qu’il lui confiât la totalité des pouvoirs.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 24 avril 1657, note 4.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0478&cln=4
(Consulté le 19.01.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.