À Charles Spon, le 17 juillet 1657

Note [11]

« avec des annotations de Philippe Cattier ».

Philippe Cattier, helléniste et latiniste du xviie s., était avocat au Parlement de Paris, mais il dut une certaine célébrité à quelques ouvrages dont le but était de faciliter l’étude des mots grecs et latins : Gazophylacium Græcorum (Paris, 1651) ; Gazophylacium latinum ou Jardin des racines latines (1667). On doit au même auteur un autre ouvrage intitulé Exercitationes quatuor [quatre Essais] et une oraison funèbre d’Anne d’Autriche en vers grecs, latins et français (G.D.U. xixe s.). On ne trouve pas trace d’une édition qu’il aurait donnée du Dictionarium medicum d’Erotianus (v. note [10], lettre 9).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 17 juillet 1657, note 11.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0487&cln=11
(Consulté le 16.06.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.